Captain Marvel

Réalisation : Anna Boden et Ryan Fleck

Casting : Brie Larson, Samuel L. Jackson, Jude Law, Clark Gregg, Ben Mendelsohn, Gemma Chan, Lee Pace, Annette Bening…

Nationalité : Américain 

Genre : Science-fiction

Durée : 2h04

Date de sortie : 6 mars 2019

Bande-annonce : https://youtu.be/rndLWLmwgeA

Synopsis

Captain Marvel raconte l’histoire de Carol Danvers qui va devenir l’une des super-héroïnes les plus puissantes de l’univers lorsque la Terre se révèle l’enjeu d’une guerre galactique entre deux races extraterrestres.

Mon avis

Un film qui vous en met plein la vue !

En voilà un que j’attendais évidemment de voir avec impatience et qui fut une excellente découverte.

Alors, passons à mon avis.

« Je ne vais pas participer à votre guerre. Je vais y mettre un terme. »

Ce film c’est d’abord le plaisir de voir un standalone avec une héroïne comme personnage principal, ça faisait longtemps que j’attendais ça et autant dire qu’ils ont décidé de commencer avec la plus puissante d’entre elles, peut-être même de tout l’univers Marvel. Eh oui, c’est entre ses mains que le destin du monde va peut-être se jouer, je peux vous dire que Thanos n’a qu’à bien se tenir, je sens qu’il va se prendre une immense claque et c’est une femme qui va lui administrer. Trêve de plaisanterie, c’est un opus que j’ai trouvé très bon, bien sûr, il n’est pas à comparer avec les derniers « Avengers », sinon, vous serez déçus, mais il est bon de rappeler que c’est un premier film solo et qu’il est rare que se soit les meilleurs. Cependant, je trouve sincèrement qu’il est vraiment de qualité par rapport à certains autres, j’ai tout de suite accroché à la naissance de cette héroïne, je l’ai trouvé originale et passionnante. On peut remercier le duo de réalisateurs qui a donné vie à ce film, Anna Boden et Ryan Fleck ont fait un travail absolument bluffant, visuellement, c’est assez exceptionnel, c’est un spectacle à part entière. Les effets spéciaux sont juste excellents, les scènes dans l’espace sont notamment époustouflantes, les combats sont également de grande qualité, on se régale en immersion totale dans ce monde extraordinaire. En ce qui concerne le scénario, j’avoue l’avoir beaucoup apprécié, ce n’est pas seulement le déroulement un peu basique des films du genre, je l’ai trouvé plus surprenant et on sent bien l’importance des liens qu’il aura avec tout l’univers Marvel. Il est évident que l’on ne s’ennuie pas une seconde, les scènes d’action s’enchaînent, la bande-son très années 80 puisque ça se déroule à cette époque est absolument géniale, on s’éclate tout simplement. L’humour est toujours bien présent, pas une seule fois trop lourd, il nous permet de passer de vrais moments de fous rires, c’est d’ailleurs le cas d’éléments du passé de certains personnages, que nous n’aurions jamais pu imaginer. Quant au casting, il est parfait, toujours un vrai coup de cœur pour Brie Larson, Samuel L. Jackson égal à lui-même et Jude Law interprète à merveille ce rôle pas forcément simple.

En bref : Un premier film solo très réussi, pour cette héroïne aussi puissante qu’émouvante, faire sa connaissance nous réserve un moment exceptionnel visuellement et qui promet un futur sacrément intense !

La semaine en images (157)

Toutes les semaines, je vous ferai découvrir les nouvelles affiches de films, les photos de tournages et autres photos intéressantes !

Une nouvelle affiche pour « Once Upon a Time…In Hollywood ».

« En 1969, la star de télévision Rick Dalton et le cascadeur Cliff Booth, sa doublure de longue date, poursuivent leurs carrières au sein d’une industrie qu’ils ne reconnaissent plus. »

56500650.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx

Une nouvelle photo pour « John Wick Parabellum ».

« John Wick a transgressé une règle fondamentale : il a tué à l’intérieur même de l’Hôtel Continental. « Excommunié », tous les services liés au Continental lui sont fermés et sa tête mise à prix. John se retrouve sans soutien, traqué par tous les plus dangereux tueurs du monde. »

18987890.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx.jpg

Une nouvelle affiche pour « Simetierre ».

