Brèves de Cinéma (24)

Dans ce rendez-vous, je vous ferai partager les films que j’ai pu voir à la télé, à défaut d’en faire des avis complets, je vous donnerai mes impressions dessus !

The Visit

261598.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx

Synopsis : Deux enfants sont envoyés passer une semaine en Pennsylvanie, dans la ferme de leurs grands-parents. Mais lorsque l’un d’eux découvre qu’ils sont impliqués dans quelque chose de profondément dérangeant, leurs chances de retour s’amenuisent de jour en jour.

Mon avis : Un film que j’avais malheureusement raté au cinéma, mais que j’ai enfin pu voir. En grande fan du travail de M. Night Shyamalan, j’ai totalement reconnu sa patte et encore une fois, j’ai juste adoré. Un film d’horreur qui commence assez classiquement, mais qui très vite va se révéler tout autre et c’est bien le génie de ce scénario, c’est stressant, parfois très glauque et légèrement traumatisant par moment. J’ai trouvé le duo Olivia DeJonge/Ed Oxenbould vraiment excellent et Dieu sait que ce n’était pourtant pas simple à jouer !

Fragile

Fragile

Synopsis : Amy est une infirmière venue prêter main forte au sein d’un hôpital pour enfants sur le point de mettre la clé sous la porte. La situation est vraiment problématique car avec la fermeture imminente, les fournitures viennent à manquer et le personnel déserte peu à peu les lieux. De plus, la jeune femme ressent une étrange énergie qui ne la rassure pas du tout…

Mon avis : Pour le coup, je ne connaissais pas du tout, j’y suis allée par pure curiosité et j’ai beaucoup aimé. Vous le savez les films d’horreur espagnols sont une vraie passion et je dois bien avouer que celui-ci était un très bon cru du genre. Bien que le postulat de départ soit assez classique, c’est son contexte et son histoire qui font toute la différence, c’est finalement extrêmement bouleversant. J’ai trouvé Calista Flockart excellente et j’ai beaucoup aimé Richard Roxburgh !

Le Monde Secret des Emojis

324652.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx

Synopsis : Au sein de l’appli de messagerie, la cité de Textopolis fourmille d’activité : c’est là que vivent tous les émojis, chacun porté par l’espoir d’être choisi par l’utilisateur du téléphone…Dans ce monde, chaque émoji ne possède qu’une seule expression faciale. Seul Bof, un émoji exubérant né sans aucun filtre, dispose de multiples expressions. Rêvant désespérément de devenir « normal », pareil aux autres émojis, Bof demande de l’aide à son meilleur ami, Tope-Là, et à la célèbre casseuse de codes, Rebelle. Tous trois s’embarquent dans une « app-venture » épique d’appli en appli, passant d’un monde fou et amusant à l’autre, à la recherche du code qui accomplira le rêve de Bof. Mais un terrible danger menace bientôt le smartphone. Le destin de tous les émojis repose désormais sur les trois amis. À eux de sauver leur monde avant qu’il ne soit effacé à jamais…

Mon avis : Je vous avoue que je n’étais pas particulièrement tentée, mais j’ai voulu essayé et bien m’en a pris. C’est un dessin animé évidemment très actuel, on reconnaîtra bon nombre d’éléments qui font notre quotidien, les clins d’œil sont nombreux, c’est drôle et finalement très frais. J’ai beaucoup aimé le scénario, c’est une petite aventure qui promet de beaux rebondissements et quelques émotions non négligeables !

Et voilà, ce sera tout pour cette fois, j’espère vous avoir fait découvrir quelques films et je vous souhaite de bons moments de cinéma !

 

Les DVD qu’il vous faut (151)

Toutes les semaines, je vous ferai partager les sorties DVD de la semaine, parce que pour nous, fans de cinéma, c’est tout aussi important !

Semaine du 4 au 10 février

La Prophétie de l’Horloge

La Prophétie de l'Horloge

Synopsis : Cette aventure magique raconte le récit frissonnant de Lewis Barnavelt, 10 ans, lorsqu’il part vivre chez son oncle dans une vieille demeure dont les murs résonnent d’un mystérieux tic-tac. Mais lorsque Lewis réveille les morts accidentellement dans cette ville, en apparence tranquille, c’est tout un monde secret de mages et de sorcières qui vient la secouer.

