Brèves de Cinéma (21)

Dans ce rendez-vous, je vous ferai partager les films que j’ai pu voir à la télé, à défaut d’en faire des avis complets, je vous donnerai mes impressions dessus !

First Kill

038688.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx

Synopsis : Un commissaire de police tente de résoudre une affaire d’enlèvement impliquant un braquage de banque et la retenue d’un jeune garçon en otage.

Mon avis : Je ne connaissais pas du tout, mais j’ai voulu le découvrir et c’était un plutôt bon moment. Un film d’action tout à fait correct, le scénario est assez simpliste et prévisible, mais on se laisse tout de même porter par une intrigue forte en rebondissements. Le casting est relativement à la hauteur, Bruce Willis est égal à lui-même et Hayden Christensen est tout à fait correct !

Hotel Transylvanie 2

176086.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx

Synopsis : Dracula et sa bande de monstres déjantés sont de retour ! À l’hôtel Transylvanie, beaucoup de choses ont évolué : Dracula a enfin accepté de dégeler son cœur et d’ouvrir la porte aux humains. Mais il se fait du souci pour son petit-fils, Dennis : mi-humain mi-monstre, ce gamin est bien trop adorable à son goût, et il risque de faire un piètre vampire ! Alors, quand les parents du petit, Mavis et Johnny, s’absentent, Drac fait appel à ses amis Frank, Murray, Wayne et Griffin pour apprendre à Dennis à devenir un monstre, un vrai. Personne ne s’attendait à ce que Vlad, le père de Drac – un vampire très grincheux et très vieille école – choisisse ce moment pour débarquer à l’hôtel. Et quand il découvre que son arrière-petit-fils a du sang humain, rien ne va plus…

Mon avis : Ayant beaucoup aimé le premier, il me tardait de le voir, c’est enfin fait et je me suis régalée. Autant dire que je me suis encore une fois bien amusée avec cet univers fantastique que j’aime tant, même s’il est adapté aux plus jeunes, c’est toujours aussi drôle, toujours aussi bien trouvé et même agréablement émouvant !

Equals

405174.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx.jpg

Synopsis : Dans un monde où les sentiments sont considérés comme une maladie à éradiquer, Nia et Silas tombent éperdument amoureux. Pour survivre, ils devront cacher leur amour et résister ensemble.

Mon avis : Ah, celui-là je l’avais repéré depuis un moment déjà, je l’ai découvert avec plaisir et beaucoup aimé. Un contexte de science-fiction que l’on a déjà pu voir à quelques reprises, mais ici, il est traité différemment, peut-être plus humainement, beaucoup moins dans l’action, il est plus tourné vers la psychologie et c’est ce qui fait qu’il est plus émouvant. Le duo Kristen Stewart/Nicholas Hoult fonctionne à merveille, je les ai beaucoup apprécié !

Et voilà, ce sera tout pour cette fois, j’espère vous avoir fait découvrir quelques films et je vous souhaite de bons moments de cinéma !

Les DVD qu’il vous faut (138)

Toutes les semaines, je vous ferai partager les sorties DVD de la semaine, parce que pour nous, fans de cinéma, c’est tout aussi important !

Semaine du 5 au 11 novembre

À la Dérive

A la Dérive

Synopsis : Tami Oldham et Richard Sharp décident de convoyer un bateau à travers le Pacifique et se retrouvent pris au piège dans un terrible ouragan. Après le passage dévastateur de la tempête, Tami se réveille et découvre leur bateau complètement détruit et Richard gravement blessé. À la dérive, sans espoir d’être secouru, Tami ne pourra compter que sur elle-même pour survivre et sauver celui qu’elle aime.

Les Indestructibles 2

Les Indestructibles 2

Synopsis : Notre famille de super-héros préférée est de retour! Cette fois c’est Hélène qui se retrouve sur le devant de la scène laissant à Bob le soin de mener à bien les mille et une missions de la vie quotidienne et de s’occuper de Violette, Flèche et de bébé Jack-Jack. C’est un changement de rythme difficile pour la famille d’autant que personne ne mesure réellement l’étendue des incroyables pouvoirs du petit dernier…Lorsqu’un nouvel ennemi fait surface, la famille et Frozone vont devoir s’allier comme jamais pour déjouer son plan machiavélique.

