Quelques Minutes Après Minuit

Réalisation : Juan Antonio Bayona

Casting : Lewis MacDougall, Sigourney Weaver, Felicity Jones, Toby Kebbell, Liam Neeson, James Melville, Dominic Boyle, Ben Moor…

Nationalité : Américain, espagnol, canadien, britannique

Genre : Fantastique, drame 

Durée : 1h48

Date de sortie : 4 janvier 2017

Bande-annonce : https://youtu.be/bvRArIhGXpQ

Synopsis

Conor a de plus en plus de difficultés à faire face à la maladie de sa mère, à l’intimidation de ses camarades et à la fermeté de sa grand-mère. Chaque nuit, pour fuir son quotidien, il s’échappe dans un monde imaginaire peuplé de créatures extraordinaires. Mais c’est pourtant là qu’il va apprendre le courage, la valeur du chagrin et surtout affronter la vérité…

Mon avis

Un film aussi magnifique que bouleversant !

Alors celui-là, je dois bien dire que j’avais terriblement hâte de le voir, même si je savais qu’il serait extrêmement difficile et au final, c’est un immense coup de coeur.

Alors passons à mon avis.

Oui, l’univers de ce film est bel et bien fantastique, cependant, ne vous attendez tout de même pas à y voir des créatures étranges à chaque coin de rue, non, ici le fantastique est plutôt utilisé comme une échappatoire à la dure réalité de la vie. Il se révèle être un prétexte, un prétexte pour faire face à la maladie, à la colère et l’injustice qu’elle engendre, à l’inéluctabilité de cette situation. Toute la magie que recèle ce monde sera en réalité présente pour éclairer le chemin de notre petit héros, pour lui montrer qu’il lui faudra du courage pour accepter la vérité et les conséquences qu’elle entraînera sur sa vie. Alors, laissez-moi vous dire que cet univers sera magnifiquement retranscrit à l’écran, grâce à la réalisation de Juan Antonio Bayona. La poésie qu’il a réussi à insuffler dans ces images est tout simplement sublime, alors que certaines scènes sont d’une puissance extraordinaire, d’autres sont d’une finesse remarquable. Je souhaitais notamment souligner le fabuleux travail des scènes de contes, animées à la peinture aquarelle, elles vont nous faire rêver, tout en nous délivrant avec talent des morales d’une intensité époustouflante. Mais il ne faut pas non plus sous-estimer les effets spéciaux utilisés, ils sont littéralement incroyables et ils vont nous immerger à l’intérieur de scènes d’action d’une puissance magistrale. Le scénario est à mon sens, absolument parfait, d’une intelligence vraiment bluffante, il nous fera partager une histoire ô combien difficile. Il ne faut surtout pas oublier l’aspect émotionnel de ce film, son sujet principal n’est pas anodin, la maladie est omniprésente, les souffrances qu’elle engendre sont parfois insurmontables, elles viendront immanquablement nous bouleverser. Il est, je pense, inutile de vous préciser à quel point cette histoire sera intense en émotions, dès le début, la gravité qui s’en dégage viendra donner le ton et jusqu’au bout, notre coeur sera soumis à rude épreuve, les larmes seront alors inévitablement au rendez-vous. Si nous sommes tant bouleversés, c’est en grande partie grâce à un casting magistral, Lewis MacDougall est simplement bluffant, Felicity Jones est littéralement poignante, quant à Sigourney Weaver, son rôle plus complexe est taillé sur mesure.

En bref : Un film à l’univers tout simplement merveilleux, la magie qui en découle viendra à la fois nous faire rêver, mais également nous aider à surmonter la difficulté de cette histoire terriblement bouleversante !

15 réflexions au sujet de « Quelques Minutes Après Minuit »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s