Dans mon comic strip (5)

Dans ce rendez-vous, je vous ferai découvrir mes avis sur les comics que j’ai lu, autre grande passion, bien souvent liée au cinéma !

Rocket

guardians-of-the-galaxy---tome-1-rocket-1082446.jpg

Scénariste : Al Ewing

Illustrateur : Adam Gorham

Éditeur : Panini

Date de sortie : 13 juin 2018

Prix : 16€

Synopsis

Rocket est rattrapé par son passé : il organise un casse avec des complices improbables ! Ce sera le dernier, le Gardien de la Galaxie tournera ensuite définitivement la page. Cest en tout cas le plan initial…

Mon avis

Un album ultra complet et bien rythmé !

Avec cette nouvelle petite découverte dans le monde des comics, c’est un personnage cher à mon cœur que j’ai appris à mieux connaître, notre mignon et un peu barré Rocket, le plus célèbre raton laveur de l’univers. Comme beaucoup, j’ai fait sa rencontre à travers le premier film « Les Gardiens de la Galaxie » et comme beaucoup, c’était un peu une révélation, aussi adorable, que teigneux et d’un humour à toute épreuve. Alors, pouvoir suivre une de ses aventures solo était un peu une évidence pour moi et je peux vous dire qu’elle est excellente de qualité en plus.

be57d6-02_rocket6_post_master

C’est un Rocket beaucoup plus humain que nous découvrons, qui a ses failles, qui se montre plus vulnérable, un peu plus sombre aussi, bien qu’il garde ce grain de folie qui le caractérise tant. Nous allons également vite comprendre que c’est un sacré coureur de jupons, un vrai bourreau des cœurs et d’ailleurs, c’est une ancienne relation amoureuse qui va l’entraîner dans cette folle aventure. Le scénario d’Al Ewing est d’ailleurs vraiment sympa, il a un petit côté roman noir, un peu thriller des années 50, c’est une ambiance que j’ai tout particulièrement appréciée. En plus de ça, son intrigue est franchement bien ficelée, il nous offre une histoire étonnamment riche en rebondissements, c’est plus poussé que ce à quoi je pensais, mais ça change un peu et j’avoue que c’était bien agréable. L’action sera bien au rendez-vous, on ne s’ennuie pas une seconde, c’est fort en retournements de situation, en trahisons et en manipulations, de quoi vous faire perdre la tête. C’est également une galerie de personnages assez époustouflante, notamment des voyous intergalactiques très étranges aux dons très particuliers et la présence surprise de mon Deadpool chéri. Le talent d’Adam Gorham pour mettre tout cet univers en couleur est extraordinaire, j’ai adoré son style, c’est très graphique, parfois très brut dans le geste, mais c’est hyper dynamique, très moderne et plein de punch.

Screenshot-62.png

En bref : Une aventure solo absolument passionnante, qui nous fera découvrir ce personnage sous un tout nouvel angle, plus humain, plus sombre, mais toujours aussi décalé !

6 réflexions au sujet de « Dans mon comic strip (5) »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s