Rogue One

Réalisation : Gareth Edwards

Casting : Felicity Jones, Diego Luna, Ben Mendelsohn, Mads Mikkelsen, Forest Whitaker, Donnie Yen, Jiang Wen, Alan Tudyk…

Nationalité : Américain 

Genre : Aventure, science-fiction, action 

Durée : 2h14

Date de sortie : 14 décembre 2016

Bande-annonce : https://youtu.be/ox6Dsbvp7ng

Synopsis

Situé entre les épisodes III et IV de la saga Star Wars, le film nous entraîne aux côtés d’individus ordinaires qui, pour rester fidèles à leurs valeurs, vont tenter l’impossible au péril de leur vie. Ils n’avaient pas prévu de devenir des héros, mais dans une époque de plus en plus sombre, ils vont devoir dérober les plans de l’Étoile de la Mort, l’arme de destruction ultime de l’Empire.

Mon avis

Un nouvel opus explosif et surprenant !

Eh oui, en grande fan de cette saga mythique, j’avais vraiment hâte de le voir et je peux vous dire que j’ai passé un moment exceptionnel.

Alors passons à mon avis.

Au vue de la situation de cet opus dans la saga, on pouvait bien sûr craindre qu’il ne soit qu’un résumé un peu fade d’une mission dont nous avons tous entendu parlé et surtout dont nous connaissons l’issue. Cependant, je pense que c’est là que réside le vrai point fort de ce film, il nous immerge avec tant d’intensité dans cette histoire, que nous en oublions comment elle est censée se dérouler. Nous sommes tout simplement dans le présent de ces héros, dans l’importance de ce qu’ils doivent accomplir pour littéralement sauver l’univers. On prend alors cette aventure pour ce qu’elle est, tout simplement unique. Il est également extrêmement intéressant d’apprendre comment s’est déroulé tout un pan de l’histoire de cette saga, qui n’était que jusqu’à alors, seulement contée. Nous sommes maintenant témoins des actes héroïques qui ont été accomplis, des sacrifices qui ont été faits et finalement, ce sera incroyablement poignant. Bien évidemment, visuellement il n’y a absolument rien à dire, malgré la 3D assez décevante, le résultat est toujours aussi bluffant. Vaisseaux, armes, planètes, peuples, tout l’univers est parfaitement représenté, aucun détail n’a été oublié, les combats spatiaux sont incroyables, ceux au corps à corps le sont tout autant. On peut souligner le travail de Gareth Edwards qui a maîtrisé un monde pourtant assez complexe, y ajoutant un aspect beaucoup plus sombre, qui vient rendre l’ensemble plus adulte. Pour ma part, j’ai également beaucoup aimé le scénario, qui vient nous surprendre à de nombreuses reprises, alors que je ne pensais pas l’être. Le rythme est assez bluffant, dès le début l’action est au rendez-vous et surtout, elle sera présente jusqu’au bout, aucun répit pour nous, ce qui en fait une aventure beaucoup plus haletante qu’habituellement. Quant au casting, malgré des personnages inconnus, j’ai vraiment accroché aux choix des acteurs, notamment Felicity Jones que j’ai vraiment adoré, même si mon vrai coup de coeur va à Donnie Yen, dont le rôle m’a beaucoup plu.

La fin est époustouflante. Les derniers événements sont littéralement explosifs, les scènes d’action s’enchaînent dans une apothéose à vous couper souffle. Même si nous connaissons l’issue de cette mission, on ne peut s’empêcher d’avoir la peur au ventre, le stress ne nous lâchant pas une seconde. Le dénouement m’a laissé en larmes, mais j’apprécie beaucoup ce nouvel aspect dramatique donné à la saga !

Les DVD qu’il vous faut (39)

Toutes les semaines, je vous ferai partager les sorties DVD de la semaine, parce que pour nous, fans de cinéma, c’est tout aussi important !

Stefan Zweig, Adieu l’Europe

133808.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx

Synopsis : En 1936, Stefan Zweig décide de quitter définitivement l’Europe. Le film raconte son exil, de Rio de Janeiro à Buenos Aires, de New York à Petrópolis.

