Hostiles

Réalisation : Scott Cooper

Casting : Christian Bale, Rosamund Pike, Wes Studi, Adam Beach, Ben Foster, Rory Cochrane, Jesse Plemons, Timothée Chalamet…

Nationalité : Américain 

Genre : Western, drame 

Durée : 2h14

Date de sortie : 14 mars 2018

Bande-annonce : https://youtu.be/srVCklQ5BAo

Synopsis

En 1892, le capitaine de cavalerie Joseph Blocker, ancien héros de guerre devenu gardien de prison, est contraint d’escorter Yellow Hawk, chef de guerre Cheyenne mourant, sur ses anciennes terres tribales. Peu après avoir pris la route, ils rencontrent Rosalee Quaid. Seule rescapée du massacre de sa famille par les Comanches, la jeune femme traumatisée se joint à eux dans leur périple. Façonnés par la souffrance, la violence et la mort, ils ont en eux d’infinies réserves de colère et de méfiance envers autrui. Sur le périlleux chemin qui va les conduire du Nouveau-Mexique jusqu’au Montana, les anciens ennemis vont devoir faire preuve de solidarité pour survivre à l’environnement et aux tribus comanches qu’ils rencontrent.

Mon avis

Un western dans la plus pure tradition !

Lorsque j’ai vu la bande-annonce, voir ce film était littéralement une évidence et autant dire que ce fut un vrai coup de cœur.

Alors, passons à mon avis.

« Parfois j’envie le caractère définitif de la mort. Sa certitude. Et je dois chasser ces pensées quand je me réveille. »

Je suis une grande fan de westerns depuis quelques années, j’ai appris à aimer ce genre au fil des ans et je dois bien dire que celui-ci fait clairement partie du haut du panier, d’une qualité irréprochable, il compte parmi les meilleurs que j’ai pu voir. Ici, on ne cherche pas à moderniser ce genre, quasiment intouchable à mes yeux, on veut plutôt en garder toute la substantifique moelle, lui laisser un aspect traditionnel, ce qui en fera toute sa force. En revanche, je préfère vous le signaler immédiatement, ce film est très loin d’être facile, il est très dur, psychologiquement très intense et surtout, il est extrêmement violent. Je ne vous cache pas que certaines scènes seront parfois au-delà du supportable, il sera difficile d’en être témoin, pourtant, il ne faut pas oublier que c’était la réalité d’une époque et il est particulièrement important de ne pas minimiser ce qui a pu se passer. La réalisation de Scott Cooper est absolument bluffante, sa reconstitution est tout bonnement sublime, les paysages que nous allons traverser seront aussi hostiles, que magnifiques, c’est un ensemble visuellement extraordinaire. En ce qui concerne le scénario, il est d’une intelligence remarquable, son écriture est absolument parfaite, le déroulement de son intrigue est superbement maîtrisé, on ne s’ennuie pas une seconde et le rythme y est incroyablement intense. La véritable force de cette histoire est d’avoir su nous montrer que les monstres pouvaient être dans les deux camps, indiens ou militaires, chacun d’eux a perpétré des horreurs, les massacres ont eu lieu d’une part et d’autre. Peu de films ont montré cet aspect, pourtant, je pense qu’il est nécessaire de prouver qu’il y a du bon chez chacun, que parfois, il faut savoir laisser ses préjugés de côté, pour faire passer l’humain avant tout. Alors, inutile de vous dire à quel point ce film sera bouleversant, malgré les moments difficiles, les horreurs qui jalonneront ce voyage, nous apprendrons beaucoup sur la nature humaine, les relations qui s’y tissent sont d’ailleurs d’une sensibilité incroyable. À de nombreuses reprises, les larmes seront au rendez-vous, mais il y aura également beaucoup de colère et un sentiment d’injustice absolument percutant, qui ne laissera personne indifférent. Quant au casting, il est tout simplement exceptionnel, Christian Bale y est encore une fois bluffant et Rosamund Pike est incroyablement touchante dans ce rôle, tout en étant d’une force époustouflante.

En bref : Un western dans tout ce qu’il a de meilleur, dans la veine des plus traditionnels du genre, il est percutant, violent, mais également humainement sublime et terriblement émouvant !

La Box fait son Cinéma (1)

Dans ce rendez-vous, je vous livrerais tous les mois, le petit unboxing de cette box, que l’on découvrira ensemble !

Eh oui, j’ai succombé à la mode de la box…L’idée me trottait dans la tête depuis un moment, mais j’en voulais une originale et surtout abordable, celle-ci m’a immédiatement interpellé !

