Shazam !

Réalisation : David F. Sandberg

Casting : Zachary Levi, Asher Angel, Mark Strong, Djimon Hounsou, Jack Dylan Grazer, Grace Fulton, Ian Chen, Faithe Herman…

Nationalité : Américain

Genre : Action

Durée : 2h12

Date de sortie : 3 avril 2019

Bande-annonce : https://youtu.be/m1eE2BEPua0

Synopsis

On a tous un super-héros qui sommeille au fond de soi…Il faut juste un peu de magie pour le réveiller. Pour Billy Batson, gamin débrouillard de 14 ans placé dans une famille d’accueil, il suffit de crier « Shazam ! » pour se transformer en super-héros. Ado dans un corps d’adulte sculpté à la perfection, Shazam s’éclate avec ses tout nouveaux superpouvoirs. Est-il capable de voler ? De voir à travers n’importe quel type de matière ? De faire jaillir la foudre de ses mains ? Et de sauter son examen de sciences sociales ? Shazam repousse les limites de ses facultés avec l’insouciance d’un enfant. Mais il lui faudra maîtriser rapidement ses pouvoirs pour combattre les forces des ténèbres du Dr Thaddeus Sivana…

Mon avis

Un film de super-héros original et très drôle !

En voilà un qu’il me fallait voir absolument et avec lequel j’ai passé un excellent moment.

« Tu es tout ce qu’il me reste, tout ce qui reste pour ce monde. »

Il est vrai que les films de super-héros sont très d’actualité, que l’on en a beaucoup vu, que ça pullule même, au goût de certains, mais miraculeusement, celui-ci se détache complètement du lot. Toute son originalité réside déjà dans son âge, un adolescent, c’est plutôt rare, si ce n’est la dernière version de Spiderman, qui est d’ailleurs beaucoup trop jeune à mon sens, mais c’est une autre histoire. Cependant, lorsque cet ado, obtient en plus des pouvoirs millénaires, qui le font se transformer en adulte, doté d’une grande force, mais également de bien d’autres dons, c’est une tout autre histoire et c’est là, tout le sel de cet univers. On a tous rêvé de ça, on s’est tous imaginé pouvoir devenir des héros, mais lui va vraiment le réaliser et croyez-moi, il va en profiter un maximum, comme nous l’aurions tous fait. Alors bien sûr, il n’a pas forcément la maturité nécessaire pour posséder de tels pouvoirs, il va en abuser, les utiliser pour s’amuser, mais franchement, c’est justement ce qui en fait toute la force, cette innocence que l’on aimerait tous garder. Et puis, le sérieux de la situation va bien vite le rattraper, sachant que sa vie n’a en plus, jamais été simple, cette occasion de devenir quelqu’un d’autre et de pouvoir enfin s’en sortir, était à saisir indubitablement. J’ai beaucoup aimé la réalisation de David F. Sandberg, il a su se détacher de l’identité d’un film qui aurait très vite pu tourner vers quelque chose de trop jeunesse, en y ajoutant une vraie profondeur. Effectivement, ne pensez pas que cet univers soit tout public, il faut quand même souligner que certaines scènes peuvent être assez violentes, bien que ce soit de façon plus suggérée, que vraiment sanglante. De plus, le monde que nous allons découvrir est tout de même assez sombre, cette magie ancestrale peut devenir quelque peu effrayante, d’autant plus lorsque des créatures démoniaques apparaissent. En l’occurrence, les effets spéciaux viennent y ajouter une dimension incroyable, la qualité est au rendez-vous, les scènes d’action et de combats sont tout particulièrement spectaculaires, nous livrant ainsi une sacrée performance. En ce qui concerne le scénario, on ne va pas se mentir, il est assez classique du genre, le déroulement de l’intrigue reste relativement égal aux autres, à quelques surprises près. En revanche, ce n’est pas pour autant que l’on s’ennuie, ou que l’on y trouve peu d’intérêt, au contraire, on se laisse juste porter par la vague, on s’éclate, on en prend plein les yeux et c’est que du bonheur, ce que l’on en attendait tout simplement. Mais ce film c’est également une histoire étonnamment touchante, qui aborde des sujets finalement très forts, dans un cocktail d’émotions détonnant, entre rires et larmes. Quant au casting, il est absolument parfait, j’ai littéralement adoré Zachary Levi, Mark Strong fait comme d’habitude un très bon méchant et le duo Jack Dylan Grazer/Asher Angel est juste excellent.

