Les DVD qu’il vous faut (135)

Toutes les semaines, je vous ferai partager les sorties DVD de la semaine, parce que pour nous, fans de cinéma, c’est tout aussi important !

Semaine du 15 au 21 octobre

Hérédité 

Hérédité

Synopsis : Lorsque Ellen, matriarche de la famille Graham, décède, sa famille découvre des secrets de plus en plus terrifiants sur sa lignée. Une hérédité sinistre à laquelle il semble impossible d’échapper.

Midnight Sun

Midnight Sun

Synopsis : Katie Price, 17 ans, est une adolescente comme les autres, ou presque. Elle ne peut en aucun cas être exposée à la lumière du jour, sous peine d’en mourir. La journée, elle compose et joue de la guitare, et observe le monde depuis sa chambre, notamment Charlie Reed, son voisin. À la nuit tombée, ses rêves prennent vie ! Elle sort chanter dans la gare près de chez elle. Un soir, elle se retrouve face à Charlie. Lui est instantanément sous le charme et se met en tête de la revoir…Pourront-ils s’aimer au grand jour ?

Deadpool 2

Deadpool 2

Synopsis : L’insolent mercenaire de Marvel remet le masque ! Plus grand, plus mieux, et occasionnellement les fesses en l’air, il devra affronter un Super-Soldat dressé pour tuer, repenser l’amitié, la famille, et ce que signifie l’héroïsme ? tout en bottant Cinquante Nuances de Culs, car comme chacun sait, pour faire le bien, il faut parfois se salir les doigts.

Le Cercle Littéraire de Guernesey

Le Cercle Littéraire de Guernesey

Synopsis : Londres, 1946. Juliet Ashton, une jeune écrivaine en manque d’inspiration reçoit une lettre d’un mystérieux membre du Club de Littérature de Guernesey créé durant l’occupation. Curieuse d’en savoir plus, Juliet décide de se rendre sur l’île et rencontre alors les excentriques membres du Cercle littéraire des amateurs d’épluchures de patates dont Dawsey, le charmant et intriguant fermier à l’origine de la lettre. Leurs confidences, son attachement à l’île et à ses habitants ou encore son affection pour Dawsey changeront à jamais le cours de sa vie.

Alors, est-ce qu’il vous tente mes ciné-addict ? Bien évidemment, pour moi ce sera « Deadpool 2 », mais je peux vous conseiller également « Hérédité », « Midnight Sun », ainsi que « Le Cercle Littéraire de Guernesey » !

Les Frères Sisters

Réalisation : Jacques Audiard

Casting : Joaquin Phoenix, John C. Reilly, Jake Gyllenhaal, Riz Ahmed, Rutger Hauer, Carol Kane, Ian Reddington, Hugo Dillon…

Nationalité : Français

Genre : Western

Durée : 1h57

Date de sortie : 19 septembre 2018

Bande-annonce : https://youtu.be/cmp8WRLNXjY

Synopsis

Charlie et Eli Sisters évoluent dans un monde sauvage et hostile, ils ont du sang sur les mains : celui de criminels, celui d’innocents…Ils n’éprouvent aucun état d’âme à tuer. C’est leur métier. Charlie, le cadet, est né pour ça. Eli, lui, ne rêve que d’une vie normale. Ils sont engagés par le Commodore pour rechercher et tuer un homme. De l’Oregon à la Californie, une traque implacable commence, un parcours initiatique qui va éprouver ce lien fou qui les unit. Un chemin vers leur humanité ?

Mon avis

Un sublime western sur fond d’histoire fraternelle !

Lorsque j’ai vu la bande-annonce, il me fallait absolument voir ce film et ce fut un vrai coup de cœur.

Alors, passons à mon avis.

« Nous sommes du même sang, mais nous n’en faisons pas le même usage.” 