« Le docteur Louis Creed, sa femme Rachel et leurs deux jeunes enfants quittent Boston pour s’installer dans une région rurale du Maine. Peu après, une tragédie s’abat sur lui. Creed sollicite alors l’aide d’un étrange voisin. Sans le savoir, il vient de déclencher une série d’événements tragiques qui vont donner naissance à de redoutables forces maléfiques… »

56750650.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx

Une nouvelle photo pour « Domino ».

« Alors que l’Europe est sous la menace de terroristes, deux officiers de police traquent un tueur responsable de la mort d’un de leurs partenaires à Copenhague. Ce qu’ils ignorent, c’est que celui qu’ils poursuivent travaille pour le compte de la CIA. »

13202850.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx.jpg

Une nouvelle affiche pour « Extremely Wicked, Shockingly Evil and Vile ».

« Le film s’intéresse au célèbre serial-killer Ted Bundy et à sa relation compliquée avec sa petite-amie Liz. »

17070940.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx.jpg

Et voilà, ce sera tout pour cette semaine. J’espère que ça vous aura plu et que vous aurez découvert des petites choses sympas !

La semaine en vidéos (156)

Toutes les semaines, je vous ferai partager les nouvelles bandes-annonces, histoire de se faire souffrir mutuellement en attendant les sorties !

La nouvelle bande-annonce de « Aladdin ». J’avoue que je suis finalement assez convaincue !

Bande-annonce : https://youtu.be/dJUsSwa5Z5o

La nouvelle bande-annonce de « Avengers : Endgame ». Autant dire que j’ai déjà pleuré !

Bande-annonce : https://youtu.be/CbwIYv8va_U

La nouvelle bande-annonce de « Gloria Bell ». Un film qui a l’air très frais et plein de vérités !

Bande-annonce : https://youtu.be/9GQd9XzZZNY

Et voilà, ce sera tout pour cette semaine. J’espère vous avoir donné quelques idées de films à aller voir mes ciné-addict et surtout, que l’attente pour certains, ne sera pas trop longue !

Channel Zero

Réalisation : Craig Macneill

Casting : Paul Schneider, Fiona Shaw, Luisa D’Oliveira, Natalie Brown, Shaun Benson, Luca Villacis, Abigail Pniowsky, Marina Stephenson Kerr…

Nationalité : Américaine 

Statut : Terminée

Synopsis

De retour dans sa ville natale, un psychologue enquête sur les mystérieuses disparitions de son frère jumeau et de quelques autres enfants, dans les années 1980.

Mon avis

Une série d’horreur assez bluffante !

Pour tout vous dire, je ne connaissais pas particulièrement, mais la bande-annonce m’avait grandement intriguée et finalement, ce fut un sacré coup de cœur.

Alors, passons à mon avis.

