Le Bonhomme de Neige

Réalisation : Tomas Alfredson

Casting : Michael Fassbender, Rebecca Ferguson, Charlotte Gainsbourg, Chloë Sevigny, Val Kilmer, J.K. Simmons, David Dencik, James d’Arcy…

Nationalité : Britannique, américain, suédois

Genre : Thriller

Durée : 1h59

Date de sortie : 29 novembre 2017

Bande-annonce : https://youtu.be/T0qtGMUObBs

Synopsis

Lorsque le détective d’une section d’élite enquête sur la disparition d’une victime lors des premières neiges de l’hiver, il craint qu’un serial killer recherché n’ait encore frappé. Avec l’aide d’une brillante recrue, il va tenter d’établir un lien entre des dizaines de cas non élucidés et la brutalité de ce dernier crime afin de mettre un terme à ce fléau, avant la tombée des prochaines neiges. 

Mon avis

Un thriller classique mais efficace !

Les bandes-annonces m’avaient beaucoup intrigué et bien que ce ne soit pas un coup de cœur, j’ai passé un très bon moment.

Alors passons à mon avis.

Pour tout vous dire, après avoir lu l’avalanche de mauvaises critiques concernant ce film, j’ai fini par avoir très peur d’aller le voir, mais pour être honnête, en sortant de la salle, je ne comprenais absolument pas ce déchaînement. Alors certes, il ne révolutionne absolument pas le genre, c’est un thriller assez classique, qui n’a rien de plus, mais rien de moins non plus, il reste à mes yeux tout à fait correct. En réalité, il a même quelques qualités que j’ai grandement apprécié, notamment son atmosphère très particulière, celle assez reconnaissable des thrillers nordiques. C’est une ambiance assez singulière, une certaine langueur s’en dégage, due à ses paysages enneigés, qui donnent cette impression que la vie est en suspens. J’aime beaucoup cette sensation, c’est intrigant, mystérieux, mais également assez oppressant, un mélange là encore, très curieux, mais non moins immersif. J’ai d’ailleurs beaucoup aimé la réalisation de Tomas Alfredson, qui a su donner une véritable identité à cet univers, je suis tombée sous le charmes de ses plans à la certaine froideur, mais que j’ai trouvé d’une beauté étonnante, presque surnaturelle. Ne vous y trompez pas, c’est assez sanglant, quelques scènes sont extrêmement impressionnantes, la violence y est omniprésente, presque inhumaine, mais tout à fait appropriée dans un tel contexte. En ce qui concerne le scénario, là encore j’ai lu qu’il était catastrophique, mais une fois de plus, je ne suis pas entièrement d’accord. C’est l’adaptation du roman éponyme écrit par Jo Nesbø, que je n’ai pas lu et c’est peut-être là la réponse au fait que je l’ai plus aimé que la grande majorité, je n’ai pas de comparaison à faire. Oui, c’est une banale histoire de tueur en série, rien de très novateur là-dedans, mais franchement, le déroulement de l’intrigue est tout de même très bien ficelé et nous entraîne dans une enquête assez palpitante. Assez complexe en apparence, il suffit pourtant de se laisser guider, pour en comprendre toutes les nuances et ainsi découvrir l’entière vérité. Les différentes pistes nous plongent volontairement dans le flou, mais lorsque les pièces du puzzle s’emboîtent enfin, on tombe des nues et je dois dire avoir été totalement bluffée par cette ultime révélation, que je n’avais absolument pas vu venir. Quant au casting, là encore, je l’ai trouvé plus que correct, le duo Michael Fassbender/Rebecca Ferguson fonctionne à merveille, même si un véritable soucis de voix française concernant Michael Fassbender m’a vraiment dérangé et j’ai beaucoup aimé le rôle de Charlotte Gainsbourg, alors qu’habituellement, je ne suis pas spécialement fan.

En bref : Un thriller très loin d’être aussi catastrophique que ce à quoi je m’attendais, il a même de vraies qualités, dont une ambiance délicieusement oppressante et un scénario bien plus surprenant que prévu !

12 réflexions au sujet de « Le Bonhomme de Neige »

  1. Il faut avouer que sur le papier, le casting est plutôt alléchant. Le synopsis est intéressant et ta critique est globalement positive. On pourrait donc longuement débattre sur les critiques « pro » … Personnellement j’évite de trop en lire avant de visionner un film, car j’ai remarqué que quoi qu’on en pense, on est quand même plus ou moins influencé. Je préfère donc lire les critiques après, juste pour confronter moins de point de vue. Pour ma part, même s’il y a un consensus allant dans un sens, je n’hésite pas à aller à contre-courant si je ne suis pas d’accord.
    🙂

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s