Les sorties du mercredi (97)

Le mercredi c’est jour de sorties, alors il me paraît essentiel de vous présenter les films du jour chaque semaine !

Les Tuche 3

Les Tuche 3

Synopsis : Jeff Tuche, se réjouit de l’arrivée du TGV dans son cher village. Malheureusement, le train à grande vitesse ne fait que passer, sans s’arrêter à Bouzolles. Déçu, il tente de joindre le président de la République pour que son village ne reste pas isolé du reste du territoire. Sans réponse de l’Élysée, Jeff ne voit plus qu’une seule solution pour se faire entendre : se présenter à l’élection présidentielle… Profitant de circonstances politiques imprévisibles, Jeff Tuche et toute sa famille vont s’installer à l’Élysée pour une mission à haut risque : gouverner la France.

Bande-annonce : https://youtu.be/jC30sCMTdlE

Oh Lucy !

Oh Lucy !

Synopsis : Setsuko mène une vie solitaire et sans saveur à Tokyo entre son travail et son appartement, jusqu’à ce que sa nièce Mika la persuade de prendre sa place à des cours d’anglais très singuliers. Cette expérience agit comme un électrochoc sur Setsuko. Affublée d’une perruque blonde, elle s’appelle désormais Lucy et s’éprend de John son professeur ! Alors, quand Mika et John disparaissent, Setsuko envoie tout balader et embarque sa sœur, dans une quête qui les mène de Tokyo au sud californien. La folle virée des deux sœurs, qui tourne aux règlements de compte, permettra-t-elle à Setsuko de trouver l’amour ?

Bande-annonce : https://youtu.be/jCIgHMWWZqA

Horse Soldiers

Horse Soldiers

Synopsis : Le capitaine Mitch Nelson est le chef de l’unité des Forces Spéciales qui a été choisie pour une périlleuse mission secrète. Son détachement et lui sont envoyés en Afghanistan, en plein conflit armé, pour apporter leur aide aux Afghans dans leur lutte contre les talibans.

Bande-annonce : https://youtu.be/u2mtRtJfGC0

Wonder Wheel

Wonder Wheel

Synopsis : Wonder Wheel croise les trajectoires de quatre personnages, dans l’effervescence du parc d’attraction de Coney Island, dans les années 50 : Ginny, ex-actrice lunatique reconvertie serveuse ; Humpty, opérateur de manège marié à Ginny ; Mickey, séduisant maître-nageur aspirant à devenir dramaturge ; et Carolina, fille de Humpty longtemps disparue de la circulation qui se réfugie chez son père pour fuir les gangsters à ses trousses.

Bande-annonce : https://youtu.be/HCXi7yEnPHE

Pour ma part, j’aimerai voir absolument « Horse Soldiers », « Wonder Wheel » et j’aurai beaucoup aimé voir « Oh Lucy », mais il ne sort pas chez moi ! Et vous mes ciné-addict, lequel vous tente ?

Insidious : La Dernière Clé

Réalisation : Adam Robitel

Casting : Lin Shaye, Leigh Whannell, Angus Sampson, Kirk Acevedo, Caitlin Gerard, Spencer Locke, Josh Stewart, Bruce Davison…

Nationalité : Américain

Genre : Épouvante-horreur

Durée : 1h44

Date de sortie : 3 janvier 2018

Bande-annonce : https://youtu.be/jSQxxYuvHHU

Synopsis

Le docteur Elise Rainier, la brillante parapsychologue, va affronter le cas le plus effrayant et le plus personnel de son histoire : elle doit intervenir dans sa propre maison…

Mon avis

Un nouvel opus toujours aussi efficace !

En grande fan de films d’horreur, j’avais évidemment hâte de voir celui-là et je dois bien dire avoir passer un excellent moment.

Alors passons à mon avis.

