Café Society

Réalisation : Woody Allen

Casting : Jesse Eisenberg, Kristen Stewart, Steve Carell, Blake Lively, Parker Posey, Corey Stoll, Ken Stott, AnnaCamp…

Nationalité : Américain 

Genre : Comédie dramatique 

Durée : 1h36

Date : 11 mai 2016

Bande-annonce : https://youtu.be/HzcMcC8_do8

Synopsis

New York, dans les années 30. Coincé entre des parents conflictuels, un frère gangster et la bijouterie familiale, Bobby Dorfman a le sentiment d’étouffer ! Il décide donc de tenter sa chance à Hollywood où son oncle Phil, puissant agent de stars, accepte de l’engager comme coursier. À Hollywood, Bobby ne tarde pas à tomber amoureux. Malheureusement, la belle n’est pas libre et il doit se contenter de son amitié. Jusqu’au jour où elle débarque chez lui pour lui annoncer que son petit ami vient de rompre. Soudain, l’horizon s’éclaire pour Bobby et l’amour semble à portée de main…

Mon avis

Un film empli d’une belle nostalgie !

Lorsque j’ai vu la bande-annonce, j’ai été intriguée, mais j’avais tout de même quelques appréhensions. Au final, je me suis tout de même lancée et à raison puisque c’est une très agréable surprise.

Alors passons à mon avis.

Ce que j’ai immédiatement apprécié, c’est la reconstitution des années 30, une époque que j’adore  et qui a toujours su me fasciner. Il faut le savoir, je ne suis pas spécialement fan du travail de Woody Allen, j’ai toujours eu peur de me confronter à son style et pourtant, j’ai beaucoup aimé sa vision de l’époque. Tout d’abord, les looks, l’architecture, la mode, autant d’éléments parfaitement reconstitués et qui donnent tout son cachet visuel au film. Ensuite la façon de voir le cinéma des années folles, on se rend compte de son aspect très particulier, toutes les stars se connaissaient, les soirées étaient monnaie courant et surtout, les apparences étaient cruellement importantes. Puis, dernier point qui a parfaitement sa place dans ces années-là, les gangsters et là aussi, j’ai beaucoup aimé la manière dont ça a été abordé, comme étant quelque chose d’important voire même d’essentiel à cette époque. C’est traité avec une nostalgie et une mélancolie certaine, qui nous plonge avec encore plus d’intensité dans cette superbe ambiance. J’ai beaucoup aimé la façon dont l’amour reste au centre de l’histoire, il n’est pas toujours là où nous l’attendons, mais il nous surprend la plupart du temps. Le casting m’a une fois de plus totalement charmé et surtout il s’adapte parfaitement à l’époque. J’ai un vrai coup de cœur pour Jesse Eisenberg, qui montre une nouvelle facette de son talent, ce qui est également la cas de Kristen Stewart, que j’ai beaucoup aimé dans ce rôle pourtant pas évident.

La fin m’a beaucoup plu. Les derniers événements nous partagent dans un très beau symbolisme le point final d’une histoire d’amour, elle sonne comme un adieu, une page de tournée pour le bien de chacun. J’ai vraiment été touchée par ce beau dénouement, tout en douceur !

12 réflexions au sujet de « Café Society »

  1. Il me tentait énormément mais rien que pour la présence de Kristen Stewart je peux pas. J’ai un réel blocage avec cette actrice que je trouve vraiment mauvaise…Déçue du choix du Woody Allen.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s