Seul contre Tous

Réalisation : Peter Landesman

Casting : Will Smith, Alec Baldwin, Albert Brooks, Gugu Mbatha-Raw, David Morse, Arliss Howard, Paul Reiser, Luke Wilson…

Nationalité : Américain, britannique, australien 

Genre : Drame

Durée : 2h03

Date de sortie : 9 mars 2016

Bande-annonce : https://youtu.be/80kAKNcAuC4

Synopsis

Le Dr Bennet Omalu, un neuropathologiste de médecine légale, a mené un combat digne de David contre Goliath : il fut le premier à découvrir l’encéphalopathie traumatique chronique, une affection cérébrale liée à la pratique du sport chez les joueurs professionnels, et s’est démené pour révéler son existence contre ceux que cela gênait. La croisade d’Omalu l’opposa dangereusement à l’une des institutions les plus puissantes du monde…

Mon avis

Un film bouleversant de réalisme !

Lorsque j’ai vu la bande-annonce, j’ai immédiatement été intriguée par cette histoire vraie. Je peux vous dire qu’en sortant de la salle, j’étais totalement déboussolée par l’intensité de ce film incroyable.

Alors passons à mon avis.

Je vous rassure, pas besoin d’être fan de football américain pour comprendre le film,même si ce sport est le centre névralgique de l’histoire. Ici, nous allons surtout être témoins des ravages sur la santé qu’il entraîne et croyez-moi, nous ne parlons pas de problèmes anodins, mais bel et bien de souffrances terribles, allant jusqu’à causer la mort. Mais alors que la NFL représente l’un des plus gros lobbying du pays, comment faire exploser cette terrible vérité ? Alors pour ma part, j’ai vécu cette histoire comme un thriller terriblement palpitant. Chaque victime s’accumule telles des preuves flagrantes et le combat pour qu’elles soient reconnues comme telles devient de plus en plus intense. Nous assistons réellement à un duel sans merci, c’est le pot de terre contre le pot de fer et l’on se rend rapidement compte de l’inégalité de ce combat. Ce sport qui n’est finalement plus que du marketing va tout mettre en œuvre pour dissuader ses détracteurs. Menaces de mort, intimidations, décrédibilisation, tout est bon pour détruire l’ennemi. Peter Landesman réalise alors un film incroyablement dur. Faire face à la déchéance de ces stars qui ont tout donné pour leur sport et qui se retrouvent sans rien lorsqu’ils commencent à souffrir, est extrêmement éprouvant à vivre. C’est une intrigue bouleversante que nous suivons, si intense qu’il est parfois difficile d’en être témoins, d’autant plus lorsque nous voyons à quel point le combat est quasiment perdu d’avance. Will Smith porte clairement le film sur ses épaules, il est d’une justesse incroyable, époustouflant tout simplement. Mais j’ai aussi beaucoup apprécié le rôle d’Alec Baldwin très humain dans ses réactions, ainsi que de Gugu Mbatha-Raw, qui apporte une touche de douceur et de courage incroyable.

La fin est terriblement difficile. Voir cet homme qui se bat quasiment sans aucun espoir de gagner est presque cruel, tant il souffre pour finalement pas grand chose. On reste pétrifié, sous le choc par ce dénouement, qui nous démontre une fois de plus le pouvoir qu’a l’argent et qu’il est bien facile d’en acheter la vérité ou le silence, malgré toutes les preuves qui puissent exister !

16 réflexions au sujet de « Seul contre Tous »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s