Bienvenue à Suburbicon

Réalisation : George Clooney

Casting : Matt Damon, Julianne Moore, Noah Jupe, Glenn Fleshler, Alex Hassell, Gary Basaraba, Oscar Isaac, Karimah Westbrook…

Nationalité : Américain

Genre : Thriller, comédie

Durée : 1h44

Date de sortie : 6 décembre 2017

Bande-annonce : https://youtu.be/zqx2I5bctNE

Synopsis

Suburbicon est une paisible petite ville résidentielle aux maisons abordables et aux pelouses impeccablement entretenues, l’endroit parfait pour une vie de famille. Durant l’été 1959, tous les résidents semblent vivre leur rêve américain dans cette parcelle de paradis. Pourtant, sous cette apparente tranquillité, entre les murs de ces pavillons, se cache une réalité tout autre faite de mensonge, de trahison, de duperie et de violence… Bienvenue à Suburbicon.

Mon avis

Un portrait aussi satirique que décalé !

Ah, celui-là me faisait très envie, la bande-annonce m’avait immédiatement intrigué et je dois dire que c’est un vrai coup de coeur.

Alors passons à mon avis.

Il est évident que ce film ne plaira pas à tout le monde, son ton extrêmement particulier peut déranger, il est même possible d’y être totalement hermétique, pourtant, on ne peut en nier son efficacité redoutable. Effectivement, c’est un portrait terriblement cynique du rêve américain qui nous sera livré, un portrait délicieusement caustique, qui osera faire passer des messages parfois violents et pourtant d’une véracité extraordinaire. J’ai littéralement adoré la réalisation de George Clooney, sa reconstitution des années 60 est absolument parfaite et plus que ça, il a su maîtriser cette ambiance si originale. Effectivement, sous un ton extrêmement décalé, le scénario saura nous réserver de nombreuses surprises et surtout, nous embarquer à travers une aventure totalement rocambolesque. Cette intrigue est finalement bien mieux ficelée que ce que l’on pouvait imaginer et très honnêtement, il faut avouer que les rebondissements seront agréablement inattendus.  Ne vous attendez pas pour autant à voir une comédie, bien que l’humour soit bien présent, il est surtout grinçant et très noir, à l’image de celui qui sait taper là où ça fait mal, pointant ainsi du doigt les pires aspects de notre société. Et croyez-moi, il n’est absolument pas dénué de violence, bien au contraire, certaines scènes sont d’ailleurs particulièrement difficiles, d’autres le sont plus subtilement, plus psychologiquement frappantes. Mais le plus percutant reste la violence sous-jacente, celle qui couve dans les gestes et les réflexions quotidiens, qui montre de façon bien plus pernicieuse la noirceur du monde. En nous faisant partager la vie de cette banlieue bien tranquille en apparence, c’est en réalité un témoignage extrêmement réaliste des problèmes qui existent encore et toujours actuellement. Les préjugés, le racisme, la haine de l’autre, de ses différences, le pire de ce que l’humanité est capable nous sera montrer dans toute sa cruauté. Ainsi, alors que les regards sont tournés vers ceux soupçonnés seulement à cause de leur couleur de peau, ce sont nos voisins de toujours qui se révèlent être les véritables monstres. Un message poignant, qui ne pourra que résonner en chacun de nous, tant il est brutalement vrai et qui poussera chacun à revoir sa vision du monde. Quant au casting, il est tout simplement excellent, Matt Damon y est magistral, Julianne Moore est incroyablement flippante et je tiens à souligner la superbe prestation de Noah Jupe.

En bref : Un pamphlet extrêmement réussi, qui pointe du doigt les faces cachées du rêve américain, nous montrant que les apparences sont bien souvent trompeuses et qu’elles peuvent finalement se révéler bien plus sombres !

14 réflexions au sujet de « Bienvenue à Suburbicon »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s