La Favorite

Réalisation : Yórgos Lánthimos

Casting : Olivia Colman, Rachel Weisz, Emma Stone, James Smith, Mark Gatiss, Nicholas Hoult, Joe Alwyn, Faye Daveney…

Nationalité : Américain, britannique, irlandais

Genre : Historique, drame

Durée : 2h

Date de sortie : 6 février 2019

Bande-annonce : https://youtu.be/jeXeYQNITLU

Synopsis

Début du XVIIIème siècle. L’Angleterre et la France sont en guerre. Toutefois, à la cour, la mode est aux courses de canards et à la dégustation d’ananas. La reine Anne, à la santé fragile et au caractère instable, occupe le trône tandis que son amie Lady Sarah gouverne le pays à sa place. Lorsqu’une nouvelle servante, Abigail Hill, arrive à la cour, Lady Sarah la prend sous son aile, pensant qu’elle pourrait être une alliée. Abigail va y voir l’opportunité de renouer avec ses racines aristocratiques.

Mon avis

Un film particulier mais ô combien fascinant !

J’avoue être allée le voir par pure curiosité, mais j’en suis ressortie incroyablement convaincue.

« Certaines blessures ne se referment jamais, j’en ai beaucoup. »

Pour tout vous dire, je ne suis vraiment pas une grande fan de l’Histoire, je n’y connais d’ailleurs pas grand-chose, encore moins lorsque l’on sort de celle de la France, alors de base, ce film n’était absolument pas pour moi. Mais voilà, pour cette fois, on peut dire que j’ai succombé à l’appel des bons avis et des multiples récompenses reçues, j’ai voulu me faire ma propre idée et je ne regrette pas le moins du monde. Je connaissais effectivement les grandes lignes de la situation qui nous est exposée, mais ça s’arrêtait là et finalement, j’y ai beaucoup appris, sans que ce soit un cours magistral ennuyeux. Nous allons plonger dans l’Angleterre du 18ème siècle, dans une monarchie un peu particulière, menée par une reine fragile physiquement et psychologiquement, très facilement manipulable. On se rend très rapidement compte qu’elle ne parvient à prendre aucune décision, qu’elle se laisse influencer par sa plus proche confidente et que c’est réellement elle qui a le pouvoir. Mais ce contexte ne plaît évidemment pas et chacun fera en sorte que ça change, à travers une véritable guerre de pouvoir, manipulations, trahisons, chantages, tous feront ressortir le pire de l’humanité, pour parvenir à ses fins. Mais le talent de ce film est de ne pas tomber dans la sévérité monotone, le ton y est très caustique, l’humour presque absurde, le cynisme omniprésent, c’est une atmosphère très particulière, mais nécessaire, pour moins de lourdeur. J’avoue que je ne m’attendais pas à quelque chose d’aussi violent, pas forcément physiquement, mais plutôt mentalement, il y a une vraie perfidie derrière tous ces gestes, chacun avance ses pions avec une sournoiserie incroyablement mesquine. Je n’aurais pas parié sur la réalisation de Yórgos Lánthimos pour coller à ce genre et pourtant, ça fonctionne à merveille, il a utilisé sa modernité, pour atténuer le côté très codifié de l’époque. Il y a un parti pris ici, se détourner d’un certain classicisme, quitte a utiliser quelques détails anachroniques, pour montrer toute l’audace que les femmes mises en avant ici pouvaient avoir, pour amplifier le pouvoir qu’elles dégageaient. Autre chose qui m’a profondément plu et qui participe grandement à l’ambiance incroyable de ce film, c’est l’inexistence de lumières artificielles, tout a été tourné naturellement. On peut penser que c’est anodin, mais ça ajoute un vrai plus, être soumis aux aléas du temps, rend les événements encore plus bruts, plus sombres, ou plus lumineux selon les circonstances. En ce qui concerne le scénario, il peut paraître assez simple dans son déroulement, mais tout est dans la tension qui règne dans cette lutte de pouvoirs entre ces trois femmes. C’est vraiment ça qui fait tout le piment de l’intrigue, cette guerre des nerfs dont on ne sait pas jusqu’où elle va aller, on ne peut pas s’en douter comme ça, mais c’est terriblement stressant et palpitant à la fois, on est suspendu à leurs lèvres, dans l’attente du coup fatidique. Quant au casting, il est bluffant, Olivia Colman y est époustouflante, Rachel Weisz est d’une froideur absolument crédible et Emma Stone est délicieusement vicieuse.