Peter et Elliott le Dragon

042913.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx

Synopsis : Depuis de longues années, M. Meacham, un vieux sculpteur sur bois, régale les enfants du coin avec ses histoires sur un féroce dragon qui vivrait au plus profond de la forêt voisine. Pour sa fille Grace, garde forestière de son état, tout ceci n’est que contes à dormir debout… jusqu’au jour où elle fait connaissance avec Peter. Ce mystérieux petit garçon de 10 ans – qui dit n’avoir ni famille ni foyer – assure qu’il vit dans les bois avec un dragon géant baptisé Elliott. Et la description qu’il en fait correspond étonnamment à celui dont parle son père… Avec l’aide de la jeune Natalie – la fille de Jack, le propriétaire de la scierie -, Grace va tout mettre en oeuvre pour découvrir qui est vraiment Peter, d’où il vient, et percer le secret de son incroyable histoire…

Dernier Train pour Busan

093948.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx

Synopsis : Un virus inconnu se répand en Corée du Sud, l’état d’urgence est décrété. Les passagers du train KTX se livrent à une lutte sans merci afin de survivre jusqu’à Busan, l’unique ville où ils seront en sécurité…

Alors, est-ce que quelques-uns vous tentent mes ciné-addict ? Pour ma part, j’aimerai absolument m’offrir « Peter et Elliott le Dragon », qui fut un immense coup de coeur !

Ballerina

Réalisation : Eric Summer et Eric Warin

Nationalité : Français, canadien

Genre : Animation

Durée : 1h30

Date de sortie : 14 décembre 2016

Bande-annonce : https://youtu.be/M5-LjE4LSLA

Synopsis

Félicie est une jeune orpheline bretonne qui n’a qu’une passion : la danse. Avec son meilleur ami Victor qui aimerait devenir un grand inventeur, ils mettent au point un plan rocambolesque pour s’échapper de l’orphelinat, direction Paris, ville lumière et sa Tour Eiffel en construction ! Félicie devra se battre comme jamais, se dépasser et apprendre de ses erreurs pour réaliser son rêve le plus fou : devenir danseuse étoile à l’Opéra de Paris…

Mon avis

Un dessin animé visuellement beau et émouvant !

Ah, voilà un dessin animé que j’attendais encore une fois avec impatience, la bande-annonce m’ayant beaucoup plu et je dois dire avoir beaucoup aimé.

Alors passons à mon avis.

Ce qui m’a immédiatement charmé, c’est l’univers de ce dessin animé. Je suis une grande fan de tout ce qui tourne autour de la danse, classique ou moderne, j’aime surtout la grâce et tout ce qui s’en dégage, alors évidemment, j’attendais beaucoup de cet aspect du film et je fus très agréablement surprise du rendu visuel. C’est un sport déjà extrêmement complexe en réalité, mais il l’est d’autant plus en animation et pourtant, les pas, la fluidité des mouvements, tout est parfaitement maîtrisé, ils prennent littéralement vie à l’écran, avec un réalisme bluffant, presque magique. Autant dire que la réalisation de Eric Summer et Eric Warin est une belle réussite, les studios français n’ont, une fois de plus, pas à rougir de leurs compatriotes américains. En plus de la prouesse de rendre toute la poésie et la force physique de cet art qu’est la danse, ils ont également magnifiquement représenté le Paris du 19ème siècle, avec tous les détails de l’époque que cela implique. Le scénario reste quant à lui assez simple, quelques raccourcis ont également été pris, pour que tout soit compréhensible à un public plus jeune, mais rien de choquant pour autant pour les adultes. Personnellement, j’ai trouvé l’histoire absolument sublime, elle représente une source de messages extrêmement abondante, montrant qu’avec la passion et le coeur tout est possible, qu’il ne faut surtout jamais baisser les bras. Peu importe le milieu social duquel nous venons, le talent ne vient pas avec l’argent, il est inné et ce film nous en montre la plus belle preuve. Nous serons évidemment beaucoup touchés par l’histoire de cette petite héroïne, son courage et sa volonté ne pourront que nous émouvoir. La bande-originale y est aussi pour beaucoup, les chansons en sont d’ailleurs très modernes, mais j’ai justement beaucoup apprécié ce paradoxe avec l’époque, ça montre l’intemporalité de la danse.