Voilà un film français, qui a tout des grands américains, un western dans la plus pure tradition, plus vrai que nature, qui a su préserver l’identité forte de ce genre si typique, pour en faire un magnifique classique. Grande fan depuis longtemps, je peux dire qu’il fait partie des plus beaux que j’ai pu voir, de ceux qui parviennent à se démarquer, parce qu’il cache finalement beaucoup plus, une profondeur assez exceptionnelle. Alors que le contexte est évidemment propre à ce style de film, la ruée vers l’or, les hors-la-loi et les chasseurs de prime qui vont avec, il sera vecteur de quelque chose de beaucoup plus grand. C’est le portrait d’une histoire de frères absolument sublime, de celle qui vous emmène plus loin que ce vous vouliez, pour le protéger, pour oublier un passé trop douloureux et un présent qui n’est pas celui rêvé. Une relation très forte, qui s’est construite sur un drame, faite de ressentis, de non-dits, qui vous rongent, mais qui n’effacent pourtant pas l’amour qui vous soude. C’est le témoignage d’un certain idéalisme, d’une société violente, capitaliste, où il devient difficile de survivre, où un certain besoin de liberté, de renouveau se fait fortement sentir. Jacques Audiard a fait un travail extraordinaire, des vues typiques du Far West, dans tes tons orangés et rouges littéralement époustouflantes, pour nous livrer des paysages bluffants. Très peu d’effets spéciaux sont utilisés, histoire de coller au mieux au naturel de l’époque, en revanche, il faut tout de même souligner la violence inhérente à ce milieu. Je ne vous cache pas que certaines scènes sont particulièrement sanglantes, âmes sensibles s’abstenir, ça peut effectivement être assez choquant. En ce qui concerne le scénario, il est très bien ficelé, il y a une certaine lenteur dans l’intrigue, mais elle est voulue, elle est étudiée, elle est agréable et surtout, elle est absolument parfaite lorsqu’il s’agit de mettre en place ces événements. Pour autant, le rythme maintenu est captivant, on ne s’ennuie pas une seconde, fasciné par les quelques scènes d’action, par les dialogues d’excellentes qualités et par cette ambiance bien particulière, délicieusement sombre. Émotionnellement, là aussi c’est une véritable claque, cette histoire saura vous prendre aux tripes, vous faire réfléchir sur la notion de famille, de sacrifice, c’est bouleversant et d’une tendresse certaine. Quant au casting, il est extraordinaire, le duo Joaquin Phoenix/John C. Reilly est tout simplement hallucinant et Jake Gyllenhaal est l’incarnation parfaite de son personnage.

En bref : Bien plus qu’un simple western, c’est le témoignage d’une époque, d’un idéalisme paradoxal à ce contexte pourtant si violent et qui nous livrera une magnifique histoire !

Les sorties du mercredi (135)

Le mercredi c’est jour de sorties, alors il me paraît essentiel de vous présenter les films du jour chaque semaine !

Jean-Christophe & Winnie

Jean-Christophe & Winnie

Synopsis : Le temps a passé. Jean-Christophe, le petit garçon qui adorait arpenter la Forêt des Rêves bleus en compagnie de ses adorables et intrépides animaux en peluche, est désormais adulte. Mais avec l’âge, il est devenu sérieux et a perdu toute son imagination. Pour lui rappeler l’enfant attachant et enjoué qu’il n’a jamais cessé d’être, ses célèbres amis vont prendre tous les risques, y compris celui de s’aventurer dans notre monde bien réel…

Bande-annonce : https://youtu.be/WUnvJZAE1_I

Halloween

Halloween

Synopsis : Laurie Strode est de retour pour un affrontement final avec Michael Myers, le personnage masqué qui la hante depuis qu’elle a échappé de justesse à sa folie meurtrière le soir d’Halloween 40 ans plus tôt.

Bande-annonce : https://youtu.be/wqts5qBX8ZA

Chair de Poule 2

Chair de Poule 2 : Les Fantômes d'Halloween

Synopsis : Sonny Quinn et son meilleur ami au collège, Sam, se font un peu d’argent en récupérant les objets dont les gens ne veulent plus. C’est ainsi qu’ils vont découvrir Slappy, une étrange marionnette de ventriloque tout droit sortie d’un livre Chair de poule jamais publié…Slappy a très envie de faire partie de la famille Quinn auprès de Sonny, sa sœur Sarah et leur mère Kathy, mais ses exploits malfaisants vont beaucoup trop loin. Les enfants réalisent vite qu’ils doivent à tout prix arrêter ce pantin diabolique. Slappy décide alors de se fabriquer la famille dont il rêve…En enlevant madame Quinn et en ramenant à la vie tous ses horribles complices d’Halloween.

Bande-annonce : https://youtu.be/btin6C6rRPA

Le Grand Bain

Le Grand Bain

Synopsis : C’est dans les couloirs de leur piscine municipale que Bertrand, Marcus, Simon, Laurent, Thierry et les autres s’entraînent sous l’autorité toute relative de Delphine, ancienne gloire des bassins. Ensemble, ils se sentent libres et utiles. Ils vont mettre toute leur énergie dans une discipline jusque-là propriété de la gent féminine : la natation synchronisée. Alors, oui c’est une idée plutôt bizarre, mais ce défi leur permettra de trouver un sens à leur vie…

Bande-annonce : https://youtu.be/Je3C1hvUCA8

Pour ma part, j’aimerais voir absolument « Jean-Christophe & Winnie » et « Chair de Poule 2 » ! Et vous mes ciné-addict, lequel vous tente ?

La Nonne

Réalisation : Corin Hardy

Casting : Taissa Farmiga, Demian Bichir, Jonas Bloquet, Bonnie Aarons, Ingrid Bisu, Charlotte Hope, Sandra Teles, August Maturo…

Nationalité : Américain 

Genre : Épouvante-horreur

Durée : 1h37

Date de sortie : 19 septembre 2018

Bande-annonce : https://youtu.be/hxRjOBRINu0

Synopsis

Quand on apprend le suicide d’une jeune nonne dans une abbaye roumaine, la stupéfaction est totale dans l’Église catholique. Le Vatican missionne aussitôt un prêtre au passé trouble et une novice pour mener l’enquête. Risquant leur vie, les deux ecclésiastiques doivent affronter une force maléfique qui bouscule leur foi et menace de détruire leur âme. Bientôt, l’abbaye est en proie à une lutte sans merci entre les vivants et les damnés…

Mon avis

Un film d’horreur assez efficace !

