Escobar

Réalisation : Fernando León de Aranoa

Casting : Javier Bardem, Penélope Cruz, Peter Sarsgaard, Julieth Restrepo, Óscar Jaenada, Santiago Soto, Quique Mendosa, Ariel Sierra…

Nationalité : Espagnol 

Genre : Biopic

Durée : 2h03

Date de sortie : 18 avril 2018

Bande-annonce : https://youtu.be/q1heAgT16fg

Synopsis

Impitoyable et cruel chef du cartel de Medellin, Pablo Escobar est le criminel le plus riche de l’Histoire avec une fortune de plus de 30 milliards de dollars. « L’empereur de la cocaïne » met la Colombie à feu et à sang dans les années 80 en introduisant un niveau de violence sans précédent dans le commerce de la drogue. Fascinée par son charisme et son pouvoir, la très célèbre journaliste Virginia Vallejo, va s’apercevoir qu’on ne s’approche pas de l’homme le plus dangereux du monde impunément…

Mon avis

Un biopic percutant et très réaliste !

Voilà un film qui m’a immédiatement attiré et je dois dire qu’il m’a tout particulièrement plu.

Alors, passons à mon avis.

« Tout le monde a un prix, l’important est de savoir de quoi il s’agit. »

Bien sûr, des films sur ce baron de la drogue mondialement connu, il y en a déjà eu beaucoup, on connaît son histoire, mais ce qui fait la force de celui-ci, c’est incontestablement son point de vue. Ici, c’est une femme qui va nous conter cette histoire, c’est elle qui va nous parler tout du long, c’est par sa voix que nous serons accompagnés et ça ajoute un véritable paradoxe. Sa douceur est à l’exact opposé de la violence de cet univers, elle paraît tellement déplacée dans ce monde, tellement fragile, pourtant, ça fonctionne parfaitement, d’autant plus qu’elle a une véritable légitimité dans cette affaire. Il est extrêmement intéressant d’être témoin de cette confrontation, c’est ce qui fait toute l’originalité de cette nouvelle version, c’est ce qui la rend unique et plus inspirante. J’ai beaucoup aimé la réalisation de Fernando León de Aranoa, elle est très brute, très incisive, il a décidé de tout nous montrer, ne nous cachant aucune des réalités de cette époque. Alors oui, c’est extrêmement violent, mais il ne faut pas oublier que ce fut malheureusement bien vrai, les meurtres gratuits, les vengeances dans le sang, les scènes sont dures, parfois insoutenables, c’est d’une cruauté sans nom et on se demande inévitablement comment ça a pu se passer. J’ai beaucoup aimé le scénario, il a su mettre en évidence l’inévitable escalade de violence de cet homme, qui s’est pris à son propre piège et qui a causé sa perte. On assistera impuissant à ses actes, mais également à sa déchéance, nous aurons vraiment l’impression qu’il s’enfonce dans ses délires, que la folie va le gagner peu à peu, qu’il sera de moins en moins lucide, que le peu d’humanité qu’il lui restait vole en éclats. Croyez moi, émotionnellement, ce n’est pas une partie de plaisir, nous serons partagés entre le choc, la tristesse et la colère, nous serons bouleversés pour les victimes, pour ce pays meurtri dans l’âme après tant d’années sous le joug d’un monstre assoiffé de pouvoir. En ce qui concerne le casting, il est absolument parfait, Javier Bardem est excellent et Penélope Cruz est délicieusement crédible.

En bref : Un biopic qui tient son originalité dans son point de vue féminin, qui nous fera partager une histoire maintes fois abordée et pourtant d’autant plus intéressante, c’est violent, intense, mais toujours tristement réaliste !

Les sorties du mercredi (114)

Le mercredi c’est jour de sorties, alors il me paraît essentiel de vous présenter les films du jour chaque semaine !

Demi-sœurs

Demi-soeurs

Synopsis : Lauren, ravissante it-girl de 29 ans, tente de percer dans le milieu de la mode en écumant les soirées parisiennes. Olivia, 28 ans et un rien psychorigide, a deux obsessions : sauver la confiserie de ses parents, et se trouver le mari idéal. A 26 ans, Salma, jeune professeur d’histoire fougueuse, vit encore chez sa mère en banlieue. Leurs routes n’ont aucune raison de se croiser…Jusqu’au jour où, à la mort de leur père biologique qu’elles n’ont jamais connu, elles héritent ensemble d’un splendide appartement parisien. Pour ces trois sœurs qui n’ont rien en commun, la cohabitation va s’avérer pour le moins explosive…