La fin est très forte. Les derniers événements prouveront à quel point la persévérance est importante, qu’elle peut réaliser n’importe quel rêve, tant que l’on y met tout son coeur. La dernière scène est extrêmement impressionnante, les frissons vous gagneront sans aucun doute. Le dénouement nous laissera avec le sourire et évidemment quelques larmes au coin des yeux !

Les sorties du mercredi (39)

Le mercredi c’est jour de sorties, alors il me paraît essentiel de vous présenter les films du jour chaque semaine !

Assassin’s Creed

576646-jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx

Synopsis : Grâce à une technologie révolutionnaire qui libère la mémoire génétique, Callum Lynch revit les aventures de son ancêtre Aguilar, dans l’Espagne du XVe siècle.  Alors que Callum découvre qu’il est issu d’une mystérieuse société secrète, les Assassins, il va assimiler les compétences dont il aura besoin pour affronter, dans le temps présent, une autre redoutable organisation : l’Ordre des Templiers.

Bande-annonce : https://youtu.be/WU28FmbppUo

A Fond

182883.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx.jpg

Synopsis : Une famille embarque dans son monospace flambant neuf, au petit matin, afin d’éviter les embouteillages pour les vacances d’été. Tom, le père, enclenche son régulateur de vitesse électronique sur 130 km/h. Au moment où une dernière bourde de Ben, le beau-père, pousse Julia, excédée, à demander qu’on fasse demi-tour, Tom s’aperçoit qu’il ne contrôle plus son véhicule. L’électronique de bord ne répond plus, la vitesse est bloquée à 130 km/h. Toutes les manœuvres pour ralentir la voiture emballée restent sans effet. Une voiture folle, six passagers au bord de la crise de nerfs et un embouteillage monstre qui les attend à moins de deux cents kilomètres de là…

Bande-annonce : https://youtu.be/NDslM1QXcQg

Beauté Cachée

037477-jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx

Synopsis : Suite à une terrible tragédie, un publicitaire new-yorkais à la réussite exemplaire sombre dans la dépression. Ses collègues échafaudent alors un stratagème radical pour l’obliger à affronter sa souffrance de manière inattendue…

Bande-annonce : https://youtu.be/eytHECz-cNw

Norm

437299.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx.jpg

Synopsis : L’ours polaire Norm et ses trois meilleurs amis, les lemmings, décident de se rendre à New York afin de déjouer les plans d’un groupe immobilier qui menace d’envahir sa banquise. Il fait la rencontre de Olympia, une jeune fille, qui aidée de sa maman, vont faire de Norm la mascotte de l’entreprise. Face au machiavélique Mr Greene, ils vont tout mettre en oeuvre pour sauver leur monde.

Bande-annonce : https://youtu.be/iAPp5QSq1Sg

Monster Cars

252249-jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx

Synopsis : Pour échapper à la vie trop tranquille de sa ville natale, Tripp, un lycéen, construit une « Monster Car », 4×4 surpuissant et surdimensionné, à partir de pièces détachées trouvées dans une casse. A la suite d’un accident près d’un site de forage pétrolier, il découvre une créature étrange et souterraine qui a le goût et un talent certain pour la vitesse. Tripp a peut-être trouvé le moyen de sortir de la ville et gagné un ami très improbable.

Bande-annonce : https://youtu.be/9DqPhpolRqg

Pour ma part, j’aimerai voir absolument « Assassin’s Creed », « Monster Cars » et j’aurai adoré voir « Beauté Cachée », mais malheureusement il n’est pas programmé chez moi ! Et vous mes ciné-addict, lequel vous tente ?

