Les DVD qu’il vous faut (130)

Toutes les semaines, je vous ferai partager les sorties DVD de la semaine, parce que pour nous, fans de cinéma, c’est tout aussi important !

Semaine du 10 au 16 septembre

Gringo

Gringo

Synopsis : Harold Soyinka travaille pour un groupe pharmaceutique dirigé par Elaine Markinson et Richard Rusk . Lorsque ces derniers décident de se lancer dans le commerce lucratif du cannabis médical, ils envoient Harold au Mexique pour le lancement de leur nouvelle usine de production. Ignorant que la société qu’il représente a trahi un dangereux cartel local, l’employé modèle échappe de justesse à un enlèvement. Perdu au fin fond du Mexique, réalisant que ses patrons ont tout intérêt à le voir disparaitre, pourchassé par les tueurs du cartel et un mercenaire implacable, Harold ne peut compter que sur lui-même s’il veut rester en vie.

Action ou Vérité ?

Action ou Vérité

Synopsis : Un simple jeu innocent d’Action ou Vérité entre amis se transforme en cauchemar sanglant quand quelqu’un – ou quelque chose – commence à punir ceux qui mentent – ou refusent de jouer.

Death Wish

Death Wish

Synopsis : Quand il ne sauve pas des vies, Paul Kersey, chirurgien urgentiste, mène une vie de rêve, en famille, dans les beaux quartiers de Chicago…Jusqu’au jour où tout bascule. Sa femme est sauvagement tuée lors d’un cambriolage qui tourne mal…Sa fille de 18 ans est plongée dans le coma. Face à la lenteur de l’enquête, il se lance dans une chasse à l’homme sans merci.

Rampage : Hors de Contrôle 

Rampage : Hors de Contrôle

Synopsis : Primatologue de profession, David Okoye a plus de mal à nouer des liens avec ses semblables qu’avec les singes. Pas étonnant qu’il se soit pris d’affection pour George, adorable gorille d’une intelligence hors du commun, dont il s’occupe depuis sa naissance. Mais suite à une expérience génétique catastrophique, George se métamorphose en monstre incontrôlable. Et il n’est pas le seul puisque d’autres animaux se transforment en prédateurs enragés aux quatre coins du pays, détruisant tout sur leur passage. Okoye décide alors de travailler d’arrache-pied avec une généticienne pour mettre au point un antidote. Pourront-ils à temps empêcher la planète d’être ravagée ?

Alors, est-ce que quelques-uns vous tentent mes ciné-addict ? Pour ma part, ce sera « Rampage : Hors de Contrôle » et je peux vous conseiller « Gringo », ainsi que « Death Wish » !

L’Espion qui m’a Larguée

Réalisation : Susanna Fogel

Casting : Mila Kunis, Kate McKinnon, Justin Theroux, Gillian Anderson, Sam Heughan, Hasan Minhaj, Ivanna Sakhno, Paul Reiser…

Nationalité : Américain 

Genre : Comédie, action

Durée : 1h57

Date de sortie : 8 août 2018

Bande-annonce : https://youtu.be/ep6IWOKLqg4

Synopsis

Audrey et Morgan, deux trentenaires vivant à Los Angeles, se retrouvent embarquées malgré elles dans une conspiration internationale lorsque l’ex-petit ami d’Audrey débarque à son appartement poursuivie par une équipe d’assassins. Les deux jeunes femmes sont contraintes d’échapper à leurs poursuivants à travers toute l’Europe, tout en tentant de sauver le monde avec l’aide d’un agent au charme « so british ».

Mon avis

Une comédie d’action survitaminée !

Voilà un film qui me faisait de l’œil et avec lequel j’ai passé un excellent moment de détente.

Alors, passons à mon avis.

« Ne mourrez pas, d’accord ! Si vous mourrez, je meurs aussi et après, nous serions tous les deux morts. »

Ce qui fonctionne aussi bien dans ce film, c’est son côté surréaliste, les réactions de ces jeunes femmes lambda, jetées dans un monde d’espionnage extrêmement dangereux, c’est impensable et pourtant, c’est irrésistible. Cette situation sera un paradoxe à lui seul, ce côté totalement naïf, voire candide même, que l’on aurait tous spontanément, parce que ça nous semblerait totalement improbable, se confronte réellement à une véritable violence. Tout est à contretemps et c’est justement pour ça que c’est aussi drôle, parce que tout pourrait vraiment avoir lieu, que n’importe qui aurait ce même sentiment de découverte un peu enfantine, malgré le danger. En dehors de ça, il faut vraiment noter que cet univers d’espionnage est une totale réussite, tous les codes y sont présents et surtout parfaitement maîtrisés. On peut alors saluer le travail de Susanna Fogel, j’ai beaucoup aimé sa réalisation, c’est moderne, c’est vif, c’est bourré de clins d’œil aux plus grands films du genres, c’est une vraie gourmandise visuelle. Il faut d’ailleurs absolument souligner la qualité des scènes d’action, elles sont vraiment excellentes, les combats notamment, mais les courses-poursuites également. Notons d’ailleurs, que certaines sont assez violentes, je pense qu’il faut le savoir, ce n’est pas parce que c’est une comédie, que tout est mignon, bien au contraire. En ce qui concerne le scénario, évidemment, ce n’est pas celui du siècle, mais il est quand même relativement réussi et même assez surprenant à de nombreux instants. Bien sûr, l’intrigue utilise les ficelles classiques du film d’espionnage, les agents doubles ou même triples, c’est justement ce qui lui donne tout le piquant, qui lui apporte tout ce mystère qui nous tient en haleine. Et croyez-moi, on ne s’ennuie pas une seconde, on se laisse prendre au jeu, on se laisse transporter sans trop réfléchir et on se régale, tout simplement. Mais plus que tout, c’est l’humour que l’on retiendra, des répliques totalement cultes, des dialogues extrêmement savoureux, ce n’est pas trop vulgaire et surtout, c’est véritablement à mourir de rires, ça fait mouche à chaque fois. Quant au casting, il est juste excellent, le duo Mila Kunis/Kate McKinnon est hilarant et j’avoue avoir beaucoup aimé le rôle de Sam Heughan, si faussement sérieux.