Bande-annonce : https://youtu.be/QDoH4Rcy1uc

L’Extraordinaire Voyage du Fakir

L'Extraordinaire Voyage du Fakir

Synopsis : Aja, un jeune arnaqueur de Mumbai entame, à la mort de sa mère, un extraordinaire voyage sur les traces du père qu’il n’a jamais connu. Il rencontre l’amour à Paris dans un magasin de meubles suédois, le danger en compagnie de migrants somaliens en Angleterre, la célébrité sur une piste de danse à Rome, l’aventure dans une montgolfière au-dessus de la Méditerranée, et comprend finalement ce qu’est la vraie richesse et qui il souhaite devenir.

Bande-annonce : https://youtu.be/0wGPkA4BBW4

Opération Beyrouth

Opération Beyrouth

Synopsis : Beyrouth, 1972. Diplomate américain, Mason Skiles organise une réception, en présence de sa femme et de Karim, orphelin libanais de 13 ans que le couple espère adopter. Mais le cocktail est perturbé par l’arrivée du meilleur ami de Mason, l’agent de la CIA Cal Riley, porteur de nouvelles inquiétantes concernant Karim. Quelques secondes plus tard, des terroristes font irruption et ouvrent le feu sur les convives. Les conséquences sont terribles. Dix ans plus tard, Mason a sombré dans l’alcool. Vivant désormais à Boston, il intervient comme médiateur dans les conflits au sein de l’entreprise. Jusqu’au jour où il est abordé par un inconnu qui, à la demande d’amis communs, lui remet un passeport et un billet d’avion pour qu’il se rende le plus tôt possible à Beyrouth. D’abord réticent, il débarque dans une ville ravagée par la guerre qu’il ne reconnaît plus. Il comprend alors pourquoi on l’a fait venir : des terroristes ont kidnappé un agent de la CIA et il est censé négocier sa libération contre celle du djihadiste Abu Rajal, détenu par la police secrète israélienne.

Bande-annonce : https://youtu.be/Y8AUs-5gsAQ

Pour ma part, j’aimerai voir absolument « Opération Beyrout » ! Et vous mes ciné-addict, lequel vous tente ?

The Strangers : Prey at Night

Réalisation : Johannes Roberts

Casting : Christina Hendricks, Martin Henderson, Bailee Madison, Lewis Pullman, Emma Bellomy, Preston Sadleir, Lea Enslin, Damian Maffei…

Nationalité : Américain 

Genre : Epouvante-horreur

Durée : 1h25

Date de sortie : 18  avril 2018

Bande-annonce : https://youtu.be/lDGj4J61P6U

Synopsis

Une famille s’arrête pour la nuit dans un parc de mobile home isolé qui semble complètement désert. Une jeune femme étrange frappe à leur porte….C’est le début d’une terrible nuit d’horreur : pris pour cible et poursuivis sans relâche par trois tueurs masqués, chacun devra lutter pour sauver sa peau dans un jeu de cache-cache impitoyable.

Mon avis

Un slasher classique mais divertissant !

J’y suis allée par pure curiosité, sans en attendre grand chose et disons qu’il est sympa, mais que c’est tout de même une petite déception.

Alors, passons à mon avis.

« – Pourquoi vous faites ça ?     – Pourquoi pas ? »

On connaît tous le principe de ce genre particulier, celui-ci ne déroge pas à la règle, à ceci près qu’avec quatre protagonistes, contre trois tueurs redoutables et sans pitié, le calcul est vite, c’est rapide, d’ailleurs trop rapide. C’est bien là le plus gros défaut de ce film, tout va beaucoup trop vite, tout est plié d’avance, ça commence dans un bain de sang et ça se termine dans un bain de sang, mais ça s’arête exclusivement à ça, rien de plus intéressant malheureusement. Ne vous méprenez pas, j’aime quant le rythme est rapide, mais là, on a simplement l’impression d’assister à des meurtres à la chaîne, c’est trop linéaire, trop simple, trop attendu, ça en devient monotone et quasiment ennuyeux. De plus, il n’y a rien pour relever notre intérêt, c’est simplement gratuit, il n’y a aucune raison, pas de vraies réponses à nos questions, ce petit quelque chose en plus, qui aurait pu faire la différence. En revanche, j’ai beaucoup aimé la réalisation de Johannes Roberts, c’est vif, c’est brut, ça correspond évidemment au style, c’est très sombre, mais c’est justement maîtrisé, c’est ce qui donne toute la qualité à ce film. Inutile de vous dire que c’est bien sûr très violent, très sanglant, le gore est au rendez-vous, sans être trop poussé ou vraiment désagréable, ça va avec le genre, donc ça reste assez fun en soi. Le scénario est quasiment inexistant, soyons honnêtes, tout est prévisible dès la première minute, si ce n’est la fin, qui parvient légèrement à remonter le niveau. En dehors de ça, aucune surprise pour apporter un peu de piquant, des réactions exaspérantes, qui vous feront lever les yeux au ciel, à croire qu’ils n’ont jamais vu de films d’horreur, pour prendre des décisions aussi déplorables. Alors oui, malheureusement, l’ennui, le dépit et les clichés seront de mises, rien de très folichon, aucune véritable émotion, on y croit pas tout simplement. Le casting est plutôt correct dans l’ensemble, Christina Hendricks, Martin Henderson et Lewis Pullman, font le job, mais mention spéciale pour Bailee Madison, qui se dégage un peu du lot.