Demain Tout Commence

Réalisation : Hugo Gélin

Casting : Omar Sy, Clémence Poésy, Gloria Colston, Antoine Bertrand, Ashley Walters, Clémentine Célarié, Anna Cottis, Raphael Von Blumenthal…

Nationalité : Français 

Genre : Comédie, drame

Durée : 1h58

Date de sortie : 7 décembre 2016

Bande-annonce : https://youtu.be/qOCDNQw9_sM

Synopsis

Samuel vit sa vie sans attaches ni responsabilités, au bord de la mer sous le soleil du sud de la France, près des gens qu’il aime et avec qui il travaille sans trop se fatiguer. Jusqu’à ce qu’une de ses anciennes conquêtes lui laisse sur les bras un bébé de quelques mois, Gloria : sa fille ! Incapable de s’occuper d’un bébé et bien décidé à rendre l’enfant à sa mère, Samuel se précipite à Londres pour tenter de la retrouver, sans succès. 8 ans plus tard, alors que Samuel et Gloria ont fait leur vie à Londres et sont devenus inséparables, la mère de Gloria revient dans leur vie pour récupérer sa fille…

Mon avis

Un film incroyablement poignant et bouleversant !

Lorsque j’ai vu la bande-annonce, j’ai tout de suite été très touchée et j’avais vraiment envie d’en voir plus, au final, ce fut un énorme coup de coeur.

Alors passons à mon avis.

Bien que je ne sois pas une très grande adepte du cinéma français, je peux sincèrement vous dire que ce film est tout simplement sublime, l’un des plus beaux qu’il m’ait été donné de voir. Alors certes, c’est bien une comédie, il y a de vraies scènes qui m’ont apporté d’excellents fous rires, des répliques qui deviendront cultes à n’en pas douter et des situations très cocasses, qui vous feront immanquablement sourire. Mais à mon sens, c’est avant tout un drame, un drame qui vous fera passer du rire aux larmes en quelques secondes à peine. Son scénario va aborder des sujets extrêmement difficiles, mais si réalistes, qu’il vous sera impossible d’y rester insensible. La situation qui y est présente est loin d’être évidente à vivre, pourtant cet homme va prendre son destin en main, ainsi que celui de sa fille. Voir la façon dont il va s’occuper d’elle, tout l’amour qu’il met dans son éducation, alors qu’il est devenu père sans en être préparé, c’est tout bonnement bouleversant. La relation qui unie ces deux-là est absolument sublime, elle crève littéralement l’écran, pour venir nous toucher en plein coeur. Il va faire de la vie de sa fille une fête de tous les jours, en faisant de chaque petits riens, un grand bonheur. La magie qu’il lui apporte pourra vous paraître trop naïve, mais l’on se rend compte que c’est finalement le plus beau cadeau qu’il a à lui offrir. La réalisation de Hugo Gélin a su parfaitement retranscrire à la fois la simplicité de cette relation, mais également sa vivacité. Son visuel est coloré, plein de vie, acidulé, c’est un petit bonbon que l’on prend un immense plaisir à regarder. Mais bien sûr, le véritable point fort de ce film, c’est son côté émotionnel et inutile de dire à quel point il peut être réussi, vous serez bouleversés du début à la fin, mais pas d’inquiétude, il n’est pourtant aucunement tombé dans le pathos. Il a surtout su donner une sensibilité à chacun des moments forts, que ce soit de tristesse ou de joie, c’est si profondément vrai, que chaque sentiments atteindront leur cible. Rien n’aurait pu aussi bien fonctionner sans ce casting incroyable, avec un Omar Sy qui tient ici son meilleur rôle à mes yeux, une belle révélation concernant Antoine Bertrand, que j’ai trouvé excellent et une petite Gloria Colston tout simplement bluffante de naturel.

La fin est extrêmement difficile. Les derniers événements nous font durement comprendre pourquoi cette relation est si intense, si fusionnelle. Et lorsque nous sommes face à cette vérité, il nous sera impossible de ne pas fondre en larmes. Le dénouement nous laissera vidé émotionnellement, mais avec pourtant un sentiment d’espoir intense, tant la beauté de cette histoire sera ancrée en nous !