Alors, est-ce que quelques-uns vous tentent mes ciné-addict ? Rien pour moi cette fois, mais je vous conseille absolument « À la Dérive » et « Les Indestructibles 2 » !

Galveston

Réalisation : Mélanie Laurent

Casting : Ben Foster, Elle Fanning, Lili Reinhart, Beau Bridges, María Valverde, Adepero Oduye, Robert Aramayo, Tinsley Price…

Nationalité : Américain 

Genre : Thriller, drame

Durée : 1h31

Date de sortie : 10 octobre 2018

Bande-annonce : https://youtu.be/z-EeFFkQEhs

Synopsis

1988. Les temps sont durs pour Roy, petit gangster de la Nouvelle-Orléans. La maladie le ronge. Son boss lui tend un guet-apens auquel il échappe de justesse. Une seule issue : la fuite, en compagnie de Rocky, une jeune prostituée. Deux êtres que la vie n’a pas épargnés. En cavale vers la ville de Galveston, ils n’ont plus rien à perdre… 

Mon avis

Un film bouleversant et terriblement difficile !

En voilà un qu’il me tenait à cœur de voir et une fois fait, j’ai compris pourquoi, c’est une petite pépite.

Alors, passons à mon avis.

« On ne s’en sortira pas vivant, mais on espère toujours repousser une date limite. »

Rares sont les films qui ont un véritable impact sur votre parcours de cinéphile, ou même sur votre vie et pourtant, celui-ci l’a été pour moi, il m’a marqué d’une manière indélébile, il est certain que je ne risque pas de l’oublier. Beaucoup plus qu’un simple thriller, c’est un road movie pour la survie, presque une véritable quête initiatique, qui va vous apprendre beaucoup sur vous et sur ce qui vous entoure. C’est le destin de deux âmes torturées, abandonnées par la vie, qui n’ont plus rien à perdre, mais finalement tout à prouver et qui vont percuter de plein fouet le chemin de leur rédemption. Mais lorsque l’on pense que notre vie ne vaut plus rien, que pour le temps qu’il vous reste, vous voulez racheter vos erreurs, vous faîtes parfois des choix irréfléchis aux conséquences désastreuses. Le talent de Mélanie Laurent en tant que réalisatrice n’est ici plus à prouver, c’est une femme que j’appréciais déjà beaucoup, mais là, je dois bien avouer qu’elle m’a tout simplement bluffé, c’est remarquable. Visuellement, c’est un chef-d’œuvre, tout est d’un réalisme saisissant, bien que l’ensemble puisse paraître extrêmement sombre, elle parvient à y insuffler une lumière absolument fabuleuse. C’est une dose d’espoir dans cet océan de noirceur, une petite lueur de bonheur dans cette avalanche de douleurs, c’est une immense bouffée d’oxygène. En ce qui concerne le scénario, là aussi il est parfaitement maîtrisé, bien que ce soit l’adaptation du roman éponyme et que les jalons ont été posés par celui-ci, il reste remarquablement construit. Dès le début, nous serons embarqués dans une intrigue qui vous prendra littéralement aux tripes, d’une violence rare, elle nous plongera dans une Amérique profonde qui ne laisse que peu de place à l’avenir si vous n’en avez pas les moyens. C’est le portait très brutal d’une population pour qui la vie ne fait pas de cadeau, que le passé a jeté dans une succession de mauvais choix, les conduisant toujours plus loin, sans espoir de retour possible. Autant vous dire qu’il vous faudra avoir le cœur bien accroché, certaines scènes sont très difficilement supportables, il est parfois trop dur de faire face à la cruauté des hommes, de voir qu’ils n’ont aucune pitié pour qui que se soit. Alors bien sûr, émotionnellement ça n’a rien de facile non plus, c’est une épreuve pour nous, pauvres témoins, l’impuissance nous envahira et l’injustice de la situation nous mettra littéralement en colère. Mais il y a bien plus, il y a aussi ces rares moments de joie, qui nos redonnent espoir en la vie, cette amitié qui se forge bon gré, mal gré et cette fin, qui bien que douloureuse, nous fera voir que la vie peut aussi cacher de belles surprises. Quant au casting, Ben Foster est d’une puissance incommensurable et Elle Fanning est d’une subtilité absolument sublime.

