La Tour Sombre

Réalisation : Nikolaj Arcel

Casting : Idris Elba, Matthew McConaughey, Tom Taylor, Claudia Kim, Fran Kranz, Abbey Lee, Katheryn Winnick, Dennis Haysbert…

Nationalité : Américain

Genre : Fantastique, action

Durée : 1h35

Date de sortie : 9 août 2017

Bande-annonce : https://youtu.be/QjtedHtXoTw

Synopsis

Le dernier Pistolero, Roland Deschain, est condamné à livrer une éternelle bataille contre Walter O’Dim, alias l’Homme en noir, qu’il doit à tout prix empêcher de détruire la Tour sombre, clé de voûte de la cohésion de l’univers. Le destin de tous les mondes est en jeu, le bien et le mal vont s’affronter dans l’ultime combat, car Roland est le seul à pouvoir défendre la Tour contre l’Homme en noir…

Mon avis

Un film intense et explosif !

Alors celui-là, je peux dire que c’est l’un de ceux que j’attendais le plus et autant dire que c’est un pur coup de coeur.

Alors passons à mon avis.

Difficile de dire ce que j’ai le plus aimé dans ce film, étant donné que j’ai adoré l’ensemble, mais ce qui m’a littéralement charmé, c’est inévitablement son univers fantastique. Ici, il sera question de la survie de l’univers et des différents mondes parallèles qui le peuplent, mis en danger par une possible invasion de démons. C’est un environnement extrêmement sombre qui va nous ouvrir ses portes, gangrené par la magie noire et où ceux qui luttent pour le bien, se trouvent complètement démunis. La réalisation de Nikolaj Arcel lui donne magnifiquement vie, c’est très noir, le désespoir se ressent intensément et que dire des effets spéciaux. Les ralentis sont absolument sublimes, les fusillades sont élevées au rang d’art, les combats sont excellents, bref, c’est un spectacle fabuleux pour les yeux. Le scénario est tiré des romans du même nom de Stephen King et encore une fois, on sent toute la patte de sa plume, ce léger côté effrayant, toujours très obscur, mais ô combien fascinant. L’intrigue sera terriblement rythmée, vous vous dites d’ailleurs que le film est très court, mais c’est seulement qu’il est absolument maîtrisé. Il n’y a aucun temps mort, c’est intense, puissant et incroyablement haletant, on ne s’ennuie tout simplement pas une seconde, c’est du pur bonheur. C’est une histoire également très forte émotionnellement, qui nous fera partager des instants très durs, psychologiquement assez violents même, mais d’une profondeur impressionnante. Quant au casting, il est tout bonnement excellent, Matthew McConaughey incarne un méchant à la perfection, Idris Elba est d’un charisme époustouflant et Tom Taylor est incroyablement touchant.

En bref : Un film fantastique absolument génial, un univers très sombre, mais visuellement bluffant et un scénario extrêmement haletant, qui nous laissera à bout de souffle !

Les DVD qu’il vous faut (74)

Toutes les semaines, je vous ferai partager les sorties DVD de la semaine, parce que pour nous, fans de cinéma, c’est tout aussi important !

Semaine du 14 au 20 août

Les Schtroumpfs et le Village Perdu

367556.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx

Synopsis : La Schtroumpfette, le Schtroumpf costaud, le Schtroumpf à lunettes et le Schtroumpf maladroit ont filé en douce pour suivre une carte vers un mystérieux village. Mais le chemin qui y mène regorge d’embûches, de créatures magiques et de souterrains labyrinthiques. Il leur faudra par ailleurs redoubler de prudence puisque Gargamel n’est pas loin et compte bien les arrêter.

Fast & Furious 8

305158.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx

Synopsis : Maintenant que Dom et Letty sont en lune de miel, que Brian et Mia se sont rangés et que le reste de l’équipe a été disculpé, la bande de globetrotteurs retrouve un semblant de vie normale. Mais quand une mystérieuse femme entraîne Dom dans le monde de la criminalité, ce dernier ne pourra éviter de trahir ses proches qui vont faire face à des épreuves qu’ils n’avaient jamais rencontrées jusqu’alors. Des rivages de Cuba au rues de New York en passant par les plaines gelées de la mer arctique de Barrents, notre équipe va sillonner le globe pour tenter d’empêcher une anarchiste de déchaîner un chaos mondial et de ramener à la maison l’homme qui a fait d’eux une famille.

