Ma Meilleure Amie

Réalisation : Catherine Hardwicke

Casting : Drew Barrymore, Toni Collette, Paddy Considine, Dominic Cooper, Jacqueline Bisset, Frances de la Tour, Tyson Ritter, Honor Kneafsey…

Nationalité : Britannique 

Genre : Comédie dramatique 

Durée : 1h52

Date de sortie : 15 juin 2016

Bande-annonce : https://youtu.be/XuSCt8xp6R8

Synopsis

Milly et Jess sont deux meilleures amies inséparables depuis l’enfance. Alors que Milly se voit diagnostiquer une grave maladie, Jess tombe enceinte de son premier enfant…

Mon avis

Un film bouleversant mais ô combien sublime !

Bien évidemment, ce film m’a immédiatement attirée, malgré le sujet difficile. Au final, j’ai passé un moment magique et magnifique.

Alors passons à mon avis.

Vous allez me dire que le sujet est vu et revu, c’est vrai, mais ce film aborde le cancer de façon bien différente. Ne vous faites pas d’illusions, le pire qu’entraîne cette maladie, nous est livré sans tabou. Opérations, cicatrices, effets secondaires et même, les séquelles psychologiques, nous sommes témoins de tout, avec tous les détails, rien ne nous est caché et j’ai beaucoup apprécié cette franchise. Mais là où ce film parvient à se détacher des autres, c’est sur cette fabuleuse amitié qu’il nous fait partager. Une amitié rare, à toute épreuve, une amitié qui traverse les années, les problèmes plus ou moins graves, en somme, une amitié capable de tout surmonter et qui représente le pilier d’une vie entière. Ce point est la véritable clé de voûte de cette histoire, il nous permet à nous aussi, de pouvoir dédramatiser certains moments absolument terribles, quasiment insoutenables. C’est aussi cette amitié qui va permettre cette belle touche d’humour, un humour qui va nous atteindre dans les pires, comme dans les meilleures périodes. On va alors littéralement passer du rire aux larmes, croyez-moi, il y a beaucoup de larmes, mais le rire a une place terriblement importante, il est même essentielle à mes yeux. La réalisation de Catherine Hardwicke est alors pleine de pudeur et de beauté, elle nous touche de plein fouet avec sa mise en scène. Le casting est absolument parfait, que ce soit Drew Barrymore, Toni Collette, Paddy Considine ou Dominic Cooper, ils sont tous bluffants de sensibilité et de crédibilité.

La fin est à l’image de ce que l’on pouvait imaginer. Les derniers événements sont un condensé d’émotions pures, la joie se confronte à l’ultime tristesse dans un instant d’une puissance extraordinaire. Que l’on se soit préparé ou non, il est impossible de ne pas fondre en larmes et de rester indifférent face à autant de sentiments !

Les DVD qu’il vous faut (13)

Toutes les semaines, je vous ferai partager les sorties DVD de la semaine, parce que pour nous, fans de cinéma, c’est tout aussi important !

Free Love

6204

Synopsis : Années 2000. Laurel, est une brillante inspecteur du New Jersey. Sa vie bascule le jour où elle rencontre la jeune Stacie. Leur nouvelle vie s’effondre quand Laurel découvre qu’elle est atteinte d’un cancer en phase terminale. Laurel a un dernier souhait : elle veut que sa pension revienne à la femme qu’elle aime, mais la hiérarchie policière refuse catégoriquement. Laurel et Stacie vont se battre jusqu’au bout pour faire triompher leurs droits.

Deadpool

5767

Synopsis : Deadpool, est l’anti-héros le plus atypique de l’univers Marvel. A l’origine, il s’appelle Wade Wilson : un ancien militaire des Forces Spéciales devenu mercenaire. Après avoir subi une expérimentation hors norme qui va accélérer ses pouvoirs de guérison, il va devenir Deadpool. Armé de ses nouvelles capacités et d’un humour noir survolté, Deadpool va traquer l’homme qui a bien failli anéantir sa vie.

Demain 

6592

Synopsis : Et si montrer des solutions, raconter une histoire qui fait du bien, était la meilleure façon de résoudre les crises écologiques, économiques et sociales, que traversent nos pays ? Suite à la publication d’une étude qui annonce la possible disparition d’une partie de l’humanité d’ici 2100, Cyril Dion et Mélanie Laurent sont partis avec une équipe de quatre personnes enquêter dans dix pays pour comprendre ce qui pourrait provoquer cette catastrophe et surtout comment l’éviter. Durant leur voyage, ils ont rencontré les pionniers qui réinventent l’agriculture, l’énergie, l’économie, la démocratie et l’éducation. En mettant bout à bout ces initiatives positives et concrètes qui fonctionnent déjà, ils commencent à voir émerger ce que pourrait être le monde de demain…

Alors, est-ce que quelques-uns vous tentent mes ciné-addict ? Pour ma part, j’aimerai m’acheter « Free Love », que je n’ai pas pu voir au cinéma et « Deadpool » est bien sûr déjà à la maison !

