Infiltrator

Réalisation : Brad Furman

Casting : Bryan Cranston, Diane Kruger, John Leguizamo, Benjamin Bratt, Yul Vasquez, Amy Ryan, Joseph Gilgun, Juliet Aubrey…

Nationalité : Américain 

Genre : Thriller 

Durée : 2h07

Date de sortie : 7 septembre 2016

Bande-annonce : https://youtu.be/S5AUn-nMOhs

Synopsis

L’agent fédéral Bob Mazur a pour mission d’infiltrer le cartel de drogue de Pablo Escobar. Son but : faire tomber 85 barons et une banque internationale. Son plan : s’inventer un passé, une identité, une fiancée. Son risque : le moindre faux pas lui serait fatal.

Mon avis

Un thriller stressant et ultra réaliste !

Voilà un film pour lequel je ne savais pas exactement à quoi m’attendre mais qui m’intriguait beaucoup et au final, c’est une excellente surprise.

Alors passons à mon avis.

Ce que j’ai littéralement adoré dans ce film, c’est son univers, une époque bien connu de tous, avec l’un des plus grands mafieux de tous les temps, Pablo Escobar. C’est un monde pourri jusqu’à la moelle, on se rend compte que les racines de son trafic vont beaucoup plus loin que son propre pays, elles en ont atteint beaucoup d’autres, par le biais des banques. Et là, nous nous disons qu’une fois de plus, ceux en qui nous devons avoir le plus confiance, se permettent de brasser les milliards d’argent sale des pires barons de la drogue. Croyez-moi, pendant tout le film nous restons sous le choc de toutes les manipulations qui ont pu exister et qui existent sûrement encore, c’est finalement assez effrayant, voire même totalement écoeurant. Autant vous dire que la violence indissociable de cet univers est omniprésente et que la réalisation de Brad Furman l’a met parfaitement en avant. Certaines scènes sont assez sanglantes, je dois d’ailleurs avouer avoir été surprise par quelques-unes d’entre elles, alors âmes sensibles s’abstenir. Personnellement, j’ai trouvé le scénario absolument parfait. Alors certes, il est basé sur des faits réels, ce qui peut aider au déroulement de l’intrigue, mais il n’en reste pas moins terriblement palpitant. Nous n’allons pas nous ennuyer une seconde, beaucoup de rebondissements maintiennent un rythme constamment stressant, il faut également ajouter des scènes d’action incroyablement percutantes, qui ne vous laissera clairement pas indifférent. Ce qui m’a également beaucoup plu, c’est que les émotions ne sont pas pour autant laissées de côté, d’autant plus, lorsque l’on se rend compte qu’en infiltrant ce trafic, on parvient à comprendre la vie de certains d’entre eux, ressentant même parfois une véritable amitié pour eux, ce qui est terriblement déstabilisant. Le casting est tout bonnement fabuleux, Bryan Cranston est littéralement bluffant, Diane Kruger est excellente et j’ai beaucoup aimé le rôle de John Leguizamo, plus secondaire mais néanmoins très crédible.

La fin est très impressionnante. Les derniers événements mettent en place le but ultime de cette mission, tout prend forme en quelques minutes et l’on est totalement admiratif par ce stratagème incroyable. Tout se déroule très rapidement, mais pas sans douleur, c’est vraiment difficile psychologiquement, même si la justice est rendue, les conséquences sont compliquées. Le dénouement nous laisse aussi heureux que choqués, comme dans un état second, par le réalisme de cette histoire !

8 réflexions au sujet de « Infiltrator »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s