Alors, est-ce que quelques-uns vous tentent mes ciné-addict ? Pour ma part, j’aimerai évidemment revoir « Fast & Furious 8 » !

Sleepless

Réalisation : Baran bo Odar

Casting : Jamie Foxx, Michelle Monaghan, Dermot Mulroney, David Harbour, Scoot McNairy, Gabrielle Union, T.I, Octavius J. Johnson…

Nationalité : Américain

Genre : Action, thriller

Durée : 1h35

Date de sortie : 9 août 2017

Bande-annonce : https://youtu.be/xWmw288zBcU

Synopsis

Une grosse livraison de cocaïne destinée à la mafia est détournée. Vincent Downs et Sean Tip, deux flics de Las Vegas, sont rapidement suspectés. La police des polices les met sous pression. La mafia aussi. En kidnappant le fils de Downs, la mafia franchit la ligne blanche : blessé et traqué, Downs va devenir un adversaire brutal et impitoyable. Il est prêt à tout pour sauver son fils et il n’a qu’une nuit devant lui.

Mon avis

Un film d’action plus que correct !

En voilà un que j’espérais bien voir et qui m’a fait passer un excellent moment, sans prise de tête.

Alors passons à mon avis.

L’univers est assez déjà vu, mais je dois dire qu’il est pourtant toujours aussi passionnant. Nous allons plonger dans le monde de l’infiltration, de la mafia et des ripoux. Un monde où tout nous paraît suspect où il est écoeurant de voir jusqu’où la corruption peut aller et les différents niveaux hiérarchiques qu’elle peut atteindre. On se rendra rapidement compte que l’argent peut tout acheter, que même les pires actes se voient passer sous silence. La réalisation de Baran bo Odar est vraiment à la hauteur, ses scènes d’action sont parfaitement chorégraphiées, les combats sont excellents et surtout, superbement filmés. Les effets spéciaux sont justement utilisés, pas trop présents, mais d’assez bonne qualité pour que le spectacle soit au rendez-vous. Certains passages sont assez violents, mais c’est justement ce qui donne toute son intensité et sa crédibilité à l’ensemble. Le scénario n’est évidemment pas spécialement original, cependant, l’intrigue est assez rythmée pour que l’on soit totalement captivé. On ne s’ennuie pas une seconde, on se laisse totalement porter par l’enquête, à tel point, que finalement, on se voit tout de même surprendre à quelques reprises. Quant au casting, il est très bon dans l’ensemble, le duo Jamie Foxx/Michelle Monaghan fonctionne à merveille, mais T.I est sûrement le seul petit bémol, disons que son interprétation laisse à désirer.

En bref : Un film d’action bien meilleur que ce que l’on peut penser, pas forcément original, il saura pourtant nous embarquer dans son intrigue, en nous régalant de superbes scènes d’action !

Les sorties du mercredi (74)

Le mercredi c’est jour de sorties, alors il me paraît essentiel de vous présenter les films du jour chaque semaine !

Hitman & Bodyguard

Hitman & Bodyguard

Synopsis : Un redoutable tueur à gages est contraint de témoigner contre son ancien employeur devant la Cour internationale de justice de La Haye. Interpol est alors chargée de l’escorter jusqu’aux Pays-Bas et engage le meilleur garde du corps du métier pour mener à bien cette mission. Mais c’était sans savoir que depuis des années, les deux hommes s’opposent : les voilà désormais obligés de s’associer pour tenter de survivre aux pires épreuves…De l’Angleterre à La Haye, ils vont vivre une aventure délirante, une succession infernale de tentatives de meurtre, de courses-poursuites pour échapper à un dictateur d’Europe de l’Est prêt à tout pour les éliminer.

Bande-annonce : https://youtu.be/9TEVn44hr8w

120 Battements par Minutes

120 Battements par Minu

Synopsis : Début des années 90. Alors que le sida tue depuis près de dix ans, les militants d’Act Up-Paris multiplient les actions pour lutter contre l’indifférence générale. Nouveau venu dans le groupe, Nathan va être bouleversé par la radicalité de Sean.