En grande fan du genre, je l’attendais avec impatience et malgré quelques bémols, j’ai beaucoup aimé.

Alors, passons à mon avis.

« Quoi que vous fassiez, n’arrêtez pas de prier. »

Ah, sûrement le plus effrayant de tous les esprits malfaisants de l’univers de « Conjuring », en tout cas, celui qui m’a le plus fait peur personnellement et qu’il ne me tardait absolument pas d’apprendre à connaître. On peut dire qu’au niveau de l’ambiance, c’est une belle réussite, une présence démoniaque bien flippante et un couvent maudit au fin fond de la Roumanie, le cocktail de l’horreur est tout à fait idéal. On ne va pas se mentir, le cadre est effectivement très angoissant, mais à ma grande surprise, il n’est finalement pas aussi effrayant que ce que j’espérais et j’avoue que j’en suis légèrement déçue. Cependant, même si avoir peur est important, à mon sens, ce n’est pas forcément l’essentiel et il faut bien le dire, l’univers est tout bonnement excellent, passionnant et délicieusement lugubre, de quoi vous faire frissonner. J’ai tout particulièrement aimé la réalisation de Corin Hardy, il a su parfaitement retranscrire l’ambiance, donnant vie à ce monde aux frontières du paranormal. Difficile à croire comme ça, pourtant, j’ai trouvé le visuel sublime, bien que les couleurs soient logiquement très sombres, l’ensemble est absolument maîtrisé, parfois même très artistique. Les effets spéciaux sont d’excellentes qualités, justement dosés, ils viennent sublimer les scènes, mettant en avant les jumpscare, sans pour autant en faire trop. En ce qui concerne le scénario, il reste assez basique, classique du genre et légèrement prévisible, mais en soi, ça ne m’a pas forcément dérangé. L’intrigue se tient tout de même du début à la fin, elle est aussi stressante que ce à quoi l’on pouvait s’attendre, le huis clos vient d’ailleurs largement contribuer à cette angoisse omniprésente. Mais à mes yeux, le plus intéressant dans cet opus, c’est incontestablement son histoire, l’une des plus fascinantes de la saga, elle est intrigante, elle sait nous captiver, nous transporter, nous faire découvrir une culture à part entière. Étonnamment, c’est également l’un des plus émouvants, je ne m’y attendais pas forcément, mais c’est un point qui m’a beaucoup plu, on s’attache considérablement aux personnages et c’est justement ce qui fait que l’on soit plus impliqué dans leur destin. Quant au casting, là aussi, je l’ai tout particulièrement aimé, Taissa Farmiga est d’un naturel bluffant, Demian Bichir est tout à fait crédible et petit coup de cœur pour Jonas Bloquet que j’ai adoré.

En bref : Un film d’horreur qui tient ses promesses, bien que moins effrayant que ce à quoi l’on pouvait s’attendre, son univers est incontestablement sublime, maîtrisé et délicieusement angoissant !

La semaine en images (135)

Toutes les semaines, je vous ferai découvrir les nouvelles affiches de films, les photos de tournages et autres photos intéressantes !

Une nouvelle affiche pour « La Malédiction de Llorone ».

« Quand elle était en vie, elle a noyé ses enfants dans un accès de folle jalousie, puis, dévastée par le chagrin, elle s’est jetée dans le fleuve déchaîné. Désormais, ses larmes sont devenues éternelles. Elles sont même mortelles et tous ceux qui entendent ses appels sinistres la nuit sont maudits… »

32249770.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx

Une nouvelle photo pour « Ad Astra ».

« Un ingénieur autiste part à la recherche de son père, perdu dans l’espace vingt ans après son départ pour Neptune. »

51750010.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx

Une nouvelle affiche pour « Destroyer ».

« La détective du LAPD Erin Bell a jadis infiltré un gang du désert californien, ce qui a eu de conséquences dramatiques. Lorsque le chef de la bande réapparaît, elle doit fouiller dans le passé pour se défaire de ses démons. »

54468600.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx.jpg

Une nouvelle photo pour « The Hate U Give ».

« Starr est témoin de la mort de son meilleur ami d’enfance, Khalil, tué par balles par un officier de police. Confrontée aux nombreuses pressions de sa communauté, Starr doit trouver sa voix et se battre pour ce qui est juste. »

00032250.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx

Une nouvelle affiche pour « Cœurs Ennemis ».

« Dans l’Allemagne d’immédiate après-guerre, en 1946, Rachael Morgan rejoint son mari Lewis, un colonel de l’armée britannique en charge de la reconstruction de la ville. Ils partagent leur demeure avec un allemand veuf et sa fille. »

24668040.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx

Et voilà, ce sera tout pour cette semaine. J’espère que ça vous aura plu et que vous aurez découvert des petites choses sympas !