Frères Ennemis

Frères Ennemis

Synopsis : Manuel et Driss ont grandi comme deux frères inséparables dans la même cité. Mais aujourd’hui tout les oppose. Manuel est à la tête d’un trafic de drogue, alors que Driss est devenu flic. Quand celui-ci est promu aux Stups, son retour bouleverse les équilibres et met Manuel en danger.

L’Ombre d’Emily

L'Ombre d'Emily

Synopsis : Stephanie cherche à découvrir la vérité sur la soudaine disparition de sa meilleure amie Emily.

Alors, est-ce qu’il vous tente mes ciné-addict ? Rien pour moi cette semaine, mais je vous conseille absolument « La Prophétie de l’Horloge » et « L’Ombre d’Emily » !

Creed 2

Réalisation : Steven Caple Jr

Casting : Michael B. Jordan, Sylvester Stallone, Tessa Thompson, Phylicia Rashad, Dolph Lundgren, Florian Munteanu, Russell Hornsby, Wood Harris…

Nationalité : Américain 

Genre : Drame, action

Durée : 2h10

Date de sortie : 9 janvier 2019

Bande-annonce : https://youtu.be/AdS5ux3G-Gc

Synopsis

La vie est devenue un numéro d’équilibriste pour Adonis Creed. Entre ses obligations personnelles et son entraînement pour son prochain grand match, il est à la croisée des chemins. Et l’enjeu du combat est d’autant plus élevé que son rival est lié au passé de sa famille. Mais il peut compter sur la présence de Rocky Balboa à ses côtés : avec lui, il comprendra ce qui vaut la peine de se battre et découvrira qu’il n’y a rien de plus important que les valeurs familiales.

Mon avis

Un second opus encore plus émouvant !

Ah, celui-là, il me tardait de le voir et sans surprise, ce fut un beau coup de cœur, encore meilleur à mes yeux.

Alors, passons à mon avis.

« Sur le ring, tu as des règles. Dehors, tu n’as rien. La vie te frappe avec tous ses coups bas. »

Je ne suis pas forcément une grande fan de la saga « Rocky », je ne les ai d’ailleurs pas tous vus, mais le premier opus de « Creed » a été une véritable révélation pour moi, un coup de foudre, alors cette suite, je l’attendais de pied ferme. Et encore une fois, la magie a fonctionné, je l’ai même beaucoup plus apprécié, sûrement parce que l’on s’est attaché aux personnages, il en est bien plus intense émotionnellement. Effectivement, j’ai trouvé cette suite vraiment plus tournée vers l’humain, tout est plus fort, les faiblesses, les forces, l’envie de vaincre, l’amour et même l’adversité, tout est plus approfondi. Une intensité que l’on ressent également lors des combats, que j’ai trouvé encore meilleurs, l’immersion se fait d’autant plus, on s’y sent plus investi, on a vraiment cette impression d’être au cœur de l’action. Pour tout vous dire, on a même la sensation de participer pleinement, d’esquiver les coups, d’avoir mal quand ils atteignent leur but, si vous êtes comme moi, vous en sortirez même essoufflés. J’ai d’ailleurs beaucoup aimé la réalisation de Steven Caple Jr, très moderne visuellement, il a su parfaitement exposé le paradoxe de ce sport, le show d’un côté, mais l’aspect très brut de l’autre. On se rend compte ici, d’à quel point ce milieu peut être fastueux, que l’argent coule à flots et pas toujours pour les premiers concernés, c’est même assez écœurant par instants. En ce qui concerne le scénario, bien sûr ce n’est pas forcément la panacée, c’est tout à fait classique de la saga, le déroulement est à peu de chose prêt le même, mais ça fonctionne toujours aussi bien. Néanmoins, la force de celui-ci réside avant tout dans l’histoire, dans ce combat qui cache finalement beaucoup plus, presque une vengeance pour chacun d’eux, une façon de prouver quelque chose. Pour le coup, bien sûr que l’on veut voir Creed gagner, mais sachez tout de même que malgré le passé, on aura une vraie compassion pour Drago, pour son vécu, qui s’avère bien plus difficile que ce que l’on pouvait penser et ça, c’est plutôt rare. Alors, vous l’aurez compris, émotionnellement, c’est un cocktail assez détonnant, je ne vous cache pas avoir pleuré, souvent, parce que de nombreuses scènes sont poignantes et surtout, pour le choix de cette bande originale, avec laquelle on s’envole littéralement. Quant au casting, encore une fois, il est parfait, Michael B. Jordan est toujours aussi excellent, Tessa Thompson est tout aussi sublime, Sylvester Stallone est égal à lui-même et mention spéciale pour le très impressionnant Florian Munteanu.