Bande-annonce : https://youtu.be/q4Jgg4uUVqI

Les Proies

Les Proies

Synopsis : En pleine guerre de Sécession, dans le Sud profond, les pensionnaires d’un internat de jeunes filles recueillent un soldat blessé du camp adverse. Alors qu’elles lui offrent refuge et pansent ses plaies, l’atmosphère se charge de tensions sexuelles et de dangereuses rivalités éclatent. Jusqu’à ce que des événements inattendus ne fassent voler en éclats interdits et tabous.

Bande-annonce : https://youtu.be/4hkmdX5dL6E

Nés en Chine

Nés en Chine

Synopsis : Yaya, une maman panda géant guide son petit Mei Mei alors qu’il explore le monde et gagne en indépendance. Tao Tao, un Rhinopithèque de Roxellane -plus communément appelé singe doré – âgé de deux ans cherche sa place au sein de sa famille  après la naissance de sa petite sœur Dawa, une panthère des neiges – un animal mystérieux rarement observé par l’homme –confrontée à l’incroyable difficulté d’élever ses deux petits dans l’un des habitats les plus hostiles et les plus impitoyables du monde.

Bande-annonce : https://youtu.be/v-B-VGIrhu4

Pour ma part, j’aimerai voir absolument « Hitman & Bodyguard » et « Les Proies » ! Et vous mes ciné-addict, lequel vous tente ?

Annabelle 2 : La Création du Mal

Réalisation : David F. Sandberg

Casting : Stephanie Sigman, Miranda Otto, Lulu Wilson, Anthony LaPaglia, Talitha Bateman, Alicia Vela-Bailey, Kerry O’Malley, Philippa Coulthard…

Nationalité : Américain

Genre : Epouvante-horreur

Durée : 1h50

Date de sortie : 9 août 2017

Bande-annonce : https://youtu.be/YqTENg1eqbE

Synopsis

Elle est de retour ! Encore traumatisés par la mort tragique de leur petite fille, un fabricant de poupées et sa femme recueillent une bonne sœur et les toutes jeunes pensionnaires d’un orphelinat dévasté. Mais ce petit monde est bientôt la cible d’Annabelle, créature du fabricant possédée par un démon…

Mon avis

Une suite bien meilleure et plus convaincante !

N’ayant absolument pas aimé le premier, j’avais quelques réticences à aller voir celui-ci, mais finalement, j’ai passé un excellent moment.

Alors passons à mon avis.

J’avais trouvé le précédent opus trop peu effrayant et surtout beaucoup trop long, je m’étais même ennuyée, c’est vous dire ma déception. Alors évidemment, ma crainte était que la suite reproduise le même schéma, mais ce fut tout le contraire, pour mon plus grand bonheur. Cependant, j’ai tout de même trouvé le début légèrement long à démarrer, mais rassurez-vous, ça ne dure pas et vous en arriverez même à regretter ce bref moment d’accalmie. Cette suite est finalement incroyablement plus stressante, l’angoisse sera omniprésente et les sursauts seront également nombreux, mais c’est exactement ce que l’on attend du genre. La réalisation de David F. Sandberg y est pour beaucoup, il a su maîtrisé ce jeu d’ombres et de lumières, pour que notre attention soit toujours entière. Ainsi, la peur sera constante, avec l’impression que n’importe quoi peut surgir à tous moments, c’est une réussite totale. Les effets spéciaux sont excellents, là encore, ils sont justement utilisés, pour nous surprendre un peu plus. En revanche, âmes sensibles, sachez que cet opus est également un peu plus gore, quelques scènes sont très sanglantes, ce qui m’a pas mal surprise, mais absolument pas en mal. Le scénario manie les ficelles classiques et habituelles, néanmoins, il le fait bien et le déroulement de l’intrigue parvient à nous captiver sans aucun problème. Pour ma part, c’est surtout l’histoire qui m’a beaucoup plu, elle a su enfin nous conter l’histoire de cette poupée si effrayante, que l’on attendait simplement de mieux connaître. Nous avons toutes les réponses à nos questions, le lien entre le premier film est ainsi parfaitement expliqué et on parvient alors à comprendre toutes les subtilités de cette malédiction. Le casting est tout à fait correct, j’ai trouvé l’interprétation de Talitha Bateman vraiment excellente, Anthony LaPaglia est parfait dans ce rôle et j’ai beaucoup aimé le personnage joué par Stephanie Sigman.

En bref : Un second opus bien meilleur, sans comparaison possible avec le premier, il a su réparer ses erreurs, pour nous livrer une intrigue qui laisse place à l’angoisse et aux frissons !