En bref : Une comédie d’action délicieusement réussie, à l’humour absolument irrésistible, qui nous fera rire du début à la fin et qui nous régalera également de vraies bonnes scènes d’action !

Les sorties du mercredi (130)

Le mercredi c’est jour de sorties, alors il me paraît essentiel de vous présenter les films du jour chaque semaine !

La Nonne

La Nonne

Synopsis : Quand on apprend le suicide d’une jeune nonne dans une abbaye roumaine, la stupéfaction est totale dans l’Église catholique. Le Vatican missionne aussitôt un prêtre au passé trouble et une novice pour mener l’enquête. Risquant leur vie, les deux ecclésiastiques doivent affronter une force maléfique qui bouscule leur foi et menace de détruire leur âme. Bientôt, l’abbaye est en proie à une lutte sans merci entre les vivants et les damnés…

Bande-annonce : https://youtu.be/hxRjOBRINu0

Les Frères Sisters

Les Frères Sisters

Synopsis : Charlie et Elie Sisters évoluent dans un monde sauvage et hostile, ils ont du sang sur les mains : celui de criminels, celui d’innocents…Ils n’éprouvent aucun état d’âme à tuer. C’est leur métier. Charlie, le cadet, est né pour ça. Elie, lui, ne rêve que d’une vie normale. Ils sont engagés par le Commodore pour rechercher et tuer un homme. De l’Oregon à la Californie, une traque implacable commence, un parcours initiatique qui va éprouver ce lien fou qui les unit. Un chemin vers leur humanité ?

Bande-annonce : https://youtu.be/cmp8WRLNXjY

Carnage chez les Puppets

Carnage chez les Puppets

Synopsis : Dans les bas-fonds de Los Angeles, humains et marionnettes – les puppets – vivent ensemble. Deux détectives, un humain et une marionnette, sont obligés de faire équipe bien malgré eux pour découvrir qui assassine les anciens acteurs du « Happy Time Gang », une émission de marionnettes très populaire.

Bande-annonce : https://youtu.be/XmyKSFBXGCY

Leave no Trace

Leave no Trace

Synopsis : Tom a 15 ans. Elle habite clandestinement avec son père dans la forêt qui borde Portland, Oregon. Limitant au maximum leurs contacts avec le monde moderne, ils forment une famille atypique et fusionnelle. Expulsés soudainement de leur refuge, les deux solitaires se voient offrir un toit, une scolarité et un travail. Alors que son père éprouve des difficultés à s’adapter, Tom découvre avec curiosité cette nouvelle vie. Le temps est-il venu pour elle de choisir entre l’amour filial et ce monde qui l’appelle ? 

Bande-annonce : https://youtu.be/YGngol2Qhok

Pour ma part, j’aimerais voir absolument « La Nonne », « Les Frères Sisters » et j’aurai bien aimé voir « Carnage chez les Puppets », ainsi que « Leave no Trace », mais ils ne sortent pas chez moi ! Et vous mes ciné-addict, lequel vous tente ?

Darkest Minds : Rébellion

Réalisation : Jennifer Yuh Nelson

Casting : Amandla Stenberg, Harris Dickinson, Miya Cech, Mandy Moore, Bradley Whitford, Mark O’Brien, Skylan Brooks, Patrick Gibson…

Nationalité : Américain

Genre : Science-fiction 

Durée : 1h44

Date de sortie : 8 août 2018

Bande-annonce : https://youtu.be/ZnPbeT4henY

Synopsis

Dans un futur proche, les adolescents ont été décimés par un virus inconnu. Les survivants, dotés de pouvoirs psychiques incontrôlables, sont classés par couleur en fonction du danger qu’ils représentent pour la société, et parqués dans des camps. Ruby, l’une des plus puissantes d’entre eux, parvient à s’en échapper pour rejoindre un groupe de jeunes en fuite à la recherche d’un refuge. Rapidement, cette nouvelle « famille » réalise que fuir ne suffira pas dans un monde où les adultes au pouvoir les ont trahis. Ils vont mener une rébellion, unissant leurs pouvoirs pour reprendre le contrôle de leur avenir.

