Pentagon Papers

Réalisation : Steven Spielberg

Casting : Meryl Streep, Tom Hanks, Sarah Paulson, Bob Odenkirk, Tracy Letts, Bradley Whitford, Bruce Greenwood, Matthew Rhys…

Nationalité : Américain 

Genre : Drame, thriller 

Durée : 1h57

Date de sortie : 24 janvier 2018

Bande-annonce : https://youtu.be/7axd-1oo0jk

Synopsis

Première femme directrice de la publication d’un grand journal américain, le Washington Post, Katharine Graham s’associe à son rédacteur en chef Ben Bradlee pour dévoiler un scandale d’État monumental et combler son retard par rapport au New York Times qui mène ses propres investigations. Ces révélations concernent les manœuvres de quatre présidents américains, sur une trentaine d’années, destinées à étouffer des affaires très sensibles…Au péril de leur carrière et de leur liberté, Katharine et Ben vont devoir surmonter tout ce qui les sépare pour révéler au grand jour des secrets longtemps enfouis…

Mon avis

Un film étonnamment haletant !

Pour en avoir évidemment beaucoup entendu parler, j’avais vraiment hâte de me faire une idée de ce film et je dois dire qu’il m’a beaucoup plu.

Alors passons à mon avis.

Pour tout vous dire, je n’étais pas forcément au fait du scandale évoqué dans ce film, alors j’avoue être partie pour découvrir tout simplement et sincèrement, je n’ai pas honte de dire que j’ai beaucoup appris, mais sur beaucoup plus de sujets que ce à quoi je m’attendais. Son véritable point fort, c’est surtout d’avoir fait d’une simple enquête journalistique, quelque chose de beaucoup plus proche d’un thriller politique, qui en devient alors beaucoup plus palpitant. C’est un déploiement incroyablement conséquent qui va se mettre en place devant nos yeux, des journalistes qui vont tout simplement se lancer dans une bataille quasiment impossible à remporter, pourtant, ils vont s’y jeter corps et âmes, avec tous les moyens humains ou financiers qu’ils possèdent. J’étais littéralement subjuguée par le courage, ainsi que la passion de ces hommes et femmes, prêts à tous les sacrifices pour se battre contre un véritable empire, pour mettre au jour les mensonges du gouvernement américain, qui dure maintenant depuis plusieurs années. Cependant, c’est également bien plus qu’un combat pour la liberté d’expression, c’est un magnifique portrait de femmes, de ce qu’elles ont dû accomplir pour assumer leur place dans un monde d’hommes, de montrer qu’elles étaient capables de prendre des décisions importantes. Alors, il est absolument évident que la réalisation de Steven Spielberg est tout à fait appropriée pour ce biopic, il a su admirablement retranscrire les tenants et aboutissants de cette enquête, mais plus spécifiquement encore, de cette époque de grands bouleversements. Quant au scénario, j’ai tout particulièrement aimé la façon dont il a été mis en œuvre, digne d’un excellent thriller, il saura garder une tension constante, les enjeux sont si importants, que le stress y est véritablement palpable. On se sent totalement pris dans cette spirale d’angoisse, on sent bien qu’il arrive un moment où il est impossible de faire machine arrière, que malgré les risques, dire la vérité devient une question de survie. Parce que face à tant de mensonges, de manipulations et d’horreurs commises au nom du secret, il est impossible de se taire, impossible de garder pour soit des informations si cruciales, que le monde entier devraient connaître. Alors oui, je ne vous cache pas que cette histoire sera indéniablement bouleversante, ce qui anime ces journalistes nous touchera sans aucun doute et c’est d’autant plus le cas, lors de cette scène finale absolument percutante. En ce qui concerne le casting, inutile de dire que le duo Meryl Streep/Tom Hanks fonctionne à merveille, le talent est là et il explose magnifiquement à l’écran.

En bref : Un véritable thriller politique et journalistique, une enquête incroyablement palpitante, qui nous entraînera dans les méandres d’un combat pour la justice, mais bien plus encore !

12 réflexions au sujet de « Pentagon Papers »

  1. Il est vraiment bon, même si très classique dans le style et la forme. Pas de grosse surprise comme je m’y attendais, mais bon, Spielberg n’a plus besoin de faire ses preuves. 🙂
    C’est drôle que la toute dernière scène de Pentagon Papers reprenne exactement celle qui démarre Les Hommes du Président d’Alan J. Pakula, sorti il y a 40 ans, avec Dustin Hoffman et Robert Redford, et qui raconte les investigations au sujet du scandale du Watergate. Pour le coup j’ai préféré, même si c’est beaucoup moins romancé et grandiloquent. ^^

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s