The Witch

Réalisation : Robert Eggers

Casting : Anya Taylor Joy, Ralph Ineson, Kate Dickie, Harvey Scrimshaw, Ellie Grainger, Lucas Dawson…

Nationalité : Américain, canadien 

Genre : Epouvante, horreur 

Durée : 1h33

Date de sortie : 15 juin 2016

Bande-annonce : https://youtu.be/zV3SIf3-dsc

Synopsis

1630, en Nouvelle-Angleterre. William et Katherine, un couple dévot, s’établit à la limite de la civilisation, menant une vie pieuse avec leurs cinq enfants et cultivant leur lopin de terre au milieu d’une étendue encore sauvage. La mystérieuse disparition de leur nouveau-né et la perte soudaine de leurs récoltes vont rapidement les amener à se dresser les uns contre les autres…

Mon avis

Un film d’horreur qui n’en est pas un !

Bien sûr, c’est un film que j’avais vraiment hâte de voir et qui m’intriguait beaucoup. Mais voilà, ce fut une vraie déception pour moi, cependant, pas à tous les niveaux.

Alors passons à mon avis.

Le problème principal de ce film, c’est qu’il est extrêmement mal classé. En effet, nous sommes bien loin d’un film d’horreur comme on l’entend et pour preuve, je peux vous assurer qu’aucune scène n’est assez effrayante pour nous faire peur. A mon sens, ce film se rapprocherait plus d’un drame, un drame à l’ambiance incroyable. J’ai beaucoup aimé l’univers, cette vision de la Nouvelle-Angleterre du 17ème siècle, obnubilée par une religion extrêmement présente et une peur presque paranoïaque du satanisme. C’est une atmosphère très particulière, très sombre, plus proche de l’oppression que de l’angoisse pure. Le fait que ce soit basé sur des faits réels, ainsi que de vrais dialogues, augmentent un peu plus l’aspect dramatique. Le tout est admirablement réalisé par Robert Eggers, qui met en scène ce monde de façon très sombre, donnant un visuel tout à fait unique, je dirai même presque artistique. Le scénario est lui aussi éloigné d’un vrai film d’horreur, mais si l’on considère ce film comme un drame, il est absolument parfait. Il est très tourné vers la psychologie des personnages, ce qui nous immerge avec force dans la vie de cette famille, de façon très intimiste. Une véritable décente aux enfers va alors s’en suivre, mais croyez-moi, ce qui va arriver à ces personnages n’est finalement qu’un cercle vicieux, qui m’a fascinée du début à la fin. Ce casting n’est pas particulièrement connu mais je trouve qu’il correspond parfaitement à l’ambiance. Anya Taylor Joy, Ralph Ineson et Kate Dickie sont incroyablement crédibles et ils nous font partager des scènes percutantes.

La fin est clairement ce que j’ai préféré. Les derniers événements représentent le summum de la déchéance de cette famille, c’est extrêmement violent, mais surtout, ça montre à quel point l’esprit humain, lorsqu’il est conditionné, est capable du pire, même de se retourner contre lui-même !

Les sorties du mercredi (13)

Le mercredi c’est jour de sorties, alors il me paraît essentiel de vous présenter les films du jour chaque semaine !

Le Monde de Dory

478890.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx

Synopsis : Dory, le poisson chirurgien bleu amnésique, retrouve ses amis Nemo et Marin. Tous trois se lancent à la recherche du passé de Dory. Pourra-t-elle retrouver ses souvenirs ? Qui sont ses parents ? Et où a-t-elle bien pu apprendre à parler la langue des baleines ?

Bande-annonce : https://youtu.be/gSRjkJiECLA

Avant Toi

063880.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx

Synopsis : Une charmante petite ville de l’Angleterre rurale. Si elle est originale et artiste dans l’âme, Louisa « Lou » Clark, 26 ans, n’a aucune ambition particulière. Elle se contente d’enchaîner les boulots pour permettre à ses proches de joindre les deux bouts. Jeune et riche banquier, Will Traynor était un garçon plein d’audace et d’optimisme jusqu’à ce qu’il se retrouve paralysé, suite à un accident survenu deux ans plus tôt. Devenu cynique, il a renoncé à tout et n’est plus que l’ombre de lui-même. Autant dire que ces deux-là auraient pu ne jamais se rencontrer. Mais lorsque Lou accepte de travailler comme aide-soignante auprès de Will, elle est bien décidée à lui redonner goût à la vie. Et peu à peu, les deux jeunes gens s’éprennent passionnément l’un de l’autre. La force de leur amour pourra-t-elle survivre à leur destin qui semble inexorable ?

Bande-annonce : https://youtu.be/waYkyOiMZgE

L’Outsider

559898.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx

Synopsis : On connaît tous Jérôme Kerviel, le trader passé du jour au lendemain de l’anonymat au patronyme le plus consulté sur les moteurs de recherche du net en 2008… l’opérateur de marchés de 31 ans dont les prises de risque auraient pu faire basculer la Société Générale voire même le système financier mondial… l’homme condamné deux ans plus tard à cinq ans de prison dont trois ferme et aux plus lourds dommages-intérêts jamais vus pour un particulier: 4,9 milliards d’euros. 