Ah, voilà l’une de mes sagas d’horreur préférées, l’une des plus originales, qui a su nous propulser dans un univers bien particulier, différent de ce qui peut se faire habituellement, avec une véritable identité. Le précédent opus se concentrait déjà plus sur Élise, un personnage que j’affectionne terriblement et cette suite vient mettre la touche finale à son histoire, pour venir boucler la boucle, terminant un cycle à la perfection, pour peut-être laisser place à autre chose. Alors évidemment, il avait une résonance particulière pour moi, il sonne à la fois comme un commencement et paradoxalement, comme un adieu. Et bien que ce soit principalement un film d’horreur, il n’en oublie pourtant pas les émotions, pour nous livrer une histoire incroyablement intense, voire même bouleversante. La réalisation d’Adam Robitel a su parfaitement s’adapter à l’univers de la saga, il a garder l’authenticité qui lui est propre, cette atmosphère entre rêve et réalité, où le cauchemar n’est jamais bien loin. Toujours aussi sombre, l’angoisse y sera palpable, omniprésente et pourtant, il y a des instants magnifiquement lumineux, qui viennent joliment contraster cette obscurité constante, c’est quelque chose qui m’a d’ailleurs beaucoup plu. Cependant, il est vrai que les scènes effrayantes restent globalement assez prévisibles, les techniques habituelles sont souvent utilisées, on s’attend à ce qui va arriver, mais, ce n’est pas pour autant qu’elles ne sauront pas nous surprendre, bien au contraire. Parce que oui, même si on peut voir venir les choses, c’est tout de même assez maîtrisé et efficace pour que nous sursautions à quelques reprises, mais surtout, pour que le stress soit toujours bien présent. Pour le coup, je dois avouer avoir été très agréablement surprise par la qualité du scénario, peut-être classique dans son déroulement, il m’a pourtant amené vers des chemins inattendus et franchement, ça fait plaisir. L’intrigue saura capter notre attention du début à la fin, impossible de s’ennuyer une seconde, nous serons constamment sur le qui-vive et il nous sera très difficile de pouvoir reprendre notre souffle. Néanmoins, soulignons qu’il n’est pourtant pas dénué d’humour, il y a de vrais moments drôles, qui font un bien fou et qui participent véritablement à donner plus d’humanité à l’ensemble. Quant au casting, je suis une fois de plus sous le charme de Lin Shaye dont je suis toujours aussi fan et bien sûr, l’inoubliable duo Leigh Whannell/Angus Sampson me fait toujours autant mourir de rires.

En bref : Un opus assez classique dans sa façon de faire, mais qui reste délicieusement efficace et qui nous fera partager l’histoire d’Élise avec beaucoup d’émotions, clôturant merveilleusement bien un cycle de la saga !

La semaine en images (97)

Toutes les semaines, je vous ferai découvrir les nouvelles affiches de films, les photos de tournages et autres photos intéressantes !

Une nouvelle affiche pour « Pacific Rim : Uprising ».

« Jake Pentecost est un jeune pilote de Jaeger, robot géants pilotés par des humains, qui s’est tourné vers le milieu criminel. Le jour où l’Humanité est menacée par les Kaiju, des créatures extraterrestres, Jake obtient une dernière chance pour sauver son honneur aux côtés de sa sœur, Mako Mori, de son rival Lambert et d’Amara une hackeuse. »

10843270.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx

Une nouvelle photo pour « Mission Impossible : Fallout ».

« Les meilleures intentions finissent souvent par se retourner contre vous…Ethan Hunt accompagné de son équipe de l’IMF et de quelques fidèles alliées sont lancés dans une course contre la montre, suite au terrible échec d’une mission. »

56968210.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx

Une nouvelle affiche pour « Hostiles ».

« En 1892, un capitaine de l’armée américaine accepte à contrecoeur d’escorter un chef de guerre Cheyenne et sa famille, désireux de retourner sur leurs terres tribales. Sur le chemin, qui va les emmener du Nouveau Mexique au Montana, ils doivent faire preuve de solidarité pour survivre à l’environnement et aux tribus Comanche qu’ils rencontrent… »

11218270.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx.jpg

Une nouvelle photo pour « Submergence ».

« Un couple est séparé par des milliers de kilomètres. Alors que l’un est prisonnier de djihadistes, l’autre, océanologue, travaille sur les mers. Pour tenir, ils se souviennent de leur histoire commune. »

04385130.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx.jpg

Une nouvelle affiche pour « Gringo ».

« Harold Soyinka, un homme d’affaires, possède des parts dans un laboratoire pharmaceutique qui doit être prochainement coté en Bourse. La vie lui sourit, le meilleur du rêve américain es à la portée de sa main. Jusqu’à ce qu’il se retrouve bloqué du mauvais côté de la frontière mexicaine… »

11343270.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx.jpg

Une nouvelle photo pour « Unsane ».

« Une jeune femme est enfermée dans une institution psychiatrique par erreur et se retrouve confrontée à l’une de ses plus grande peur. Mais est-ce réel ou le fruit de son imagination ? »

26490150.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx.jpg

Une nouvelle affiche pour « Hérédité ».