Effectivement, en grande amoureuse de cinéma, c’était idéal pour moi et malgré le fait que j’ai déjà vu pas mal de films, je ne suis jamais contre l’idée d’en découvrir toujours plus, de m’enrichir. Le concept m’a évidemment beaucoup plu, il me permettra également de sortir de ma zone de confort et surtout, de faire la connaissance avec des films cultes, que je n’ai pas toujours eu l’occasion de voir…

En m’abonnant, j’ai pu profiter de leur offre promotionnelle du moment et ainsi d’avoir la chance de recevoir une de leurs anciennes box, bien m’en a pris, puisque j’ai eu celle qui me faisait le plus envie !

DSC00336.JPG

J’ai donc reçu la box « Back to School », concentrée sur le film « Breakfast Club », que je n’ai jamais vu, mais dont j’ai maintes fois entendu parler et qui me faisait terriblement envie depuis, quelle joie de pouvoir donc le découvrir.

« -Vous nous voyez comme vous voulez bien nous voir parce que c’est plus simple et parce que ça vous arrange, vous nous définissez comme, un surdoué, un athlète, une détraquée, une fille à papa et un délinquant, vrai ou faux ? »

DSC00337.JPG

En l’ouvrant, j’ai pu faire la connaissance avec tous les petits trésors qui ont été soigneusement choisis pour correspondre au thème, le DVD évidemment, un fascicule pour en apprendre plus, un super carnet, dont je suis déjà fan, un t-shirt extrêmement révélateur sur l’esprit du film, un bandana et un petit badge que j’adore. 

DSC00340.JPG

DSC00338.JPG

Il ne me reste plus qu’à en profiter, à me lancer pleinement dans la découverte de ce film, culte pour beaucoup et qui a marqué toute une génération !

Les sorties du mercredi (108)

Le mercredi c’est jour de sorties, alors il me paraît essentiel de vous présenter les films du jour chaque semaine !

Love Addict

Love Addict

Synopsis : Gabriel est un love addict, un amoureux compulsif des femmes. Un sourire, un regard, un parfum…Il craque. Mais à force de dérapages de plus en plus acrobatiques entre sa vie sociale et sa vie professionnelle, Gabriel est totalement grillé. Bien décidé à changer (ou du moins à essayer), il recourt aux services d’une agence de « Minder », sorte de coach personnel 2.0. C’est Marie-Zoé, aux méthodes plutôt atypiques, qui va prendre en main le cas de Gabriel pour une thérapie de choc…

Bande-annonce : https://youtu.be/QqqcVul_YKU

Escobar

Escobar

Synopsis : Impitoyable et cruel chef du cartel de Medellin, Pablo Escobar est le criminel le plus riche de l’Histoire avec une fortune de plus de 30 milliards de dollars. « L’empereur de la cocaïne » met la Colombie à feu et à sang dans les années 80 en introduisant un niveau de violence sans précédent dans le commerce de la drogue. Fascinée par son charisme et son pouvoir, la très célèbre journaliste Virginia Vallejo, va s’apercevoir qu’on ne s’approche pas de l’homme le plus dangereux du monde impunément…

Bande-annonce : https://youtu.be/q1heAgT16fg

The Strangers : Prey at Night

The Strangers : Prey at Night

Synopsis : Une famille s’arrête pour la nuit dans un parc de mobile home isolé qui semble complètement désert. Une jeune femme étrange frappe à leur porte…C’est le début d’une terrible nuit d’horreur : pris pour cible et poursuivis sans relâche par trois tueurs masqués, chacun devra lutter pour sauver sa peau dans un jeu de cache-cache impitoyable.

Bande-annonce : https://youtu.be/91-Z20uttEk

Game Night

Game Night

Synopsis : Pour pimenter leur vie de couple, Max et Annie animent un jeu une nuit par semaine. Cette fois ils comptent sur Brooks, le frère charismatique de Max, pour organiser une super soirée à thème autour du polar, avec vrais faux malfrats et agents fédéraux ! Brooks a même prévu de se faire enlever…Sauf qu’il reste introuvable. En tentant de résoudre l’énigme, nos joueurs invétérés commencent à comprendre qu’ils se sont peut-être trompés sur toute la ligne. De fausse piste en rebondissement, ils n’ont plus aucun point de repère et ne savent plus s’il s’agit encore d’un jeu…Ou pas. Cette nuit risque bien d’être la plus délirante – et la plus dangereuse – de toute leur carrière de joueur…

Bande-annonce : https://youtu.be/7Tm2XWl5FA4

Pour ma part, j’aimerais voir absolument « Escobar », « Game Night » et « Prey at Night » ! Et vous mes ciné-addict, lequel vous tente ?

Le Secret des Marrowbone

Réalisation : Sergio G. Sánchez

Casting : Anya Taylor-Joy, George MacKay, Mia Goth, Charlie Heaton, Matthew Stagg, Kyle Soller, Tom Fisher, Robert Nairne…

Nationalité : Espagnol, britannique 

Genre : Thriller 

Durée : 1h51

Date de sortie : 7 mars 2018

Bande-annonce : https://youtu.be/ryMAYXh6DOM

Synopsis

Pour ne pas être séparés, Jack, 20 ans, et ses frères et sœurs plus jeunes, décident de cacher à tout le monde le décès de leur mère qui les élevait seule. Ils se retrouvent livrés à eux-mêmes dans la ferme familiale isolée, mais bientôt, d’étranges phénomènes indiqueraient qu’une présence malveillante hante leur unique refuge…

Mon avis

Un film aussi angoissant que bouleversant !

