Les DVD qu’il vous faut (127)

Toutes les semaines, je vous ferai partager les sorties DVD de la semaine, parce que pour nous, fans de cinéma, c’est tout aussi important !

Semaine du 20 au 26 août

The Strangers : Prey at Night

The Strangers : Prey at Night

Synopsis : Une famille s’arrête pour la nuit dans un parc de mobile home isolé qui semble complètement désert. Une jeune femme étrange frappe à leur porte….C’est le début d’une terrible nuit d’horreur : pris pour cible et poursuivis sans relâche par trois tueurs masqués, chacun devra lutter pour sauver sa peau dans un jeu de cache-cache impitoyable.

Kings

Kings

Synopsis : 1992, dans un quartier populaire de Los Angeles. Millie s’occupe de sa famille et d’enfants qu’elle accueille en attendant leur adoption. Avec amour, elle s’efforce de leur apporter des valeurs et un minimum de confort dans un quotidien parfois difficile. À la télévision, le procès Rodney King bat son plein. Lorsque les émeutes éclatent, Millie va tout faire pour protéger les siens et le fragile équilibre de sa famille.

Escobar

Escobar

Synopsis : Impitoyable et cruel chef du cartel de Medellin, Pablo Escobar est le criminel le plus riche de l’Histoire avec une fortune de plus de 30 milliards de dollars. « L’empereur de la cocaïne » met la Colombie à feu et à sang dans les années 80 en introduisant un niveau de violence sans précédent dans le commerce de la drogue. Fascinée par son charisme et son pouvoir, la très célèbre journaliste Virginia Vallejo, va s’apercevoir qu’on ne s’approche pas de l’homme le plus dangereux du monde impunément…

Game Night

Game Night

Synopsis : Pour pimenter leur vie de couple, Max et Annie animent un jeu une nuit par semaine. Cette fois ils comptent sur Brooks, le frère charismatique de Max, pour organiser une super soirée à thème autour du polar, avec vrais faux malfrats et agents fédéraux ! Brooks a même prévu de se faire enlever…Sauf qu’il reste introuvable. En tentant de résoudre l’énigme, nos joueurs invétérés commencent à comprendre qu’ils se sont peut-être trompés sur toute la ligne. De fausse piste en rebondissement, ils n’ont plus aucun point de repère et ne savent plus s’il s’agit encore d’un jeu…Ou pas. Cette nuit risque bien d’être la plus délirante – et la plus dangereuse – de toute leur carrière de joueurs…

Alors, est-ce que quelques-uns vous tentent mes ciné-addict ? Pour ma part, j’aimerais beaucoup découvrir « Kings » et je vous conseille grandement « Escobar », ainsi que « Game Night » !

Paranoïa

Réalisation : Steven Soderbergh

Casting : Claire Foy, Joshua Leonard, Amy Irving, Jay Pharoah, Juno Temple, Aimee Mullins, Polly McKie, Erin Wilhelmi…

Nationalité : Américain 

Genre : Thriller 

Durée : 1h36

Date de sortie : 11 juillet 2018

Bande-annonce : https://youtu.be/1E0Mm7o-K7s

Synopsis

Une jeune femme, convaincue d’être harcelée, est enfermée contre son gré dans une institution psychiatrique. Alors même qu’elle tente de convaincre tout le monde qu’elle est en danger, elle commence à se demander si sa peur est fondée ou le fruit de son imagination…

Mon avis

Un film bluffant et terriblement oppressant !

En voilà un qui m’intriguait tout particulièrement et je dois bien avouer que ce fut une très belle découverte.

Alors, passons à mon avis.

« Mais l’amour ce n’est pas ça. L’amour c’est donner tout de soi-même à l’autre, pas le détruire. »