En bref : Un film bien plus moderne que ce que l’on pourrait penser, notamment pour sa vision de la femme et qui nous fait partager une histoire stressante, dramatique, mais incontestablement fascinante !

Les sorties du mercredi (160)

Le mercredi c’est jour de sorties, alors il me paraît essentiel de vous présenter les films du jour chaque semaine !

La Malédiction de la Dame Blanche

La Malédiction de la Dame Blanche

Synopsis : Los Angeles, années 1970. La Dame Blanche hante la nuit…Et les enfants. Ignorant les avertissements d’une mère soupçonnée de violence sur mineurs, une assistante sociale et ses enfants sont projetés dans un monde surnaturel des plus effrayants. Pour espérer survivre à la fureur mortelle de la Dame Blanche, leur seul recours est un prêtre désabusé et ses pratiques mystiques destinées à repousser les forces du mal…A la frontière où la peur et la foi se rencontrent…

Bande-annonce : https://youtu.be/NlVWRyA8eAc

After : Chapitre 1

After : Chapitre 1

Synopsis : Depuis son plus jeune âge, Tessa était promise à un avenir tout tracé : une vie rangée, une brillante carrière, un mariage tranquille avec son fiancé de toujours. Jusqu’à sa rencontre avec Hardin à son arrivée à l’université.Grossier, provocateur, cruel, c’est le garçon le plus détestable qu’elle ait jamais croisé. Et pourtant, ce bad boy tatoué pourrait bien lui faire perdre tout contrôle…

Bande-annonce : https://youtu.be/lb9HUR5k2gU

Raoul Taburin

Raoul Taburin

Synopsis : Raoul Taburin, c’est l’histoire d’un petit garçon devenu grand sans savoir faire du vélo. L’histoire d’un immense malentendu vécu comme une malédiction. Un imposteur malgré lui.

Bande-annonce : https://youtu.be/lEwBRfZxOLM

Just a Gigolo

Just a Gigolo

Synopsis : Comment vivre heureux et riche sans travailler ? Être Gigolo. Mais après 25 ans de vie commune avec Denise, Alex le « gigolo » se fait congédier sans préavis et se retrouve à la rue. Forcé de s’installer chez sa sœur et son neveu de 10 ans, il n’a alors qu’une obsession : retrouver au plus vite une riche héritière.

Bande-annonce : https://youtu.be/xJpmAjvJkoc

Pour ma part, j’aimerais voir absolument « La Malédiction de la Dame Blanche » ! Et vous mes ciné-addict, lequel vous tente ?

Dumbo

Réalisation : Tim Burton

Casting : Colin Farrell, Danny DeVito, Michael Keaton, Eva Green, Alan Arkin, Nico Parker, Finley Hobbins, Roshan Seth…

Nationalité : Américain 

Genre : Aventure

Durée : 1h52

Date de sortie : 27 mars 2019

Bande-annonce : https://youtu.be/-mPAnHDCm9Q

Synopsis

Les enfants de Holt Farrier, ex-artiste de cirque chargé de s’occuper d’un éléphanteau dont les oreilles démesurées sont la risée du public, découvrent que ce dernier sait voler…

Mon avis

Un film magnifique et tout simplement magique !

Bien évidemment, il me tardait de le voir et sans aucune surprise, ce fut un coup de cœur.

« Nous sommes tous de la famille ici, peu importe notre taille. »