Tout d’abord, il faut savoir que cette série est assez spécifique dans son fonctionnement, chaque saison a son histoire propre, un début, une fin et absolument aucun rapport entre elles. Personnellement, c’est quelque chose qui m’a beaucoup plus, ça a vraiment l’avantage de nous faire découvrir une intrigue dans son entièreté, pas besoin d’attendre la prochaine pour avoir la suite, on obtient toutes les réponses que l’on attend. Peut-être que c’est un concept qui ne plaira pas à tout le monde, mais je trouve qu’à notre époque où les séries pullulent, il est agréable d’en suivre une qui nous permet de suivre une aventure complète. Pour le moment, je n’ai pu voir que « Candle Cove », mais croyez-moi, je compte bien pouvoir me régaler des trois autres saisons, qui m’attirent tout autant dans leurs filets. Alors, petite précision, c’est une série d’horreur, à ne clairement pas mettre entre toutes les mains, bien que ce ne soit pas visuellement, ce que j’ai vu de plus sanglant, c’est tout de même assez violent et difficile. Effectivement, cette saison en particulier, tourne autour des enfants et il est vrai qu’il sera parfois assez compliqué d’être témoins de certaines scènes, qu’ils soient d’ailleurs victimes ou bourreaux. Mais pour ma part, ce qui m’a autant bluffé, c’est clairement l’ambiance, c’est ça qui nous immerge complètement, qui nous plonge dans cet univers si spécifique. Je ne sais vraiment pas comment mettre des mots dessus, tout est dans le ressenti, dès les premières minutes, on se sent happé, presque comme obsédé et on ne parvient plus à s’en détacher. Bien sûr, c’est incontestablement très angoissant, c’est vraiment une sensation qui vous oppresse, qui vous prend aux tripes, c’est très sombre et je ne vous cache pas, que c’est assez prenant. Les effets spéciaux y sont également pour beaucoup, même s’ils restent très soft, ils ne sont absolument pas extravagants, ils sont utilisés avec une grande subtilité et surtout, avec une qualité assez exceptionnelle. L’intrigue est également la grande force de cette saison, très peu d’épisodes et l’envie quasiment irrésistible de les enchaîner un par un, c’est purement addictif. En réalité, chacun d’eux nous en révèle un peu plus, ils sont tous utiles, ils sont intelligemment écrits, rythmés de main de maître, ils apportent chacun des réponses et plus on s’approche de la fin, plus les événements s’accélèrent. Lorsque nous comprenons enfin toute la vérité derrière cette histoire plus qu’étrange, c’est le choc, c’est dévastateur, tout se dévoile enfin et c’est une véritable explosion qui vous emporte totalement. J’ai eu un vrai coup de cœur pour le casting également, assez peu connut, il est pourtant extrêmement convaincant et très talentueux, notamment Paul Schneider qui tient quasiment l’ensemble sur ses épaules.

En bref : Une série d’horreur à suivre sans aucun doute, un concept original, qui nous permet de suivre une intrigue complète et qui nous fera vivre une aventure terriblement angoissante !

Les DVD qu’il vous faut (156)

Toutes les semaines, je vous ferai partager les sorties DVD de la semaine, parce que pour nous, fans de cinéma, c’est tout aussi important !

Semaine du 11 au 17 mars

Kursk

Kursk

Synopsis : Le naufrage du sous-marin nucléaire russe K-141 Koursk, survenu en mer de Barents le 12 août 2000. A bord du navire endommagé, vingt-trois marins se battent pour survivre. Pendant ce temps, leurs familles luttent contre les blocages diplomatiques qui ne cessent de compromettre l’espoir de les sauver.

Sale Temps à l’Hôtel El Royale

Sale Temps à l'Hôtel El Royale

Synopsis : Sept étrangers, chacun avec un secret à planquer, se retrouvent au El Royale sur les rives du lac Tahoe , un hôtel miteux au lourd passé. Au cours d’une nuit fatidique, ils auront tous une dernière chance de se racheter…Avant de prendre un aller simple pour l’enfer…

Un Homme Pressé

Un Homme Pressé

Synopsis : Alain est un homme d’affaires respecté et un orateur brillant. Il court après le temps. Dans sa vie, il n’y a aucune place pour les loisirs ou la famille. Un jour, il est victime d’un accident cérébral qui le stoppe dans sa course et entraîne chez lui de profonds troubles de la parole et de la mémoire. Sa rééducation est prise en charge par Jeanne, une jeune orthophoniste. À force de travail et de patience, Jeanne et Alain vont apprendre à se connaître et chacun, à sa manière, va enfin tenter de se reconstruire et prendre le temps de vivre.

Millenium : Ce qui ne me Tue Pas

Millenium : Ce qui ne me Tue Pas

Synopsis : Frans Balder, éminent chercheur suédois en intelligence artificielle fait appel à Lisbeth Salander afin de récupérer un logiciel qu’il a créé et permettant de prendre le contrôle d’armes nucléaires. Mais la NSA ainsi qu’un groupe de terroristes mené par Jan Holster sont également sur la piste du logiciel. Traquée, Lisbeth va faire appel à son ami le journaliste Mikael Blomkvist qu’elle n’a pas vu depuis 3 ans…

Alors, est-ce qu’ils vous tentent mes ciné-addict ? Rien pour moi, mais je vous conseille vivement « Sale Temps à l’Hôtel El Royale » et « Millenium : Ce qui ne me Tue Pas » !