En bref : Un film de super-héros qui sort très agréablement des sentiers battus, nous offrant une aventure originale, qui ne manque pas d’humour, mais qui sait aussi se montrer sérieuse et très émouvante !

La semaine en images (161)

Toutes les semaines, je vous ferai découvrir les nouvelles affiches de films, les photos de tournages et autres photos intéressantes !

Une nouvelle affiche pour « Rocketman ».

« Rocketman est l’épopée rock d’une star au destin exceptionnel. Biopic consacré au chanteur Elton John et à son fantastique destin, le film retrace la vie de la star britannique depuis ses années d’enfance jusqu’à son avènement en tant que rock star interplanétaire ! »

50656880.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx.jpg

Une nouvelle photo pour « Star Wars 9 ».

50547680.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx.jpg

Une nouvelle affiche pour « John Wick Parabellum ».

« John Wick a transgressé une règle fondamentale : il a tué à l’intérieur même de l’Hôtel Continental. « Excommunié », tous les services liés au Continental lui sont fermés et sa tête mise à prix. John se retrouve sans soutien, traqué par tous les plus dangereux tueurs du monde. »

51468090.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx.jpg

Une nouvelle photo pour « Crawl ».

« Une jeune femme, qui tente de sauver son père au beau milieu d’un ouragan, se retrouve prise au piège dans une maison innondée. Elle doit alors affronter de terribles alligators »

05315530.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx

Une nouvelle affiche pour « Greta ».

« Quand Frances trouve un sac dans le métro de New York, elle le rapporte à sa propriétaire. C’est ainsi qu’elle rencontre Greta, veuve excentrique et mystérieuse. L’une voulant une amie et l’autre fragilisée par la mort de sa mère, les deux femmes lient d’amitié comblant ainsi les manques de leurs existences. Mais Frances n’aurait-elle pas mordu trop vite à l’hameçon ? »

46536390.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx

Et voilà, ce sera tout pour cette semaine. J’espère que ça vous aura plu et que vous aurez découvert des petites choses sympas !

La semaine en vidéos (160)

Toutes les semaines, je vous ferai partager les nouvelles bandes-annonces, histoire de se faire souffrir mutuellement en attendant les sorties !

La nouvelle bande-annonce de « Star Wars : Episode 9 ». Autant dire qu’il me tarde d’y être !

Bande-annonce : https://youtu.be/grQ7yv8gKTQ

La nouvelle bande-annonce de « Anna ». Je dois dire que je suis très curieuse de voir ce que ça donne !

Bande-annonce : https://youtu.be/RnwHhsBP5yI

La nouvelle bande-annonce de « The Dead Don’t Die ». Un film qu’il me faut absolument voir !

Bande-annonce : https://youtu.be/K0O2bC66ENA

Et voilà, ce sera tout pour cette semaine. J’espère vous avoir donné quelques idées de films à aller voir mes ciné-addict et surtout, que l’attente pour certains, ne sera pas trop longue !

Dans mon comic strip (6)

Dans ce rendez-vous, je vous ferai découvrir mes avis sur les comics que j’ai lu, autre grande passion, bien souvent liée au cinéma !

Gotham Academy, tome 1 : Le Secret des Cobblepot

gotham-academy-tome-1---le-secret-des-cobblepot-673273.jpg

Scénaristes : Becky Cloonan et Brenden Fletcher

Illustrateur : Karl Kerschl

Éditeur : Urban Comics

Date de sortie : 11 septembre 2015

Prix : 15,50€

Synopsis

Bienvenue à la Gotham Academy ! La plus prestigieuse école de Gotham City vous ouvre ses portes ! Mais derrière ses apparences d’institution idéale se cachent bien des mystères. Son campus et ses professeurs excentriques auront de quoi vous donner la chair de poule, mais rien ne vous paraîtra aussi étrange que ses étudiants…Olive Silverlock est l’une d’entre elles. Son passé nébuleux intrigue ses camarades. Arrivera-t-elle à s’intégrer à cet internat, financé en grande partie par un certain Bruce Wayne ?

Mon avis

Un premier tome introductif mais déjà intéressant !