Voilà un film qui a une identité propre, un film à part, unique, qui a un véritable sens, un thriller original, qui se détache complètement de ce qui se fait habituellement et qui nous fera vivre une expérience très particulière. Dès les premières minutes, c’est une ambiance très angoissante qui s’installe, on se sent constamment épié, comme pris au piège d’une toile d’araignée, seul au monde, face à une épreuve insoutenable. Parce que ce film, sera finalement beaucoup plus profond que ce qu’il ne le laisse penser, qu’il va aborder des sujets d’un réalisme terrifiant, auxquels on ne s’attendait pas forcément. D’abord, cette plongée dans un hôpital psychiatrique et plus spécifiquement dans ses fonctionnements, dans ses méthodes pas toujours louables, mais ce qu’il s’y passe ici est d’un tout autre niveau, pour s’avérer être tout simplement abject. Honnêtement, je ne pensais pas qu’une telle chose soit possible, c’est humainement inconcevable, voir jusqu’où certains peuvent aller pour se faire toujours plus d’argent est littéralement effrayant. La vision du harcèlement y est également totalement réaliste, cette paranoïa qui s’installe doucement, qui vous isole tous les jours un peu plus, qui vous oblige à bouleverser votre quotidien. C’est un mécanisme complexe qui se met en place, le fait d’en être témoin d’aussi près, nous fait réaliser à quel point c’est une situation insidieuse, qu’elle vous change petit à petit, vous détruisant au fur et à mesure. Encore une fois, Steven Soderbergh a fait un travail de réalisation absolument bluffant, d’autant plus que cette fois, il a travaillé exclusivement avec un smartphone. Eh oui, c’est là que le talent fait la différence, certains en ont été dérangés, pour ma part, c’est une prouesse artistique, parce que visuellement, c’est une vraie pépite à mes yeux. Il y a une atmosphère particulière, une luminosité jamais vue, des effets très subtils et surtout, une immersion que j’ai trouvé plus forte, presque plus intime, on se sent plus au cœur de l’action. En ce qui concerne le scénario, là aussi c’est une sacrée réussite, c’est superbement ficelée, l’intrigue est intelligemment menée, elle avance à son rythme, elle met les événements en place doucement, pour faire grimper notre stress crescendo. Au fil des minutes, on comprendra toute l’étendue de la situation, ce piège inextricable dont il nous paraîtra impossible de sortir, c’est haletant, effrayant et d’une intensité rarement éprouvée. C’est psychologiquement éprouvant, on ne saura plus où est le vrai et le faux, cette folie sera presque contagieuse même, nous laissant seul juge du fin mot de l’histoire, réalité ou paranoïa, à vous de choisir. Quant au casting, on peut saluer la performance extraordinaire de Claire Foy, Joshua Leonard est également très crédible et j’ai beaucoup aimé le rôle de Jay Pharoah.

En bref : Un thriller hors du commun, unique en son genre, il est incroyablement angoissant dans son ambiance très sombre, visuellement très artistique, il mettra en avant des sujets très difficiles et d’un réalisme d’autant plus effrayant !

Les sorties du mercredi (127)

Le mercredi c’est jour de sorties, alors il me paraît essentiel de vous présenter les films du jour chaque semaine !

Kin : Le Commencement 

Kin : Le Commencement

Synopsis : Eli, jeune adolescent de Detroit, erre dans une usine désaffectée où il découvre par hasard une arme surpuissante, d’origine inconnue, qu’il ramène chez lui. Mais passé l’amusement, Eli réalise qu’on ne soustrait pas impunément une arme aussi redoutable : il se retrouve recherché par des criminels, par le FBI, et par ceux qui semblent être les propriétaires légitimes de l’arme futuriste. Accompagné de son grand frère et d’une jeune danseuse, Eli n’a d’autres choix que de fuir, emportant avec lui un seul bagage : cette mystérieuse arme…

Bande-annonce : https://youtu.be/KGsqiAF6MJk

22 Miles

22 Miles

Synopsis : Un officier d’élite du renseignement américain tente d’exfiltrer un policier qui détient des informations compromettantes. Ils vont être traqués par une armée d’assassins tout au long des 22 miles les séparant de l’avion qui leur permettra de quitter le pays.

Bande-annonce : https://youtu.be/2q6XRArvlCM

Braqueurs d’Élite

Braqueurs d'Elite

Synopsis : Une équipe de Navy Seals, en mission dans l’Europe en guerre, découvre au fin fond d’un lac un trésor d’une valeur inéstimable. Ils entreprennent de ramener l’or à la surface afin de le restituer aux habitants démunis. Mais, repérés par l’ennemi, ils ne disposeront que de quelques heures pour mener à bien leur opération.

Bande-annonce : https://youtu.be/Tbzz9xcUVfM

Bonhomme

Bonhomme

Synopsis : La vie de Piotr et Marilyn, jeune couple de la banlieue lilloise, va être bouleversée suite à un accident de voiture. Traumatisé crânien, Piotr, s’il garde son physique avantageux, n’a plus toute sa tête : tantôt matou apathique, tantôt fauve en rut à l’hypersexualité débridée. Pour Marilyn, convaincue que son amour pour lui peut le sauver, c’est le début d’une épopée menée vaille que vaille et cul par-dessus tête.

Bande-annonce : https://youtu.be/ecSV2idx8Mc

Pour ma part, j’aimerais voir absolument « Kin : Le Commencement », « 22 Miles » et j’aurai bien aimé voir « Braqueurs d’Élite », mais il ne passe pas chez moi ! Et vous mes ciné-addict, lequel vous tente ?

Skyscraper

Réalisation : Rawson Marshall Thurber

Casting : Dwayne Johnson, Neve Campbell, Chin Han, Roland Møller, Noah Taylor, Byron Mann, Pablo Schreiber, Mckenna Roberts…

Nationalité : Américain

Genre : Action, thriller 

Durée : 1h43

Date de sortie : 11 juillet 2018

Bande-annonce : https://youtu.be/clKMwavvv6o

Synopsis

Ancien chef du commando de libération des otages du FBI et vétéran de l’armée américaine, Will Sawyer est désormais responsable de la sécurité des gratte-ciels. Alors qu’il est affecté à Hong Kong, il est accusé d’avoir déclenché un incendie dans la tour la plus haute et réputée la plus sûre du monde…Considéré comme fugitif, Will doit retrouver les criminels, prouver son innocence et surtout sauver sa femme et ses deux enfants prisonniers du bâtiment en flammes…

Mon avis

Un film d’action qui envoie du lourd !