En bref : Un film d’une dureté et d’une brutalité parfois insoutenables, qui nous livrent pourtant l’une des plus belles quêtes initiatiques qu’il m’ait été donné de voir, d’une intensité extraordinaire, ô combien percutante !

Les sorties du mercredi (138)

Le mercredi c’est jour de sorties, alors il me paraît essentiel de vous présenter les films du jour chaque semaine !

Les Animaux Fantastiques : Les Crimes de Grindelwald

Les Animaux Fantastiques : Les Crimes de Grindelwald

Synopsis : 1927. Quelques mois après sa capture, le célèbre sorcier Gellert Grindelwald s’évade comme il l’avait promis et de façon spectaculaire. Réunissant de plus en plus de partisans, il est à l’origine d’attaque d’humains normaux par des sorciers et seul celui qu’il considérait autrefois comme un ami, Albus Dumbledore, semble capable de l’arrêter. Mais Dumbledore va devoir faire appel au seul sorcier ayant déjoué les plans de Grindelwald auparavant : son ancien élève Norbert Dragonneau. L’aventure qui les attend réunit Norbert avec Tina, Queenie et Jacob, mais cette mission va également tester la loyauté de chacun face aux nouveaux dangers qui se dressent sur leur chemin, dans un monde magique plus dangereux et divisé que jamais.

Bande-annonce : https://youtu.be/Dnb6eAfSHtw

Millenium : Ce qui ne me Tue Pas

Millenium : Ce qui ne me Tue Pas

Synopsis : Frans Balder, éminent chercheur suédois en intelligence artificielle fait appel à Lisbeth Salander afin de récupérer un logiciel qu’il a créé et permettant de prendre le contrôle d’armes nucéaires. Mais la NSA ainsi qu’un groupe de terroristes mené par Jan Holster sont également sur la piste du logiciel. Traquée, Lisbeth va faire appel à son ami le journaliste Mikael Blomkvist qu’elle n’a pas vu depuis 3 ans.

Bande-annonce : https://youtu.be/-BCejyylikI

Suspiria

Suspiria

Synopsis : Susie Bannion, jeune danseuse américaine, débarque à Berlin dans l’espoir d’intégrer la célèbre compagnie de danse Helena Markos. Madame Blanc, sa chorégraphe, impressionnée par son talent, promeut Susie danseuse étoile. Tandis que les répétitions du ballet final s’intensifient, les deux femmes deviennent de plus en plus proches. C’est alors que Susie commence à faire de terrifiantes découvertes sur la compagnie et celles qui la dirigent…

Bande-annonce : https://youtu.be/Jv43Pxeoir0

Les Chatouilles

Les Chatouilles

Synopsis : Odette a huit ans, elle aime danser et dessiner. Pourquoi se méfierait-elle d’un ami de ses parents qui lui propose de « jouer aux chatouilles » ? Adulte, Odette danse sa colère, libère sa parole et embrasse la vie…

Bande-annonce : https://youtu.be/yUH9uzAh_wc

Pour ma part, j’aimerais voir absolument « Les « Animaux Fantastiques : Les Crimes de Grindelwald », « Millenium : Ce qui ne me Tue Pas » et « Suspiria » ! Et vous mes ciné-addict, lequel vous tente ?

