Dans le Noir

Réalisation  : David F. Sandberg

Casting : Teresa Palmer, Maria Bello, Billy Burke, Alexander DiPersia, Alicia Vela-Bailey, Gabriel Bateman, Emily Alyn Lind, Ava Cantrell…

Nationalité : Britannique 

Genre : Epouvante-horreur

Durée : 1h21

Date de sortie : 24 août 2016

Bande-annonce : https://youtu.be/bT8dd7VwqA0

Synopsis

Petite, Rebecca a toujours eu peur du noir. Mais quand elle est partie de chez elle, elle pensait avoir surmonté ses terreurs enfantines. Désormais, c’est au tour de son petit frère Martin d’être victime des mêmes phénomènes surnaturels qui ont failli lui faire perdre la raison. Car une créature terrifiante, mystérieusement liée à leur mère Sophie, rôde de nouveau dans la maison familiale. Cherchant à découvrir la vérité, Rebecca comprend que le danger est imminent…Surtout dans le noir.

Mon avis

Un film d’horreur effrayant à souhait !

Voilà un film que j’avais terriblement hâte de voir, en grande fan de films du genre rien de plus logique et je suis aux anges puisqu’il était totalement à la hauteur, je l’ai adoré.

Alors passons à mon avis.

Vous le savez, mes attentes sont toujours grandes concernant ce genre, j’en ai vu beaucoup et rares sont ceux qui me plaisent autant que celui-ci, très peu parviennent à me marquer à ce point et c’est une très belle réussite. J’ai beaucoup aimé l’originalité du scénario, bien que la possession soit un thème assez classique, les raisons de ce phénomène sont totalement différentes de ce que l’on a l’habitude de voir. Et ce petit élément, va littéralement rendre ce film incroyablement intéressant, je dirai même unique. Il va nous faire rentrer dans un univers totalement inconnu, qui tourne autour de la psychologie, des maladies mentales et de l’influence qu’une personne peut avoir sur une autre, jusqu’à parvenir à la manipuler à sa guise. C’est alors une atmosphère là aussi très différente des films du genre habituels qui nous oppresse. Bien sûr, l’angoisse liée au style est bel et bien présente, je peux d’ailleurs vous dire qu’il est littéralement effrayant, notamment à cause des scènes qui se déroulent majoritairement dans le noir et qui parviennent sans mal à nous faire sursauter. Mais l’élément original du scénario vient ajouter une tout autre dimension à cette peur que nous ressentons, la rendant plus tangible, presque plus réelle même. Nous allons faire face à de très belles surprises, une intrigue qui va être pour une fois peu encline au cliché, qui va réussir à se détacher du trop classique et c’est extrêmement rafraîchissant. La réalisation de David F. Sandberg est terriblement efficace, avoir fait le choix de jouer sur l’obscurité était risqué, mais cela fonctionne à la perfection, réveillant une peur qui sommeille en chacun de nous. Les effets spéciaux sont maîtrisés sans pour autant être trop présents et le rendu visuel est véritablement bluffant. J’ai trouvé le casting pour une fois vraiment crédible, Teresa Palmer est absolument géniale, Maria Bello est une femme torturée incroyablement interprétée et Gabriel Bateman est assez doué pour un enfant.

La fin est vraiment terrible. Les derniers événements font classiquement partie des plus effrayants du film, on passe les dernières minutes dans un état de stress très intense, quasiment en apnée. Puis le dénouement vient littéralement nous assommer, par un rebondissement si inattendu que nous restons sous le choc, sans réaction pendant quelques secondes tant nous ne voulons pas y croire. Puis, la tristesse vient prendre le relais, me laissant en larmes !

27 réflexions au sujet de « Dans le Noir »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s