The Strangers : Prey at Night

Réalisation : Johannes Roberts

Casting : Christina Hendricks, Martin Henderson, Bailee Madison, Lewis Pullman, Emma Bellomy, Preston Sadleir, Lea Enslin, Damian Maffei…

Nationalité : Américain 

Genre : Epouvante-horreur

Durée : 1h25

Date de sortie : 18  avril 2018

Bande-annonce : https://youtu.be/lDGj4J61P6U

Synopsis

Une famille s’arrête pour la nuit dans un parc de mobile home isolé qui semble complètement désert. Une jeune femme étrange frappe à leur porte….C’est le début d’une terrible nuit d’horreur : pris pour cible et poursuivis sans relâche par trois tueurs masqués, chacun devra lutter pour sauver sa peau dans un jeu de cache-cache impitoyable.

Mon avis

Un slasher classique mais divertissant !

J’y suis allée par pure curiosité, sans en attendre grand chose et disons qu’il est sympa, mais que c’est tout de même une petite déception.

Alors, passons à mon avis.

« – Pourquoi vous faites ça ?     – Pourquoi pas ? »

On connaît tous le principe de ce genre particulier, celui-ci ne déroge pas à la règle, à ceci près qu’avec quatre protagonistes, contre trois tueurs redoutables et sans pitié, le calcul est vite, c’est rapide, d’ailleurs trop rapide. C’est bien là le plus gros défaut de ce film, tout va beaucoup trop vite, tout est plié d’avance, ça commence dans un bain de sang et ça se termine dans un bain de sang, mais ça s’arête exclusivement à ça, rien de plus intéressant malheureusement. Ne vous méprenez pas, j’aime quant le rythme est rapide, mais là, on a simplement l’impression d’assister à des meurtres à la chaîne, c’est trop linéaire, trop simple, trop attendu, ça en devient monotone et quasiment ennuyeux. De plus, il n’y a rien pour relever notre intérêt, c’est simplement gratuit, il n’y a aucune raison, pas de vraies réponses à nos questions, ce petit quelque chose en plus, qui aurait pu faire la différence. En revanche, j’ai beaucoup aimé la réalisation de Johannes Roberts, c’est vif, c’est brut, ça correspond évidemment au style, c’est très sombre, mais c’est justement maîtrisé, c’est ce qui donne toute la qualité à ce film. Inutile de vous dire que c’est bien sûr très violent, très sanglant, le gore est au rendez-vous, sans être trop poussé ou vraiment désagréable, ça va avec le genre, donc ça reste assez fun en soi. Le scénario est quasiment inexistant, soyons honnêtes, tout est prévisible dès la première minute, si ce n’est la fin, qui parvient légèrement à remonter le niveau. En dehors de ça, aucune surprise pour apporter un peu de piquant, des réactions exaspérantes, qui vous feront lever les yeux au ciel, à croire qu’ils n’ont jamais vu de films d’horreur, pour prendre des décisions aussi déplorables. Alors oui, malheureusement, l’ennui, le dépit et les clichés seront de mises, rien de très folichon, aucune véritable émotion, on y croit pas tout simplement. Le casting est plutôt correct dans l’ensemble, Christina Hendricks, Martin Henderson et Lewis Pullman, font le job, mais mention spéciale pour Bailee Madison, qui se dégage un peu du lot.

En bref : Un slasher tout ce qu’il y a de plus basique, sans aucune surprise, qui va beaucoup trop vite dans son déroulement, laissant finalement place à la morosité et ne nous offrant aucun véritable intérêt !

12 réflexions au sujet de « The Strangers : Prey at Night »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s