Dans mon comic strip (4)

Dans ce rendez-vous, je vous ferai découvrir mes avis sur les comics que j’ai lu, autre grande passion, bien souvent liée au cinéma !

Deadpool V Gambit

Couv_311404

Scénaristes : Ben Blacker et Ben Acker

Illustrateur : Danilo Beyruth

Éditeur : Panini

Date de sortie : 6 septembre 2017

Prix : 15€

Synopsis

Ce n’est pas la première fois que le Mercenaire Disert et le X-Men cajun collaborent, mais cette aventure est sans aucun doute la plus folle qu’ils aient partagée !

Mon avis

Une aventure totalement folle !

Et voilà, c’est parti pour une nouvelle plongée dans le monde des comics et cette fois-ci, c’est un duo totalement improbable que nous allons côtoyer, pour lequel j’ai carrément craqué. Vous le savez déjà, Deadpool est clairement l’un de mes héros préférés, ou plutôt antihéros d’ailleurs, mais depuis longtemps, j’ai également un faible pour Gambit, lui non plus, pas tout à fait un héros. Qui se ressemble s’assemble pourrions-nous dire et croyez-moi, ces deux-là vont faire des étincelles et ce ne sera pas pour le meilleur, mais bien pour le rire.

Deadpool_v_Gambit_1_Preview_3.jpg

Cette équipe de bras cassés est plus habituée aux petites arnaques, qu’aux bonnes actions, même s’ils ne piègent que les plus riches, ils s’associent régulièrement pour voler et surtout, ils finissent irrémédiablement par se doubler l’un, l’autre. Cette petite aventure ne fait donc pas exception à la règle, le postulat de départ est effectivement la subtilisation d’un objet antique, appartenant à un grand méchant. Mais évidemment, lorsque l’on connaît nos deux loustics, on se doute bien que ça va partir légèrement en cacahuète et c’est un doux euphémisme. Préparez-vous à entrer dans la quatrième dimension, à vivre un moment de pure folie, sans aucune limite dans la vanne, dans l’autodérision et délicieusement décalé. Ben Blacker et Ben Acker ont bien compris comment faire fonctionner ce duo si improbable, ils ont mené à bien une intrigue joliment rythmée, qui va nous emmener vers des destinations assez inattendues, notamment pour ce retournement final si étonnant. Beaucoup d’action au rendez, entre coups tordus, cavalcades, combats et jeux de mots ben pourris, on ne s’ennuie pas une seconde et je peux vous dire que c’est un pur régal. Le tout est parfaitement illustré par Danilo Beyruth, avec un style très brut, très structuré et réaliste, que j’ai beaucoup aimé et qui correspond au côté très buriné de ces deux héros bien particuliers.

deadpool-vs-gambit-170675.jpg

En bref : Une aventure hors du commun, qui va mettre à l’épreuve le sens moral de ces deux phénomènes, bourrée d’humour, elle nous fera partager une histoire forte en rebondissements et pleine de clins d’œil !

2 réflexions au sujet de « Dans mon comic strip (4) »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s