En bref : Un second opus plus bouleversant, beaucoup plus intense dans les bons, comme dans les mauvais moments, plus immersif encore et qui a su nous partager une histoire tout en puissance !

Les sorties du mercredi (151)

Le mercredi c’est jour de sorties, alors il me paraît essentiel de vous présenter les films du jour chaque semaine !

Alita : Battle Angel

Alita : Battle Angel

Synopsis : Lorsqu’Alita se réveille sans aucun souvenir de qui elle est, dans un futur qu’elle ne reconnaît pas, elle est accueillie par Ido, un médecin qui comprend que derrière ce corps de cyborg abandonné, se cache une jeune femme au passé extraordinaire. Ce n’est que lorsque les forces dangereuses et corrompues qui gèrent la ville d’Iron City se lancent à sa poursuite qu’Alita découvre la clé de son passé – elle a des capacités de combat uniques, que ceux qui détiennent le pouvoir veulent absolument maîtriser. Si elle réussit à leur échapper, elle pourrait sauver ses amis, sa famille, et le monde qu’elle a appris à aimer.

Bande-annonce : https://youtu.be/LddfgviV_OQ

Ralph 2.0

Ralph 2.0

Synopsis : Ralph quitte l’univers des jeux d’arcade pour s’aventurer dans le monde sans limite d’Internet. La Toile va-t-elle résister à son légendaire talent de démolisseur ? Ralph et son amie Vanellope von Schweetz vont prendre tous les risques en s’aventurant dans l’étrange univers d’Internet à la recherche d’une pièce de rechange pour réparer la borne de Sugar Rush, le jeu vidéo dans lequel vit Vanellope. Rapidement dépassés par le monde qui les entoure, ils vont devoir demander de l’aide aux habitants d’Internet, les Netizens, afin de trouver leur chemin, et notamment à Yesss, l’algorithme principal, le cœur et l’âme du site créateur de tendances BuzzzTube…

Bande-annonce : https://youtu.be/TVaqtCiE8Qc

Happy Birthdead 2 You

Happy Birthdead 2 You

Synopsis : Alors que Tree pensait s’être définitivement débarrassée de celle qui voulait sa mort et qu’elle file le parfait amour avec Carter, elle se retrouve projetée dans une dimension parallèle à notre monde. Elle doit désormais affronter des fantômes de son passé et de nouveaux ennemis…

Bande-annonce : https://youtu.be/mE4Ht31o6Ss

All Inclusive

All Inclusive

Synopsis : Planté par sa fiancée à l’aéroport, Bruno s’envole seul pour une semaine dans un club de vacances All Inclusive aux Caraïbes. Une mauvaise nouvelle n’arrivant jamais seule, il va devoir partager sa chambre avec Jean-Paul Cisse, éternel célibataire très envahissant…Avec  Lulu, retraitée et veuve très open, Caroline, Manon et Sonia, trois copines venues enterrer le divorce de la première et Edouard Laurent, le directeur du Club Caraïbes Princess, les deux vacanciers ne sont pas prêts d’oublier leur séjour sous le soleil des cocotiers.

Bande-annonce : https://youtu.be/jkbHZvv4LZM

Pour ma part, j’aimerais voir absolument « Alita : Battle Angel », « Happy Birthdead 2 You » et « Ralph 2.0 » ! Et vous mes ciné-addict, lequel vous tente ?

