Dans mon comic strip (4)

Dans ce rendez-vous, je vous ferai découvrir mes avis sur les comics que j’ai lu, autre grande passion, bien souvent liée au cinéma !

Deadpool V Gambit

Couv_311404

Scénaristes : Ben Blacker et Ben Acker

Illustrateur : Danilo Beyruth

Éditeur : Panini

Date de sortie : 6 septembre 2017

Prix : 15€

Synopsis

Ce n’est pas la première fois que le Mercenaire Disert et le X-Men cajun collaborent, mais cette aventure est sans aucun doute la plus folle qu’ils aient partagée !

Mon avis

Une aventure totalement folle !

Et voilà, c’est parti pour une nouvelle plongée dans le monde des comics et cette fois-ci, c’est un duo totalement improbable que nous allons côtoyer, pour lequel j’ai carrément craqué. Vous le savez déjà, Deadpool est clairement l’un de mes héros préférés, ou plutôt antihéros d’ailleurs, mais depuis longtemps, j’ai également un faible pour Gambit, lui non plus, pas tout à fait un héros. Qui se ressemble s’assemble pourrions-nous dire et croyez-moi, ces deux-là vont faire des étincelles et ce ne sera pas pour le meilleur, mais bien pour le rire.

Deadpool_v_Gambit_1_Preview_3.jpg

Cette équipe de bras cassés est plus habituée aux petites arnaques, qu’aux bonnes actions, même s’ils ne piègent que les plus riches, ils s’associent régulièrement pour voler et surtout, ils finissent irrémédiablement par se doubler l’un, l’autre. Cette petite aventure ne fait donc pas exception à la règle, le postulat de départ est effectivement la subtilisation d’un objet antique, appartenant à un grand méchant. Mais évidemment, lorsque l’on connaît nos deux loustics, on se doute bien que ça va partir légèrement en cacahuète et c’est un doux euphémisme. Préparez-vous à entrer dans la quatrième dimension, à vivre un moment de pure folie, sans aucune limite dans la vanne, dans l’autodérision et délicieusement décalé. Ben Blacker et Ben Acker ont bien compris comment faire fonctionner ce duo si improbable, ils ont mené à bien une intrigue joliment rythmée, qui va nous emmener vers des destinations assez inattendues, notamment pour ce retournement final si étonnant. Beaucoup d’action au rendez, entre coups tordus, cavalcades, combats et jeux de mots ben pourris, on ne s’ennuie pas une seconde et je peux vous dire que c’est un pur régal. Le tout est parfaitement illustré par Danilo Beyruth, avec un style très brut, très structuré et réaliste, que j’ai beaucoup aimé et qui correspond au côté très buriné de ces deux héros bien particuliers.

deadpool-vs-gambit-170675.jpg

En bref : Une aventure hors du commun, qui va mettre à l’épreuve le sens moral de ces deux phénomènes, bourrée d’humour, elle nous fera partager une histoire forte en rebondissements et pleine de clins d’œil !

Dans mon comic strip (3)

Dans ce rendez-vous, je vous ferai découvrir mes avis sur les comics que j’ai lu, autre grande passion, bien souvent liée au cinéma !

Uncanny X-Men, tome 1 : Révolution

uncanny-x-men-tome-1-780454

Scénariste : Brian M Bendis

Illustrateur : Chris Bachalo

Éditeur : Panini

Date de sortie : 3 juin 2015

Prix : 13€

Synopsis

Depuis la fin d’Avengers vs X-Men; Cyclope et son équipe de X-Men apparaissent comme des hors-la-loi. Sont-ils de dangereux individus ou simplement des visionnaires ? Cyclope; Emma Frost; Magnéto et Magik veulent malgré tout venir en aide à de nouveaux mutants. Et de nombreux obstacles les attendent, que ce soit les Sentinelles ou la présence d’un traître dans leur rang !

Mon avis

Un premier tome qui pose ses bases !