« Quand Ellen, la matriarche de la famille Graham, meurt, sa fille revient vivre dans la maison avec sa famille. Ils vont alors découvrir le terrifiant secret de leur ancêtre… »

48882750.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx.jpg

Et voilà, ce sera tout pour cette semaine. J’espère que ça vous aura plu et que vous aurez découvert des petites choses sympas !

La semaine en vidéos (96)

Toutes les semaines, je vous ferai partager les nouvelles bandes-annonces, histoire de se faire souffrir mutuellement en attendant les sorties !

La nouvelle bande-annonce de « La Princesse des Glaces ». Un dessin animé qui me paraît très beau !

Bande-annonce : https://youtu.be/xcsOwn735h4

La nouvelle bande-annonce de « Hostiles ». Et je dois dire qu’il me fait de plus en plus envie !

Bande-annonce : https://youtu.be/K_X5bODZNf0

La nouvelle bande-annonce de « Tomb Raider ». Moi je dis vivement, il a l’air toujours plus génial !

Bande-annonce : https://youtu.be/SA9Wfjd45lQ

La nouvelle bande-annonce de « Le Jour de mon Retour ». Une histoire qui me semble bouleversante !

Bande-annonce : https://youtu.be/7r7w7V8Fk98

Et voilà, ce sera tout pour cette semaine. J’espère vous avoir donné quelques idées de films à aller voir mes ciné-addict et surtout, que l’attente pour certains, ne sera pas trop longue !

Dans mon comic strip (1)

Dans ce rendez-vous, je vous ferai découvrir mes avis sur les comics que j’ai lu, autre grande passion, bien souvent liée au cinéma !

Deadpool Marvel Now, tome 1 : Deadpool Président !

img_comics_8119_deadpool-1.jpg

Scénaristes : Gerry Duggan et Brian Posehn

Illustrateur : Tony Moore

Éditeur : Panini

Date de sortie : 5 novembre 2014

Prix : 15€

Synopsis

Une armée de zombies déferle sur New York mais ces morts-vivants sont en réalité les anciens présidents des États-Unis ! Un seul héros Marvel a les compétences nécessaires pour les arrêter : Deadpool. Le mercenaire disert va notamment affronter Richard Nixon et Abraham Lincoln puis se mesurer à Ronald Reagan…Dans l’espace !

Mon avis

Un premier tome complètement barré !

Pour me relancer dans le monde du comics, j’ai évidemment choisi Deadpool, mon chouchou ultime le pire héros de tous les temps, ou le meilleur anti-héros qui puisse exister, ça dépend de quel point de vue on se place. Sûrement l’un des personnages que j’aime le plus et pourtant, avouons tout de même, qu’il ne fait absolument rien pour que l’on puisse l’apprécier. Une morale douteuse, un égoïsme sans bornes, une violence omniprésente, un humour noir très développé, un physique particulier et des aptitudes un peu écœurantes, mais ça, ce n’est pas de sa faute. Autant dire qu’avec cette nouvelle série Marvel Now, nous allons le redécouvrir avec délices et croyez-moi, vous allez vous régaler. 

the-marvel-universe-wouldnt-be-complete-with-deadpool-37-photos-13.jpg

Bon, je dois bien l’admettre, lorsque j’ai vu le scénario de Gerry Duggan et Brian Posehn, je me suis un peu demandée où ils comptaient nous emmener avec ces présidents américains revenus d’entre les morts. Mais finalement, l’intrigue se tient carrément, les tenants et aboutissants sont tout à fait logiques et surtout, ça rend le contexte propice à un portrait de la société bien décapant. Alors accrochez-vous, vous allez entrer dans une aventure totalement rocambolesque, durant laquelle les pouvoirs de guérison de notre héros seront soumis à très rude épreuve, sans pour autant qu’il ne perde son sens de la répartie. Vous rencontrerez également Thor, Captain America et Dr Strange, à travers des planches toutes plus hilarantes les unes que les autres. Les illustrations de Tony Moore donnent un rythme époustouflant, elles sont incroyablement vives et âmes sensibles s’abstenir, c’est quand même hyper sanglant, voire même carrément gore.

the-marvel-universe-wouldnt-be-complete-with-deadpool-37-photos-13 (1).jpg

En bref : Un premier tome tout simplement jouissif, qui vous plongera à travers une intrigue aussi décalée, qu’intelligente, à l’humour terriblement caustique et à l’action omniprésente !