Les DVD qu’il vous faut (100)

Toutes les semaines, je vous ferai partager les sorties DVD de la semaine, parce que pour nous, fans de cinéma, c’est tout aussi important !

Semaine du 12 au 18 février

Kingsman : Le Cercle d’Or

Kingsman : Le Cercle d'Or

Synopsis : Kingsman, l’élite du renseignement britannique en costume trois pièces, fait face à une menace sans précédent. Alors qu’une bombe s’abat et détruit leur quartier général, les agents font la découverte d’une puissante organisation alliée nommée Statesman, fondée il y a bien longtemps aux Etats-Unis. Face à cet ultime danger, les deux services d’élite n’auront d’autre choix que de réunir leurs forces pour sauver le monde des griffes d’un impitoyable ennemi, qui ne reculera devant rien dans sa quête destructrice.

Confident Royal 

Confident Royal

Synopsis : L’extraordinaire histoire vraie d’une amitié inattendue, à la fin du règne marquant de la Reine Victoria. Quand Abdul Karim, un jeune employé, voyage d’Inde pour participer au jubilé de la reine Victoria, il est surpris de se voir accorder les faveurs de la Reine en personne. Alors que la reine s’interroge sur les contraintes inhérentes à son long règne, les deux personnages vont former une improbable alliance, faisant preuve d’une grande loyauté mutuelle que la famille de la Reine ainsi que son entourage proche vont tout faire pour détruire.

L’École Buissonnière

L'Ecole Buissonnière

Synopsis : Paris 1930. Paul n’a toujours eu qu’un seul et même horizon : les hauts murs de l’orphelinat, sévère bâtisse de la banlieue ouvrière Parisienne. Mais voilà qu’il est confié à une joyeuse dame de la campagne, Célestine et à son mari, Borel, le garde-chasse un peu raide d’un vaste domaine en Sologne. L’enfant des villes, récalcitrant et buté, arrive dans ce monde mystérieux, celui d’une région souveraine et sauvage.

Coexister

Coexister

Synopsis : Un producteur de musique à la dérive décide de monter un groupe constitué d’un rabbin, un curé et un imam afin de leur faire chanter le vivre-ensemble. Mais les religieux qu’il recrute sont loin d’être des saints…

Blade Runner

Blade Runner 2049

Synopsis : En 2049, la société est fragilisée par les nombreuses tensions entre les humains et leurs esclaves créés par bioingénierie. L’officier K est un Blade Runner : il fait partie d’une force d’intervention d’élite chargée de trouver et d’éliminer ceux qui n’obéissent pas aux ordres des humains. Lorsqu’il découvre un secret enfoui depuis longtemps et capable de changer le monde, les plus hautes instances décident que c’est à son tour d’être traqué et éliminé. Son seul espoir est de retrouver Rick Deckard, un ancien Blade Runner qui a disparu depuis des décennies…

Alors, est-ce que quelques-uns vous tentent mes ciné-addict ? Pour ma part, j’aimerai beaucoup découvrir « Confident Royal » et évidemment craquer pour « Kingsman : Le Cercle d’Or », ainsi que « Blade Runner » !

Verónica

Réalisation : Paco Plaza

Casting : Sandra Escacena, Bruna González, Claudia Placer, Iván Chavero, Consuelo Trujillo, Ana Torrent, Ángela Fabián, Carla Campra…

Nationalité : Espagnol 

Genre : Epouvante-horreur

Durée : 1h45

Date de sortie : 24 janvier 2018

Bande-annonce : https://youtu.be/kPckkaL8-6I

Synopsis

À Madrid, après avoir participé à une séance de spiritisme avec ses amies, une jeune fille est assaillie par des créatures surnaturelles qui menacent de s’en prendre à sa famille. Le seul cas d’activité paranormale officiellement reconnu par la police espagnole.

Mon avis

Un film d’horreur profondément humain !

Bien évidemment, il me tardait de voir ce film, mais pas à ce qu’il soit aussi proche du coup de coeur.

Alors passons à mon avis. 