Je continue mon petit bonhomme de chemin dans le monde du comics et cette fois c’est vers les X-Men que je me suis tournée. Immanquablement, les premiers héros qui ont marqué mon adolescence et qui ont une place à part entière dans mon cœur de fan, que ce soit à travers la série animée ou les différents films, j’ai tout aimé. Une multitude de personnages, des pouvoirs tous plus extraordinaires les uns que les autres, c’est un univers extrêmement riche. Il était donc évident que je commence cette série et je dois bien dire que ce fut une très bonne entrée en matière.

1-71-681d5

Dans ce premier opus, nous allons plonger dans une histoire bien sombre de la série X-Men, où les héros que nous connaissons si bien vont se trouver divisés par leurs idéaux, dans un conflit extrêmement violent. Il est vrai que le début peut être assez déstabilisant, il faut se faire à l’idée des événements qui se sont déroulés en amont, mais une fois lancés dans le mouvement, c’est parfaitement compréhensible. Encore une fois, Brian M Bendis nous montre toute l’étendue de son talent, bien que son scénario soit très introductif, il se tient à merveille et nous offre une aventure déjà bien rythmée. Je dois avouer avoir même été assez surprise par la tournure de cette intrigue, qui nous réserve quelques surprises vraiment inattendues, qui donnent l’eau à la bouche pour la suite. Le travail d’illustrations de Chris Bachalo vient sublimer le tout, avec un style assez brut, il nous offre des planches juste sublimes, qui nous en donnent plein les yeux.

Cyclops-and-the-Uncanny-X-Men-in-Uncanny-X-Men-32

En bref : Un premier tome qui pose les bases d’un cycle beaucoup plus sombre, mettant en scène les personnages les plus badass, les hors-la-loi, ceux qui n’ont plus aucune morale pour protéger les leurs, coûte que coûte !

Dans mon comic strip (2)

Dans ce rendez-vous, je vous ferai découvrir mes avis sur les comics que j’ai lu, autre grande passion, bien souvent liée au cinéma !

Les Gardiens de la Galaxie Marvel Now, tome 1 : Cosmic Avengers

img_comics_7465_les-gardiens-de-la-galaxie-1.jpg

Scénariste : Brian Michael Bendis

Illustrateurs : Steve McNiven, Sara Pichelli, Mike Avon Oeming, Mike Del Mundo, Ming Doyle

Éditeur : Panini

Date de sortie : 4 juin 2014

Prix : 15€

Synopsis

Direction l’espace en compagnie des Gardiens de la Galaxie ! Ces combattants comptent dans leurs rangs Star-Lord, Gamora, Drax le Destructeur, Rocket Raccoon et Groot. Alors qu’ils ne sont pas sensés s’approcher de la Terre, ils vont braver cette interdiction et accueillir un nouveau membre : l’Invincible Iron Man. Ensemble, ces héros cosmiques doivent protéger Londres qui est le théâtre d’une invasion d’aliens Badoon. Découvrez en préambule les origines de Peter Quill, alias Star-Lord, le fils d’un extraterrestre et d’une humaine.

Mon avis

Un premier tome introductif très agréable !

Je continue mon immersion dans le monde du comics et qui mieux que Les Gardiens de la Galaxie pour se faire. Ils font clairement partie de mes super héros préférés, je les connais depuis un moment, mais il faut l’avouer, les films n’ont fait que me pousser à les aimer encore plus. Une équipe bien déjantée, des personnalités toutes plus charismatiques les unes que les autres, des héros pas toujours très honnêtes, un peu voyous sur les bords, le combo magique à mes yeux. C’est avec évidence que je me suis alors lancée dans cette série Marvel Now et je me suis une fois de plus régalée.