Mon avis

Un film aussi passionnant que difficile !

Bien évidemment, c’est un film qui m’a immédiatement fait envie et qui fut une excellente surprise.

Alors, passons à mon avis.

« Le désir de vivre ta vie…Ne fait pas de toi une mauvaise personne. »

La dystopie n’est pas un genre facile, nous avons pu le remarquer à travers les nombreux films et romans sur le sujet, une fois de plus, nous en aurons la preuve très douloureuse ici. Nous allons plonger dans un monde légèrement futuriste, où la grande majorité des enfants ont été décimés par un virus et où les quelques survivants à en avoir réchappé ont développé des pouvoirs psychiques, plus ou moins violents. Et comme toujours, l’homme étant son propre ennemi, il va tout naturellement parquer ces pauvres enfants, dans des camps, juste parce qu’ils en ont peur. Alors, bien que ce soit un film destiné plus particulièrement aux adolescents, j’aimerais souligner qu’il n’est absolument pas naïf pour autant, il est même très difficile par certains aspects. Personnellement, certaines scènes m’ont été presque insupportables, voir que ces enfants peuvent être froidement éliminés, alors qu’ils ne sont coupables de rien, j’ai eu beaucoup de mal à le concevoir. Ces mêmes adultes qui devraient les protéger, vont les maltraiter, les humilier, les punir, s’en servir comme des armes, ou pire, les tuer purement et simplement, sans aucun état d’âme. La réalisation de Jennifer Yuh Nelson est absolument parfaite, elle met parfaitement en scène cet univers si brutal d’un côté, tout en gardant une grande place à la nature de l’autre. Elle y a insufflé une luminosité incroyable, qui apporte un vrai sentiment de liberté, une bouffée d’oxygène, qui vient considérablement adoucir cette violence si cruelle. Les effets spéciaux sont excellents, ils ne sont pas surdosés, mais ils sont si justement utilisés, qu’ils rendent quelques scènes littéralement époustouflantes et extrêmement impressionnantes visuellement. En ce qui concerne le scénario, je suis plutôt surprise, pas forcément très complexe, il est malgré tout plus que maîtrisé, riche en rebondissements et pas si simple que ça. Ces enfants vont devoir se battre pour survivre, ils ne pourront faire confiance à personne, même ceux qui semblent vouloir les aider, cachent en réalité des desseins bien moins agréables. Ils ne pourront se fier qu’à eux-mêmes, apprendre à gérer leurs pouvoirs, se dissimuler, par leurs propres moyens, sans jamais pouvoir baisser leur garde, sous peine d’être pris au piège. Et croyez-moi, émotionnellement, c’est assez éprouvant, je ne vais pas vous mentir, âmes sensibles, prenez garde, les larmes seront vraiment nombreuses. Quant au casting, bien que jeune, je l’ai trouvé excellent, Amandla Stenberg est exceptionnelle, j’ai beaucoup aimé le rôle d’Harris Dickinson et j’ai eu un vrai coup de cœur pour Miya Cech.

En bref : Un film à l’univers dystopique extrêmement intéressant, visuellement assez impressionnant, il sera néanmoins assez difficile à supporter psychologiquement et ne nous épargnera absolument rien !

La semaine en images (130)

Toutes les semaines, je vous ferai découvrir les nouvelles affiches de films, les photos de tournages et autres photos intéressantes !

Une nouvelle affiche pour « Captive State ».

« Les extraterrestres ont envahi la Terre. Occupée, Chicago se divise entre les collaborateurs qui ont juré allégeance à l’envahisseur et les rebelles qui les combattent dans la clandestinité depuis dix ans. »

03856080.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx

Une nouvelle photo pour « The Aeronauts ».

« Au 19e siècle, une pilote de montgolfière un scientifique s’embarquent dans les airs pour découvrir les secrets du paradis. Alors qu’ils vont plus haut dans l’atmosphère que n’importe quel ballon auparavant et font d’incroyables découvertes, ils en viennent à se battre pour leur survie. »

18774750.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx

Une nouvelle affiche pour « The Ballad of Buster Scruggs ».

« En selle ! The Ballad of Buster Scruggs nous emmènent vivre six histoires aux frontières du Far West américain. »

19431000.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx.jpg

Une nouvelle photo pour « John Wick 3 : Parabellum ».

19321620.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx.jpg

Une nouvelle affiche pour « Overlord ».

« À la veille du débarquement, un groupe de parachutistes est largué en France occupée. Alors qu’ils luttent pour accomplir ce qui ressemble à une mission impossible, ils tombent sur un laboratoire secret dans lequel sont menées des expériences surnaturelles, aussi étranges que terrifiantes. »

03637330.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx.jpg

Et voilà, ce sera tout pour cette semaine. J’espère que ça vous aura plu et que vous aurez découvert des petites choses sympas !