Bien évidemment, il me tardait de le voir, la bande-annonce était prometteuse et j’ai passé un excellent moment.

Alors, passons à mon avis.

« Si vous n’arrivez pas à le réparer avec du ruban adhésif…C’est que vous n’utilsez pas assez de ruban adhésif. »

Il est certain que lorsque l’on va voir ce film, il ne faut pas s’attendre à du cérébral, c’est du 100% action, mais il faut le souligner, c’est surtout parfaitement réussi et même assez bluffant. Nous allons plongés dans un véritable blockbuster catastrophe, aucun rapport avec la nature ici, mais un gigantesque incendie, dans la plus grande tour de verre du monde. Un postulat de départ qui peut vous faire penser à de nombreux autres films assez cultes du genre et bien qu’il y ait effectivement des ressemblances, il a tout de même sa propre identité. L’ambiance y est apocalyptique, c’est monstrueux, effrayant par certains aspects, on sent toute l’impuissance humaine qui se dégage de ce feu totalement indomptable, dont rien ne peut venir à bout. Le travail de réalisation de Rawson Marshall Thurber est vraiment excellent, visuellement, c’est un spectacle époustouflant et les effets spéciaux sont d’une qualité extraordinaire. Il faut bien dire que l’ensemble est sacrément bluffant, on en prend plein les yeux, c’est explosif, c’est une vraie petite gourmandise, que l’on prend un plaisir immense à découvrir. En ce qui concerne le scénario, il est évident que ça ne casse pas trois pattes à un canard, oui, c’est prévisible, bien sûr, on voit tout venir, parfois c’est totalement improbable, pourtant, ça ne gâche en rien cette aventure. L’intrigue est tout de même très bien ficelée, le rythme est haletant, le stress bien présent, on ne s’ennuie pas une seconde et c’est bien là ce que l’on espérait, alors, c’est le principal. En revanche, je reste assez étonnée par ce côté émotionnel bien présent, je ne m’y attendais pas, pourtant, une vraie vulnérabilité s’en dégage, un instinct de protection très fort également, qui viendra ajouter une intensité bien plus intéressante. Quant au casting, il est vraiment au rendez-vous, Dwayne Johnson est toujours aussi excellent, j’ai adoré le rôle de Neve Campbell et je suis sous le charme du jeune duo Mckenna Roberts/Noah Cottrell.

En bref : Un film d’action et de catastrophe tout simplement bluffant, visuellement d’une qualité époustouflante, malgré un scénario un peu léger, on se prend totalement au jeu !

La semaine en images (127)

Toutes les semaines, je vous ferai découvrir les nouvelles affiches de films, les photos de tournages et autres photos intéressantes !

Une nouvelle affiche pour « Jean-Christophe et Winnie ».

« Jean-Christophe, le petit garçon qui adorait arpenter la Forêt des Rêves bleus, est désormais adulte. Mais il est devenu sérieux et a perdu toute son imagination. Ses amis en peluche vont lui rappeler l’enfant attachant et enjoué qu’il n’a jamais cessé d’être. »

02760970.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx.jpg

Une nouvelle affiche pour « Colette ».

« 1893. Malgré leurs quatorze ans d’écart, Gabrielle Sidonie Colette, jeune fille à l’esprit rebelle, épouse Willy, écrivain aussi égocentrique que séducteur. Grâce à ses relations, elle découvre le milieu artistique parisien qui stimule sa propre créativité. »

43246590.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx.jpg

Une nouvelle affiche pour « Creed 2 ».

« La vie est devenue un numéro d’équilibriste pour Adonis Creed. Entre ses obligations personnelles et son entraînement pour son prochain grand match, il est à la croisée des chemins. Et l’enjeu du combat est d’autant plus élevé que son rival est lié au passé de sa famille. Mais il peut compter sur la présence de Rocky Balboa à ses côtés… »

02870340.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx.jpg

Une nouvelle affiche pour « Seule la Vie… »

« Amoureux depuis l’université, Will et Abby, deux jeunes New-yorkais, se marient. Alors qu’ils s’apprêtent à devenir parents, leur trajectoire se mêle à d’autres destins. Ceux de Dylan, jeune femme perturbée, d’Irwin, qui élève sa petite-fille dans un monde dangereux, de M. Saccione, riche propriétaire terrien espagnol, et de son intendant Javier. »

02542220.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx

Et voilà, ce sera tout pour cette semaine. J’espère que ça vous aura plu et que vous aurez découvert des petites choses sympas !