Undercover : Une Histoire Vraie

Réalisation : Yann Demange

Casting : Matthew McConaughey, Richie Merritt, Bel Powley, Jennifer Jason Leigh, Brian Tyree Henry, Rory Cochrane, RJ Cyler, Jonathan Majors…

Nationalité : Américain

Genre : Drame

Durée : 1h51

Date de sortie : 2 janvier 2019

Bande-annonce : https://youtu.be/9hphq0qmzCM

Synopsis

À Détroit, dans les années 80, au plus fort de la guerre contre l’épidémie de crack, voici l’histoire vraie d’un père d’origine modeste, Richard Wershe, et de son fils, Rick Jr., un adolescent qui fut informateur pour le compte du FBI, avant de devenir lui-même trafiquant de drogue, et qui, abandonné par ceux qui l’avaient utilisé, fut condamné à finir ses jours en prison.

Mon avis

Un film révoltant et éprouvant !

Ce film est quasiment passé inaperçu, mais il me tentait beaucoup, j’y suis finalement allée et je ne regrette absolument pas.

Alors, passons à mon avis.

« Quand je t’ai vu, j’ai su que tu serais plus grand que moi. »

Voilà une histoire vraie qui ne laissera personne indifférent, difficile, percutante, d’une injustice terrible, elle sera le témoin d’une société américaine en décrépitude, qui ne fait rien pour arranger les choses. Rien que le cadre donne le ton, Détroit, ville ô combien florissante à ses débuts, mais qui a subi de plein fouet la crise américaine, devenue quasiment une ville fantôme, les habitants y sont dans une misère absolue, n’ayant comme choix de vie que de tomber dans la drogue ou dans la délinquance. Voir ces conditions dont on ne fait qu’entendre parler habituellement, est un vrai choc, je ne m’imaginais que c’était à ce point-là, que personne ne faisait rien pour les aider, mais qu’au contraire, on les pousse parfois à rester dans cette voie. Parce que oui, à défaut d’agir, le gouvernement incite certains habitants à servir d’informateur, les plongeant d’autant plus profondément dans ce terrible milieu, pour finalement les abandonner en s’en lavant les mains. Pour être honnête avec vous, l’image de la justice en prend également un sacré coup, on se rend compte d’à quel point elle est parfois improbable, on ne comprend même pas la logique que l’on nous sert, c’est simplement écœurant. Nous allons alors plonger dans un univers très sombre, trafic de drogue, d’armes, conflits entre gangs, meurtres, tout ça aux yeux de tous, sans que personne ne fasse rien, laissant les habitants totalement démunis face à cette violence. J’aimerais vraiment souligner la réalisation de Yann Demange, qui nous montre sans aucun détour, sans rien nous cacher, c’est parfois très cru visuellement, mais c’est d’un réalisme saisissant. Très peu d’effets spéciaux donc, il a misé sur quelque chose de plus vrai, rien n’est surfait, tout est presque brut, à l’image de cette ville, rien n’est dans la demi-mesure, tout nous est exposé dans sa plus simple nudité, des ravages de la drogue, au faste d’une vie de dealer. En ce qui concerne le scénario, sachant que c’est une histoire vraie, le déroulement en est plus simplifié, mais il n’en est pas pour autant moins rythmé, d’ailleurs, on ne s’y ennuie pas une seconde, c’est même assez stressant. C’est une histoire absolument dramatique, la vie d’un ado, qui avait toute sa vie devant lui, mais qui va être poussé toujours plus loin dans un monde si sombre, par des flics qui n’en ont clairement rien à faire, tant qu’ils ont des résultats. Très honnêtement, je ne m’attendais pas à ce que ce soit aussi dur, cette injustice sera profondément révoltante, elle nous laissera clairement avec un sentiment amer sur la vision du monde, c’est assez bouleversant et poignant. Quant au casting, il est absolument parfait, Matthew McConaughey est encore une fois excellent, Richie Merritt m’a pas mal bluffé et j’ai beaucoup aimé le rôle assez complexe de Bel Powley.

En bref : Un film au contexte très noir, qui nous offre un regard cru sur la société américaine et sur sa justice plus que douteuse, nous livrant une histoire vraie assez intense !