Bande-annonce : https://youtu.be/7IK8yPysoGI

Love & Friendship

030703.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx

Synopsis : Angleterre, fin du XVIIIe siècle : Lady Susan Vernon est une jeune veuve dont la beauté et le pouvoir de séduction font frémir la haute société. Sa réputation et sa situation financière se dégradant, elle se met en quête de riches époux, pour elle et sa fille adolescente. Épaulée dans ses intrigues par sa meilleure amie Alicia, une Américaine en exil, Lady Susan Vernon devra déployer des trésors d’ingéniosité et de duplicité pour parvenir à ses fins, en ménageant deux prétendants : le charmant Reginald et Sir James Martin, un aristocrate fortuné mais prodigieusement stupide…

Bande-annonce : https://youtu.be/pg_FqaM3Uvs

Le Secret des Banquises

555017.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx

Synopsis : Le professeur Quignard et son équipe de chercheurs étudient la PPM, une protéine immunisante produite par le pingouin. Christophine, jeune thésarde un peu maladroite et émotive, décide de s’injecter du génome pingouin pour aider le professeur dans ses recherches, mais aussi pour se rapprocher de lui… quitte à devenir son cobaye.

Bande-annonce : https://youtu.be/I60o6IylL6c

La Forêt de Quinconces 

586152.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx

Synopsis : Ondine et Paul se sont aimés. Quand elle le quitte, il jure qu’il n’aimera plus. Pour se le prouver, il poursuit la belle Camille, qu’il compte séduire et délaisser. Mais Camille envoûte Paul qu’elle désire pour elle seule. Et tandis qu’il succombe au charme de Camille, Paul affronte le souvenir de son amour passé.

Bande-annonce : https://youtu.be/kHCxrLcAtbM

Pour ma part, j’aimerai voir absolument « Le Monde de Dory » et je voulais voir « Avant Toi », mais voilà, il ne sort pas chez moi, autant vous dire que je suis partagée entre tristesse et colère ! Et vous mes ciné-addict, lequel vous tente ?

Un Traître Idéal

Réalisation : Susanna White

Casting : Ewan McGregor, Stellan Skarsgard, Damian Lewis, Naomie Harris, Jeremy Northam, Mark Gatiss, Mark Stanley, Alicia von Rittberg…

Nationalité : Britannique 

Genre : Thriller, espionnage 

Durée : 1h48

Date de sortie : 15 juin 2016

Bande-annonce : https://youtu.be/2pELsdp5wYM

Synopsis

En vacances à Marrakech, un couple d’Anglais, Perry et Gail, se lie d’amitié avec un millionnaire russe nommé Dima. Ils ignorent que cet homme charismatique et extravagant blanchit l’argent de la mafia russe… Lorsque Dima demande leur aide pour livrer des informations explosives aux services secrets britanniques, la vie de Perry et Gail bascule. À travers toute l’Europe, ils se retrouvent plongés dans un monde de manipulation et de danger où chaque faux pas peut leur coûter la vie. Pour avoir une chance de s’en sortir, ils vont devoir faire équipe avec un agent anglais aux méthodes vraiment particulières…

Mon avis

Un film d’action sans prétention mais agréable !

C’est un film qui m’avait immédiatement intriguée et qui me tentait pas mal. Au final, j’ai passé un moment vraiment sympa.

Alors passons à mon avis.

Ce qui m’a énormément plus dans ce film, c’est surtout son univers. C’est une immersion totale dans le monde de la mafia russe avec tout ce que cela entraîne, la violence, la trahison, l’oppression. Un monde fascinant, autant qu’effrayant, un monde où la violence n’est pas seulement physique, mais bien psychologique également et c’est peut-être même la pire, puisqu’elle entraîne la peur, qui vous paralyse, qui vous empêche d’agir. Mais ici, la mafia russe est également liée au gouvernement britannique et c’est avec ces deux éléments qu’un complot gouvernemental s’installe. Malgré cet ensemble extrêmement intéressant, je dois bien avouer que le scénario manque de surprise. On voit clairement où l’intrigue veut nous emmener et c’est vraiment dommage. Cependant, on ne s’ennuie pas pour autant, la réalisation de Suzanna White est assez rythmée,  les scènes d’action s’enchaînent, nous embarquant finalement dans son histoire avec facilité. Là où je fus sincèrement surprise, c’est sur l’émotion qui nous est partagée. Je ne m’attendais vraiment pas à m’attacher autant aux personnages et à l’amitié particulière qui les unit, mais pourtant, ce fut bel et bien le cas. Le casting m’a lui beaucoup plu, Ewan McGregor est fidèle à son talent, Stellan Skarsgard est très convainquant et j’ai beaucoup aimé Naomie Harris, que j’ai trouvé très crédible.

La fin est assez difficile. Les derniers événements sont extrêmement stressants, les ultimes révélations nous laissent que peu d’espoir quant à l’avenir de nos héros. Le dénouement nous laisse alors avec une certaine tristesse, lorsque l’on voit que le plus beau sacrifice était nécessaire pour retrouver la paix !