Bien que n’étant pas forcément une grande fan du héros Batman en lui-même, j’aime beaucoup l’univers qui l’entoure, sa ville, ses héros secondaires ou même ses méchants, que je trouvent personnellement plus fascinants. C’est pour cette raison que j’ai voulu tenter cette petite saga, elle m’a tout de suite intriguée, elle me faisait beaucoup penser à la série « Gotham » en plus. Bon, une fois commencé ce premier opus, j’ai compris qu’elle ne lui ressemblait pas tant que ça, bien que les héros y soient jeunes, chronologiquement c’est bien plus tardif, notre chauve-souris mondialement connue y est d’ailleurs adulte et en plein exercice de ses fonctions.

gotham-academy-3

Il faut savoir que c’est une série tout de même plus tournée vers le Young Adult, c’est beaucoup moins sombre et violent que ce que l’on peut trouver dans le même univers, mais ça n’en est pas moins intéressant, bien au contraire. Effectivement, je trouve qu’il est agréable de varier, de pouvoir trouver un peu de légèreté lorsque l’on en a besoin, ça fait aussi du bien de lire quelque chose de moins sévère et de plus relaxant de temps en temps. Néanmoins, le monde que nous découvrons n’est pas dénué de mystères, il est d’ailleurs déjà assez riche, bien que traité en surface, puisque ce n’est qu’un premier opus, on y fait connaissance avec quelques créatures iconiques, que l’on pourra voir sous un tout autre jour. Les grandes figures de l’univers seront présentes, notamment l’asile d’Arkham, qui aura une importance toute particulière dans ce récit, un lien essentiel, que j’ai là aussi beaucoup aimé. J’ai trouvé le scénario de Becky Cloonan et Brenden Fletcher vraiment bien fait, leur intrigue saura émoustiller votre âme d’enquêteur, on a immédiatement envie de découvrir le fin mot de cette énigme, aux délicieux accents de sorcellerie et de malédiction. On prendra beaucoup de plaisir à suivre les aventures de cette jeune Olive, qui nous cache bien des secrets, très solitaire au début, elle saura s’entourer d’une équipe solide, à laquelle on s’attachera. Le tout est superbement illustré par Karl Kerschl, qui  a un style très moderne, mais qui a un talent tout particulier pour les visages, ils dégagent beaucoup d’émotions, c’est un point qui m’a profondément marqué.

gotham-academy-tome-1-critique-2

En bref : Un premier opus plus tourné vers la jeunesse, mais qui ne manque aucunement d’intérêt pour autant, c’est extrêmement bien ficelé, on ne s’ennuie pas une seconde et c’est visuellement très beau !

Les DVD qu’il vous faut (160)

Toutes les semaines, je vous ferai partager les sorties DVD de la semaine, parce que pour nous, fans de cinéma, c’est tout aussi important !

Semaine du 8 au 14 avril

Assassination Nation

Assassination Nation

Synopsis : Lily et ses trois meilleures amies, en terminale au lycée, évoluent dans un univers de selfies, d’emojis, de snapchats et de sextos. Mais lorsque Salem, la petite ville où elles vivent, se retrouve victime d’un piratage massif de données personnelles et que la vie privée de la moitié des habitants est faite publique, la communauté sombre dans le chaos. Lily est accusée d’être à l’origine du piratage et prise pour cible. Elle doit alors faire front avec ses camarades afin de survivre à une nuit sanglante et interminable.

L’Exorcisme de Hannah Grace

L'Exorcisme de Hannah Grace

Synopsis : Une ex-policière déchue en désintoxication accepte un travail dans la morgue de l’hôpital où elle se soigne. Un jour, un corps sévèrement mutilé lui est confié. La jeune femme assiste alors à une série de meurtres qui la conduira à affronter une entité démoniaque.

Hunter Killer

Hunter Killer

Synopsis : Dans les profondeurs de l’océan arctique, alors que le commandant sous-marinier Joe Glass tente de retrouver un sous-marin américain en détresse, il découvre que des terroristes russes préparent un coup d’État menaçant de bouleverser l’ordre du monde. Glass doit désormais réunir une troupe de Navy Seals afin de sauver le président russe retenu en otage et éviter la Troisième Guerre mondiale…

Pupille 

Pupille

Synopsis : Théo est remis à l’adoption par sa mère biologique le jour de sa naissance. C’est un accouchement sous X. La mère a deux mois pour revenir sur sa décision…Ou pas. Les services de l’aide sociale à l’enfance et le service adoption se mettent en mouvement. Les uns doivent s’occuper du bébé, le porter dans ce temps suspendu, cette phase d’incertitude. Les autres doivent trouver celle qui deviendra sa mère adoptante. Elle s’appelle Alice et cela fait dix ans qu’elle se bat pour avoir un enfant.

Alors, est-ce qu’ils vous tentent mes ciné-addict ? Pour ma part, j’aimerais bien tenter « Assasssination Nation » et je vous conseille « Hunter Killer », ainsi que « L’Exorcisme de Hannah Grace » !