En bref : Un slasher tout ce qu’il y a de plus basique, sans aucune surprise, qui va beaucoup trop vite dans son déroulement, laissant finalement place à la morosité et ne nous offrant aucun véritable intérêt !

La semaine en images (114)

Toutes les semaines, je vous ferai découvrir les nouvelles affiches de films, les photos de tournages et autres photos intéressantes !

Une nouvelle affiche pour « Les Frères Sisters ».

« Charlie et Elie Sisters évoluent dans un monde sauvage et hostile. Ils n’éprouvent aucun état d’âme à tuer; c’est leur métier. Charlie, le cadet, est né pour ça. Elie, lui, ne rêve que d’une vie normale. Ils sont engagés par le Commodore pour rechercher et tuer un homme. De l’Oregon à la Californie, une traque implacable commence… »

24060390.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx

Une nouvelle photo pour « Mia et le Lion Blanc ».

« Mia a 11 ans quand elle noue une relation hors du commun avec Charlie, un lionceau blanc né dans la ferme d’élevage de félins de ses parents en Afrique du Sud. A 14 ans, elle découvre l’insoutenable vérité : son père a décidé de le vendre à des chasseurs de trophées. Désespérée, Mia n’a pas d’autre choix que de fuir avec Charlie pour le sauver. »

51375210.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx

Une nouvelle affiche pour « Papillon ».

« Henri Charrière, dit « Papillon », malfrat de petite envergure des bas-fonds du Paris des années 30, est condamné à la prison à vie pour un meurtre qu’il n’a pas commis. Il est envoyé sur l’île du Diable, en Guyane. Il va faire la connaissance de Louis Dega qui, en échange de sa protection, va aider Papillon à tenter de s’échapper… »

57884750.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx.jpg

Une nouvelle photo pour « Boy Erased ».

« Basé sur les mémoires de Garrard Conley, Boy Erased retrace le parcours d’un fils de pasteur obligé de suivre une thérapie pour « soigner » son homosexualité. »

58212880.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx.jpg

Une nouvelle affiche pour « Mowgli ».

« Mowgli a été élevé par une meute de loups au cœur de la jungle indienne. Sous la responsabilité de l’ours Baloo et de la panthère Bagheera, Mowgli est accepté par les animaux de la jungle comme l’un des leurs – sauf par le terrible tigre Shere Khan. Mais des dangers bien plus redoutables guettent notre héros, au moment où il doit affronter ses origines humaines. »

09300250.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx

Et voilà, ce sera tout pour cette semaine. J’espère que ça vous aura plu et que vous aurez découvert des petites choses sympas !

La semaine en vidéos (113)

Toutes les semaines, je vous ferai partager les nouvelles bandes-annonces, histoire de se faire souffrir mutuellement en attendant les sorties !

La nouvelle bande-annonce de « Mission Impossible 6 : Fallout ». Encore du très bon, vivement !

Bande-annonce : https://youtu.be/mU1sqAi81CQ

La nouvelle bande-annonce de « Bohemian Rhapsody ». En grande fan du groupe, il me tarde de le voir !

Bande-annonce : https://youtu.be/jivRvLdzR3I

La nouvelle bande-annonce de « Kin : Le Commencement ». Extrêmement intrigant, j’ai hâte d’en savoir plus !

Bande-annonce : https://youtu.be/9GPs7_8dDaA

Et voilà, ce sera tout pour cette semaine. J’espère vous avoir donné quelques idées de films à aller voir mes ciné-addict et surtout, que l’attente pour certains, ne sera pas trop longue !