Je sais que beaucoup n’aiment pas les adaptations live, que les dessins animés de notre enfance sont jugés intouchables, mais moi, je n’ai pas honte de dire que j’adore ça et que c’est un pur régal à chaque fois. De même, certains aiment que ce soit respecté à l’image prêt, alors, je ne dis pas, j’apprécie quand les grandes lignes sont présentes, mais quelques différences avec l’original, ne me dérange absolument pas, bien au contraire. Et dans ce cas, nous sommes justement dans cette situation, c’est une magnifique adaptation, qui conserve presque intégralement l’histoire de base, tout en prenant quelques libertés. Pourquoi avoir changer certains détails, tout simplement pour garder un réalisme nécessaire pour un film, donc ne vous attendez pas à ce que les animaux parlent, ils sont aussi vrais et sauvages que possible. Un point qui m’a d’ailleurs beaucoup plu, parce que c’est plus dans l’air du temps, dans cet esprit de sauvegarder la vie animale, ou tout du moins, de ne plus faire de spectacle avec eux, les laisser vivre en liberté. C’est ce réalisme qui fait que tout est plus fort, plus sensible, que l’on puisse s’y identifier un maximum, c’est grâce ça, que nous serons profondément touchés, totalement immergés dans cette aventure extraordinaire. Et qui mieux que Tim Burton pour le réaliser, lui qui correspond tellement à cet univers un peu burlesque et circassien, le résultat est à la hauteur, on reconnaît évidemment son style, mais il a su garder l’identité du dessin animé. Il était essentiel de conserver cette authenticité, pour que l’on puisse reconnaître ce qui a tant marqué notre enfance, même si c’est remis au goût du jour. Autant vous dire que les effets spéciaux y sont littéralement excellents, bien qu’utilisés avec une grande subtilité, ils sont de qualité et donnent à l’ensemble, un visuel simplement magique, qui fera rêver n’importe qui. En ce qui concerne le scénario, là aussi, les grandes lignes y sont admirablement respectées et c’est pour le mieux, mais il y a aussi de vraies innovations, qui nous apportent donc quelques agréables surprises. On se laissera totalement transporter par cette aventure finalement profondément humaine, qui véhicule de vrais messages, sur la famille, mais également sur la modernité qui n’est pas toujours la solution. Alors, c’est évidemment une histoire terriblement émouvante, qui saura parler directement à votre âme d’enfant, qui vous fera autant rire, que pleurer, à travers des scènes très puissantes, qui vous feront indéniablement vibrer. Quant au casting, il est excellent, Colin Farrell y est toujours aussi génial, Eva Green est extraordinaire et Michael Keaton est délicieusement décalé.

En bref : Une adaptation live absolument sublime, visuellement bluffante, elle nous livrera une histoire respectée quasiment d’un bout à l’autre, avec néanmoins quelques touches originales, qui viennent ajouter une toute autre dimension !

La semaine en images (160)

Toutes les semaines, je vous ferai découvrir les nouvelles affiches de films, les photos de tournages et autres photos intéressantes !

Une nouvelle affiche pour « Anna ».

« Les Matriochka sont des poupées russes qui s’emboîtent les unes dans les autres. Chaque poupée en cache une autre. Anna est une jolie femme de 24 ans, mais qui est-elle vraiment et combien de femmes se cachent en elle ? »

ANNA_#1_Tsr_120x160cm @25%.indd

Une nouvelle photo pour « Le Roi Lion ».

« Au fond de la savane africaine, tous les animaux célèbrent la naissance de Simba, leur futur roi. Les mois passent. Simba idolâtre son père, le roi Mufasa, qui prend à cœur de lui faire comprendre les enjeux de sa royale destinée. Mais tout le monde ne semble pas de cet avis. Scar, le frère de Mufasa, l’ancien héritier du trône, a ses propres plans… »

24514910.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx

Une nouvelle affiche pour « X-Men : Dark Phoenix ».

« Au cours d’une mission de sauvetage dans l’espace, Jean Grey frôle la mort, frappée par une mystérieuse force cosmique. De retour sur Terre, cette force la rend non seulement infiniment plus puissante, mais aussi beaucoup plus instable. »

06520210.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx

Une nouvelle photo pour « The Dead Don’t Die ».

« D’ordinaire paisible, Centerville se retrouve assaillie par une horde de zombies lorsque les morts commencent à sortir de leur tombe. »

24724470.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx.jpg

Une nouvelle affiche pour « Charlie Says ».

« Le film traite de Charles Manson, et en particulier l’influence qu’il a eu sur une jeune femme de 19 ans. »

32824920.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx.jpg

Et voilà, ce sera tout pour cette semaine. J’espère que ça vous aura plu et que vous aurez découvert des petites choses sympas !

La semaine en vidéos (159)

Toutes les semaines, je vous ferai partager les nouvelles bandes-annonces, histoire de se faire souffrir mutuellement en attendant les sorties !

La nouvelle bande-annonce de « Séduis-Moi si tu Peux ». En voilà un qui me paraît bien drôle !

Bande-annonce : https://youtu.be/fAKgZ0KgMh4

La nouvelle bande-annonce de « Joker ». Alors celui-là, il me tarde vraiment de le voir !

Bande-annonce : https://youtu.be/OoTx1cYC5u8

La nouvelle bande-annonce de ‘Annabelle 3″. Je reste très prudente concernant cette suite !

Bande-annonce : https://youtu.be/AvhFyep3r5M

Et voilà, ce sera tout pour cette semaine. J’espère vous avoir donné quelques idées de films à aller voir mes ciné-addict et surtout, que l’attente pour certains, ne sera pas trop longue !