A Star is Born

Réalisation : Bradley Cooper

Casting : Lady Gaga, Bradley Cooper, Sam Elliott, Andrew Dice Clay, Rafi Gavron, Anthony Ramos, Dave Chappelle, Ron Rifkin…

Nationalité : Américain 

Genre : Drame, romance

Durée : 2h16

Date de sortie : 3 octobre 2018

Bande-annonce : https://youtu.be/jsg9NxCBzFs

Synopsis

Star de country un peu oubliée, Jackson Maine découvre Ally, une jeune chanteuse très prometteuse. Tandis qu’ils tombent follement amoureux l’un de l’autre, Jack propulse Ally sur le devant de la scène et fait d’elle une artiste adulée par le public. Bientôt éclipsé par le succès de la jeune femme, il vit de plus en plus de mal son propre déclin…

Mon avis

Une véritable claque particulièrement éprouvante !

Bien sûr, comme beaucoup, c’est un film que j’attendais avec impatience et sans grande surprise, ce fut un immense coup de cœur.

Alors, passons à mon avis.

« Je voulais juste te regarder encore un peu. »

Avant toute chose, ne pensez pas aller voir une simple petite romance sans conséquence, ce film ne peut pas en être plus éloigné, bien que ce soit effectivement une histoire d’amour, c’est avant tout un drame et il vaut mieux le savoir. Croyez-moi, mieux vaut partir en le sachant, sinon, la chute vous sera que plus douloureuse, parce que oui, la souffrance en fait partie intégrante. C’est la vision la plus cruelle et pourtant ultra réaliste du star system, de la façon dont il vous capture entre ses griffes, vous épuise et vous rejette tout aussi vite, une fois que vous n’avez plus rien à lui offrir. Bien sûr, je me doutais que ce monde n’était pas que strass et paillettes, mais j’étais loin de penser qu’il pouvait se révéler aussi pourri et sans aucune pitié pour l’humain. On se rend rapidement compte que tout n’est qu’une question d’image et d’argent, le talent ne fait pas tout, alors que lui seul devrait compter, mais c’est une industrie comme une autre où les vautours sont plus nombreux que jamais. Une fois dans ce cercle vicieux, vous leur appartenez, vous n’avez plus de vie, plus le choix dans aucun domaine, votre vie privée, votre art, vous n’avez plus d’identité et vous finissez broyés par leurs exigences. Pour un premier film Bradley Cooper a littéralement fait des merveilles, même si c’est la quatrième version du film « Une Star est Née », il a réussi à lui donner une âme qui lui est propre. Visuellement, c’est très soft, rien n’est en trop, il a plutôt misé sur le réalisme, quitte à être parfois brutal, il ne nous a rien caché, nous montrant le meilleur, mais également le pire, le tout, avec une intensité hors du commun. En ce qui concerne le scénario, très simple dans le fond, c’est surtout son histoire qui fait toute la différence et qui nous transporte dans un tourbillon aussi passionnant, que dévastateur. Sur fond d’une bande originale absolument sublime, nous serons les témoins privilégiés d’une histoire d’amour et de passion, qui s’est construite sur la musique, elle nous fera vibrer, nous fera vivre des instants d’une beauté sans nom, quand d’autres seront bien plus insupportables. Inutile de vous dire qu’émotionnellement, c’est une véritable épreuve, les sentiments seront constamment à fleur de peau, tant et si bien, que les larmes ont été présentes dès les premières minutes, pour ne plus me quitter jusqu’à la fin. Les sujets abordés sont extrêmement douloureux, si pleins de vérités, que parfois, il est insoutenable d’y être confronté, de voir cette souffrance si palpable, si déchirante, c’est véritablement très éprouvant. Quant au casting, Lady Gaga brille littéralement par son talent, par son naturel si à l’opposé de ce qu’elle montre habituellement et Bradley Cooper n’est pas en reste, il est tout simplement bluffant.

En bref : Un film loin d’être anodin, pas une romance, mais un drame ô combien bouleversant, qui vous fera connaître un amour brut, gâché par un monde de la musique pourri jusqu’à l’os !