Autant dire que dès que j’ai vu la bande-annonce, ce film m’a immédiatement attiré, mais j’étais loin de m’attendre à une telle claque.

Alors, passons à mon avis.

Mettons les choses au clair, non, ce n’est pas un film d’horreur, ou en tout cas très loin de ceux que nous pouvons voir, ceux très formatés, ceux à la mode, qui ne cherchent qu’à nous faire peur, sans qu’il n’y ait rien de plus derrière. Celui-ci est sûrement son exact opposé, il est d’une puissance extraordinaire et son véritable point fort est justement de se servir de ce cinéma de genre, pour nous faire vivre une expérience tout à fait unique. Je ne vous cache pas qu’il est angoissant, il saura vous prendre aux tripes, vous plonger dans une ambiance extrêmement oppressante, mais le fait avec subtilité, sans aucune exagération, avec une justesse qui fait du bien. Sa force est de nous faire croire à quelque chose de simple, voire peut-être même de grossier, pour finalement parvenir à nous cacher le véritable fond de l’histoire, jusqu’à ce qu’elle nous explose littéralement au visage, nous laissant totalement désarmé face à son symbolisme. Rien de tel n’aurait pu aussi bien fonctionner sans la réalisation de Sergio G. Sánchez, une preuve de plus que le cinéma espagnol est d’une richesse extraordinaire et qu’il serait temps de lui faire une plus grande place. Sa reconstitution de l’époque est fabuleuse, il a su utiliser un minimum d’effets spéciaux, pour garder le naturel qui fait toute la force de son univers, pour lui donner toujours plus de réalisme et de profondeur. Visuellement, c’est à mon sens absolument parfait, parfois extrêmement sombre, quelques scènes sont d’une luminosité magnifique, apportant toute la lueur d’espoir qui saura nous toucher jusqu’à l’âme. Quant au scénario, c’est tout simplement du génie, tant dans sa maîtrise, que dans son déroulement, c’est novateur, c’est merveilleusement écrit et c’est d’un suspense absolument époustouflant. Du début à la fin, on se trouve pris dans les filets de cette intrigue, subjugué par l’aventure qu’elle nous fait vivre, on sera constamment sur la brèche, se demandant ce qui est réel ou non. Nous nous enfoncerons dans ses méandres, en même temps que les indices nous livrent les clés du mystère, nous allons doucement entrevoir la vérité, mais ce n’est qu’à la toute fin que l’horreur de la situation nous sera entièrement exposée. Et croyez-moi, il vous sera impossible d’y rester indifférent, impossible de ne pas souffrir atrocement face à autant d’injustice, mais également face à la preuve d’un amour ultime, si percutant, que les larmes étaient inévitablement présentes. En ce qui concerne le casting, il est parfait, George MacKay, Mia Goth, Charlie Heaton et Matthew Stagg forment une famille aussi belle, que bouleversante, quant à Anya Taylor-Joy, elle sera la touche de bonheur dont ils avaient tant besoin. 

En bref : Bien plus qu’un simple film d’horreur, c’est un thriller, un drame, une histoire d’amour, un ensemble d’une profondeur exceptionnelle, qui nous livrera une aventure aussi angoissante, que terriblement émouvante !

La semaine en images (108)

Toutes les semaines, je vous ferai découvrir les nouvelles affiches de films, les photos de tournages et autres photos intéressantes !

Une nouvelle affiche pour « American Nightmare 4 ».

44127820.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx

Une nouvelle photo pour « Tully ».

« Une comédie sur la maternité et ses petits tracas. »

52287460.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx.jpg

Une nouvelle affiche pour « Avengers : Infinity War ».

« Les Avengers et leurs alliés devront être prêts à tout sacrifier pour neutraliser le redoutable Thanos avant que son attaque éclair ne conduise à la destruction complète de l’univers. »

57214220.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx.jpg

Une nouvelle photo pour « Mandy ».

« Dans les années 80, un homme part aux trousses d’une secte religieuse responsable de la mort de son seul amour. »

46819620.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx.jpg

Une nouvelle affiche pour « Everybody Knows ».

« A l’occasion du mariage de sa soeur, Laura revient avec ses enfants dans son village natal au coeur d’un vignoble espagnol. Mais des évènements inattendus viennent bouleverser son séjour et font ressurgir un passé depuis trop longtemps enfoui. »

38530940.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx.jpg

Et voilà, ce sera tout pour cette semaine. J’espère que ça vous aura plu et que vous aurez découvert des petites choses sympas !