guardians-of-the-galaxy-panini-comics-relaunch-marvel-now.jpg

Dans ce premier tome, nous allons véritablement nous pencher sur les origines de Star-Lord, sur sa naissance, l’identité de son père et ce qui l’a conduit à rencontrer chacun de ses coéquipiers, pour devenir Les Gardiens, tels que nous les connaissons. Alors certes, on pose les bases de l’histoire, mais ça n’en reste pas moins extrêmement intéressant, il faut un début à tout, on ne connaissait pas forcément les événements sous cet angle et je dois bien dire que j’ai découvert pas mal de choses. J’aime beaucoup le scénario de Brian Michael Bendis, il a choisi le bon angle pour commencer cette série, ses dialogues sont absolument délicieux et les relations entre les personnages sont très justement exploitées. On ne s’ennuie pas une seconde, les dangers qui planent sur la Terre seront nombreux et notre équipe devra faire face à des ennemis déterminés, mais ils pourront compter sur l’aide de Tony Stark pour combattre le mal, de quoi faire des étincelles. Il faut absolument saluer le travail d’illustrations de Steve McNiven, Sara Pichelli, Mike Avon Oeming, Mike Del Mundo et Ming Doyle, ils ont fait un travail exceptionnel sur ces planches, le style est moderne, extrêmement vif, les scènes de combats sont d’ailleurs absolument sublimes.

8706.jpeg

En bref : Un premier tome qui pose parfaitement les bases de l’histoire de cette équipe, c’est superbement écrit, magnifiquement mis en scène, l’humour est subtilement présent et c’est extrêmement rythmé !

Dans mon comic strip (1)

Dans ce rendez-vous, je vous ferai découvrir mes avis sur les comics que j’ai lu, autre grande passion, bien souvent liée au cinéma !

Deadpool Marvel Now, tome 1 : Deadpool Président !

img_comics_8119_deadpool-1.jpg

Scénaristes : Gerry Duggan et Brian Posehn

Illustrateur : Tony Moore

Éditeur : Panini

Date de sortie : 5 novembre 2014

Prix : 15€

Synopsis

Une armée de zombies déferle sur New York mais ces morts-vivants sont en réalité les anciens présidents des États-Unis ! Un seul héros Marvel a les compétences nécessaires pour les arrêter : Deadpool. Le mercenaire disert va notamment affronter Richard Nixon et Abraham Lincoln puis se mesurer à Ronald Reagan…Dans l’espace !

Mon avis

Un premier tome complètement barré !

Pour me relancer dans le monde du comics, j’ai évidemment choisi Deadpool, mon chouchou ultime le pire héros de tous les temps, ou le meilleur anti-héros qui puisse exister, ça dépend de quel point de vue on se place. Sûrement l’un des personnages que j’aime le plus et pourtant, avouons tout de même, qu’il ne fait absolument rien pour que l’on puisse l’apprécier. Une morale douteuse, un égoïsme sans bornes, une violence omniprésente, un humour noir très développé, un physique particulier et des aptitudes un peu écœurantes, mais ça, ce n’est pas de sa faute. Autant dire qu’avec cette nouvelle série Marvel Now, nous allons le redécouvrir avec délices et croyez-moi, vous allez vous régaler. 

the-marvel-universe-wouldnt-be-complete-with-deadpool-37-photos-13.jpg

Bon, je dois bien l’admettre, lorsque j’ai vu le scénario de Gerry Duggan et Brian Posehn, je me suis un peu demandée où ils comptaient nous emmener avec ces présidents américains revenus d’entre les morts. Mais finalement, l’intrigue se tient carrément, les tenants et aboutissants sont tout à fait logiques et surtout, ça rend le contexte propice à un portrait de la société bien décapant. Alors accrochez-vous, vous allez entrer dans une aventure totalement rocambolesque, durant laquelle les pouvoirs de guérison de notre héros seront soumis à très rude épreuve, sans pour autant qu’il ne perde son sens de la répartie. Vous rencontrerez également Thor, Captain America et Dr Strange, à travers des planches toutes plus hilarantes les unes que les autres. Les illustrations de Tony Moore donnent un rythme époustouflant, elles sont incroyablement vives et âmes sensibles s’abstenir, c’est quand même hyper sanglant, voire même carrément gore.

the-marvel-universe-wouldnt-be-complete-with-deadpool-37-photos-13 (1).jpg

En bref : Un premier tome tout simplement jouissif, qui vous plongera à travers une intrigue aussi décalée, qu’intelligente, à l’humour terriblement caustique et à l’action omniprésente !