Je suis une grande fan des films d’horreur espagnols, ils sont de véritables maîtres dans ce genre, ils ont un style et un talent particuliers dans l’art de nous faire peur, ici encore, ça se confirme complètement. Mais attention, ne vous attendez pas à un classique hollywoodien que l’on nous sert depuis plusieurs années maintenant, à ces films qui cherchent seulement à nous faire peur, mais sonnent finalement bien creux. Non, ici, l’accent est véritablement mis sur l’ambiance, tout se joue sur notre ressenti, sur l’angoisse quasiment constante, qui n’ira que crescendo, c’est une atmosphère très particulière et incroyablement prégnante. On peut saluer le talent de réalisation de Paco Plaza qui maîtrise incroyablement sa mise en scène, qui prend véritablement le temps de mettre en place en douceur sa vision des choses. Ses effets spéciaux sont superbement réussis, mais encore une fois, ils sont utilisés avec parcimonie, ils pourraient être quasiment imperceptibles, tant ils sont naturellement intégrés à l’image, c’est assez bluffant. J’ai beaucoup aimé le scénario, il n’est pas forcément compliqué en soit, mais il est d’une intensité phénoménale et ça l’est encore plus lorsque l’on sait que c’est malheureusement une histoire vraie, l’une des seules accréditées par la police. Il faudra bien vous accrocher, dès les premières secondes, l’angoisse sera au rendez-vous, les scènes sont choquantes, parfois brutales, mais encore une fois, elles ne sont pas forcément nombreuses, mais d’un réalisme assez effroyable. Le plus dur et le plus éprouvant, c’est justement la justesse de ce qui nous est partagé, c’est profondément humain et je dois avouer que je ne m’y attendais absolument pas. Il sera alors terriblement bouleversant, tant pour le contexte social qui entoure cette situation, que pour l’histoire de cette famille, qui vous marquera à jamais. Quant au casting, il faut bien admettre qu’il recèle de talents, Sandra Escacena y est tout simplement exceptionnelle, elle tient le film sur ses épaules, elle est bouleversante, mais également courageuse, elle m’a profondément touché.

En bref : Un film d’horreur unique, qui prouve encore une fois que les espagnols sont maître dans l’art, c’est angoissant du début à la fin, c’est maîtrisé et parfaitement réussi émotionnellement !

Les sorties du mercredi (100)

Le mercredi c’est jour de sorties, alors il me paraît essentiel de vous présenter les films du jour chaque semaine !

Moi, Tonya

Moi, Tonya

Synopsis : En 1994, le milieu sportif est bouleversé en apprenant que Nancy Kerrigan, jeune patineuse artistique promise à un brillant avenir, est sauvagement attaquée. Plus choquant encore, la championne Tonya Harding et ses proches sont soupçonnés d’avoir planifié et mis à exécution l’agression…

Bande-annonce : https://youtu.be/aThGde4hdnk

La Forme de l’Eau

La Forme de l'Eau

Synopsis : Modeste employée d’un laboratoire gouvernemental ultrasecret, Elisa mène une existence solitaire, d’autant plus isolée qu’elle est muette. Sa vie bascule à jamais lorsqu’elle et sa collègue Zelda découvrent une expérience encore plus secrète que les autres…

Bande-annonce : https://youtu.be/e5AW-_ZPpDg

Criminal Squad

Criminal Squad

Synopsis : Chaque jour, 120 millions de dollars en liquide sont retirés de la circulation et détruits par la Réserve fédérale de Los Angeles. Un gang de braqueurs multirécidivistes va tenter l’audacieux tout de force de mettre la main dessus. Mais, ils vont se heurter à une unité d’élite de la police qui n’a pas l’intention de jouer dans les règles de l’art. Tous les coups sont permis pour coincer ces gangsters prêts à tout.

Bande-annonce : https://youtu.be/g-ob1rQlZ8k

Les Aventures de Spirou et Fantasio

Les Aventures de Spirou et Fantasio

Synopsis : Lorsque Spirou, prétendu groom dans un Palace, rencontre Fantasio, reporter en mal de scoop, tout commence très fort…Et plutôt mal ! Ces deux-là n’ont aucune chance de devenir amis. Pourtant, quand le Comte de Champignac, inventeur aussi génial qu’excentrique, est enlevé par les sbires de l’infâme Zorglub, nos deux héros se lancent aussitôt à sa recherche. En compagnie de Seccotine, journaliste rivale de Fantasio, et de SPIP, petit écureuil espiègle, ils sont entrainés dans une poursuite effrénée entre l’Europe et l’Afrique. Spirou et Fantasio vont devoir faire équipe pour sauver Champignac…Et accessoirement le reste du monde !

Bande-annonce : https://youtu.be/Kvj-SZBO5bE

Pour ma part, j’aimerai voir absolument « La Forme de l’Eau », « Moi, « Criminal Squad » et j’aurai beaucoup aimé voir « Moi, Tonya », mais il ne sort pas chez moi ! Et vous mes ciné-addict, lequel vous tente ?

The Greatest Showman

Réalisateur : Michael Gracey

Casting : Hugh Jackman, Zac Efron, Michelle Williams, Rebecca Ferguson, Zendaya, Keala Settle, Yahya Abdul-Mateen, Paul Sparks…

Nationalité : Américain

Genre : Drame, comédie musicale 

Durée : 1h44

Date de sortie : 24 janvier 2018

Bande-annonce : https://youtu.be/19sg1k2FG-A

Synopsis

The Greatest Showman célèbre la naissance du show-business et l’émerveillement que l’on éprouve lorsque les rêves deviennent réalité. Inspirée par l’ambition et l’imagination de P.T Barnum, voici l’histoire d’un visionnaire parti de rien qui a créé un spectacle devenu un phénomène planétaire.

Mon avis

Une comédie musicale magistrale et absolument sublime !

