L’Expérience Interdite : Flatliners

Réalisation : Niels Arden Oplev

Casting : Ellen Page, Diego Luna, Nina Dobrev, James Norton, Kiersey Clemons, Kiefer Sutherland, Beau Mirchoff, Tyler Hynes…

Nationalité : Américain 

Genre : Thriller, science-fiction 

Durée : 1h50

Date de sortie : 22 novembre 2017

Bande-annonce : https://youtu.be/yYAuBFoPl8s

Synopsis

Pour découvrir ce qui se passe après la mort, cinq étudiants en médecine se lancent dans une expérience aussi audacieuse que dangereuse. Sur eux-mêmes, volontairement, ils provoquent des arrêts cardiaques pendant de courtes périodes afin de vivre des expériences de mort imminente. En poussant le processus de plus en plus loin, ils vont devoir affronter non seulement leur part d’ombre et leur passé, mais plus effrayant encore, les phénomènes paranormaux liés au fait qu’ils sont revenus de l’au-delà…

Mon avis

Un film qui manque d’aboutissement !

Je dois avouer que j’avais hâte de découvrir ce film, la bande-annonce m’avait beaucoup plu, mais mon ressenti final est assez mitigé.

Alors passons à mon avis.

Remake du film du même nom, je ne l’avais pas spécialement apprécié, mais j’étais sûrement trop jeune à l’époque pour vraiment tout comprendre, alors j’avais hâte de me faire une idée sur cette nouvelle version. Pour tout vous dire, j’ai du mal à faire la part des choses, il y a des éléments que j’ai beaucoup aimé et d’autres qui m’ont considérablement déçu, alors oui, je suis extrêmement partagée. Très honnêtement, je suis absolument fan du concept, l’expérience de mort imminente est en soit terriblement fascinante et je dois admettre que c’est particulièrement bien traité ici. La réalisation de Niels Arden Oplev m’a vraiment beaucoup plu, les scènes concernant le sujet principal sont superbes, j’ai adoré ce côté onirique et parfois horrifique qui en ressort, c’est extrêmement immersif. En revanche, c’est au niveau du scénario que ça commence clairement à se gâter et c’est là que se concentre ma plus grande déception, je m’attendais à beaucoup mieux, j’en imaginais peut-être trop. Le véritable problème tient du fait que le thème n’ait été abordé que trop superficiellement, tombant très rapidement dans un cliché de film d’horreur, qui ne fait même pas peur. A la place d’essayer d’approfondir une idée absolument excellente et objectivement terriblement intéressante, nous sommes tout simplement tombés dans la facilité. L’intrigue tourne très rapidement en rond, le même mécanisme est répété pour chaque protagoniste, aucune surprise, c’est malheureusement prévisible et finalement, ça en devient assez ridicule, voire légèrement irritant. Ne parlons même pas du dénouement final, que je trouve profondément bâclé, bien trop facile, incroyablement naïf et tellement gentillet que s’en est écœurant. J’espérais sincèrement qu’il y ait au moins un petit sursaut pour rattraper le tout, pour ne pas rester sur ce sentiment de frustration, mais malheureusement, ce ne fut pas le cas, bien au contraire même. Quant au casting, il y a du bon et du moins bon, Nina Dobrev, ainsi que James Norton, n’ont que peu d’intérêt, si ce n’est leur physique, en revanche, j’ai adoré Ellen Page, de même pour Diego Luna et petit clin d’œil pour Kiefer Sutherland, qui était également présent dans le film original.

En bref : Un film qui avait absolument tout pour réussir, un concept fascinant, qui captive le monde depuis longtemps, mais qui a choisi la facilité, plutôt que l’originalité, au détriment du scénario, qui devient rapidement ennuyeux !

26 réflexions au sujet de « L’Expérience Interdite : Flatliners »

  1. Je comptais aller le voir ce week-end mais… Ça donne pas du tout envie du coup. J’irai plutôt voir autre chose 😀
    Dommage, j’aime beaucoup Ellen Page et le sujet aurait pu être sympa si traité différemment que dans les poncifs habituels de « l’horreur ».

    J'aime

  2. Personnellement j’avais bien aimé la première version, parue en 1990, réalisée par Joel Schumacher avec un pléiade d’excellents acteurs comme Kiefer Sutherland, Julia Roberts, Kevin Bacon, William Baldwin ou encore Oliver Platt. Mais déjà, il y avait quelques faiblesses dans le script …

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s