Voilà sûrement l’un des films que j’attendais le plus, mais j’étais loin de penser que ce serait une telle claque pour moi.

Alors passons à mon avis.

Rares sont les films que je suis allée voir deux fois au cinéma et celui-ci en fait maintenant parti, mais croyez bien que si je m’écoutais, j’y retournerais sans hésiter, alors oui, même si nous ne sommes qu’en février, je peux affirmer sans l’ombre d’un doute que c’est sûrement l’un de mes films préférés de cette année. Bien qu’elle soit peut-être très romancée, il faut savoir que c’est une histoire vraie, celle d’un homme qui est parti de rien, mais dont ses rêves l’ont toujours maintenu debout, pour survivre. C’est une magnifique leçon d’espoir, l’exemple incroyable d’un courage extraordinaire, qui nous prouve qu’il ne faut jamais baisser les bras et que la réussite n’est pas impossible, que l’on peut traverser les pires épreuves que la vie met sur notre chemin. Mais plus encore, c’est un magnifique message de tolérance, presque un hymne à la différence, un point qui m’a sûrement plus touché personnellement et qui m’a profondément marqué. Ici, que vous soyez poilu, gros, noir, grand, petit, handicapée, vous ne serez pas des pestiférés, mais vous serez au contraire ceux qui ont du talent, ici, n’importe lequel d’entre nous peut se sentir valorisé et laissez-moi vous dire ça fait un bien fou. On peut évidemment saluer le travail de réalisation exceptionnel de Michael Gracey, qui a fait de son film un véritable rêve où la magie est absolument omniprésente. Chaque plan est tout simplement sublimé, les couleurs sont exceptionnelles, c’est plein de vie, c’est d’une beauté à couper le souffle, c’est de l’art, ni plus, ni moins. Et bien évidemment, qui dit comédie musicale, dit bien sûr chansons et autant dire que celle crées pour cette histoire sont merveilleuses, elle véhiculent parfaitement la force des messages passés, elles sont justement rythmées, complètement addictives et il est impossible de les oublier. Vous l’aurez compris, tous les éléments sont présents pour nous faire passer un moment inoubliable, on ne s’ennuie pas une seconde, totalement immergés dans cette ambiance extraordinaire, on ri beaucoup et il est vrai que l’on pleure également énormément. Oui, peut-être qu’il y aura trop de bons sentiments pour certains, mais il est tout de même impensable que ce film vous laisse indifférent, tant il sera bouleversant du début à la fin. Quant au casting, il est tout simplement excellent, Hugh Jackman maîtrise complètement son rôle, Michelle Williams y est toujours aussi sublime, Zac Efron tient l’un de ses meilleurs rôles et bien que je ne sois pas fan de Zendaya, elle y est pourtant magnifique.

En bref : Un film absolument sublime, visuellement époustouflant, il nous fera indéniablement rêver du début à la fin et il saura placer la différence au rang de force, nous montrant que les véritables héros sont ceux qui en souffrent !

La semaine en images (100)

Toutes les semaines, je vous ferai découvrir les nouvelles affiches de films, les photos de tournages et autres photos intéressantes !

Une nouvelle affiche pour « Ready Player One ».

« 2045. Le monde est au bord du chaos. Les êtres humains se réfugient dans l’Oasis, univers virtuel mis au point par le brillant et excentrique James Halliday. Avant de disparaître, celui-ci a décidé de léguer son immense fortune à quiconque découvrira l’œuf de Pâques numérique qu’il a pris soin de dissimuler dans l’Oasis. »

02752030.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx

Une nouvelle photo pour « High Life ».

« L’histoire d’un groupe de criminels expérimentés condamnés par la justice. Sur leur temps d’emprisonnement, ils acceptent de participer à une mission spaciale gouvernementale, vouée à l’échec, dont l’objectif est de trouver des sources d’énergie alternatives, et de prendre part à des expériences de reproduction… »

37222270.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx

Une nouvelle affiche pour « Les Indestructibles 2 ».

« Notre famille de super-héros préférée est de retour! Cette fois c’est Hélène qui se retrouve sur le devant de la scène laissant à Bob le soin de mener à bien les mille et une missions de la vie quotidienne et de s’occuper de Violette, Flèche et de bébé Jack-Jack. « 

41634140.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx

Une nouvelle photo pour « Annihilation ».

« Une biologiste participe à une expédition gouvernementale sur le site d’une catastrophe écologique pour retrouver la trace de son mari disparu. »

44944590.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx.jpg

Une nouvelle affiche pour « Chasseuse de Géants ».

« Barbara est une adolescente solitaire différente des autres, et en conflit permanent avec son entourage. Ses journées au collège sont rythmées par les allers-retours entre le bureau du proviseur et la psychologue. Aux sources de l’inquiétude des adultes qui veillent sur elle, il y a son obsession pour les Géants… »

53270480.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx.jpg

Et voilà, ce sera tout pour cette semaine. J’espère que ça vous aura plu et que vous aurez découvert des petites choses sympas !