Deadpool 2

Réalisation : David Leitch

Casting : Ryan Reynolds, Josh Brolin, Morena Baccarin, Julian Dennison, Zazie Beetz, Leslie Uggams, Shioli Kutsuna, Brianna Hildebrand…

Nationalité : Américain 

Genre : Action

Durée : 2h

Date de sortie : 16 mai 2018

Bande-annonce : https://youtu.be/yeobquAZ-Ss

Synopsis

L’insolent mercenaire de Marvel remet le masque ! Plus grand, plus-mieux, et occasionnellement les fesses à l’air, il devra affronter un Super-Soldat dressé pour tuer, repenser l’amitié, la famille, et ce que signifie l’héroïsme – tout en bottant cinquante nuances de culs, car comme chacun sait, pour faire le Bien, il faut parfois se salir les doigts.

Mon avis

Un second opus plus sombre et plus émouvant !

Eh oui, voilà arrivée cette suite tant attendue, que je trépignais de voir et que j’ai, sans surprise, adoré.

Alors, passons à mon avis.

« La douleur nous enseigne qui nous sommes, Wade. Parfois c’est si douloureux que nous pensons en mourir. Mais nous ne pouvons pas vraiment vivre jusqu’à ce que nous mourions un peu, n’est-ce pas ? »

À mes yeux, cette suite a réussi le tour de force d’être tout aussi bonne, voire peut-être meilleure, pourtant, le premier avait déjà placé la barre très haut, étant devenu carrément mon Graal. Mais ici, ils sont parvenus à innover, à ne pas tomber dans une certaine routine, tout en gardant l’âme de cet antihéros extraordinaire, poussant un peu plus sa personnalité, pour en découvrir toujours plus de facettes. Parce que oui, n’en déplaise à certains, ce n’est pas toujours un connard fini, oui, il a du cœur quand il le veut, il l’a maintes fois prouvé dans les comics, il sait faire le bien, à sa façon peut-être, mais ça reste un fait. C’est justement ce que j’ai aimé dans ce second opus, voir que ce n’est pas qu’un mercenaire, qu’il peut être profondément meurtri, qu’il est capable de bonté, même si c’est à sa sauce. C’est une suite terriblement plus humaine, plus éprouvante émotionnellement, qui a su aller plus loin et passer outre ce mur d’ironie qui caractérise tant ce personnage. Un grand bravo à la réalisation de David Leitch, qui a su reprendre le flambeau avec talent, même si on reconnaît vraiment son style, il a conservé tous les codes de cet univers, lui donnant encore une fois formidablement vie. Âmes sensibles s’abstenir, évidemment, c’est violent, je dirai même qu’il est sûrement plus gore, certaines scènes sont d’ailleurs bien sanglantes, mais c’est également une des particularités de ce héros, on sait tous ce qu’on va voir, alors on y plonge gaiement. Quant au scénario, là encore, je l’ai trouvé plus abouti, plus intéressant, il permet de découvrir une histoire plus large, qui nous fait voyager à travers plusieurs aventures, qui se regroupent toutes vers une même destination. C’est rythmé, intense, les scènes d’action s’enchaînent délicieusement, on prend plaisir à faire connaissance avec de nouveaux personnages, à en retrouver d’autres, on se régale de la première à la dernière minute. Bien sûr, l’humour est toujours aussi présent, honnêtement, chaque vanne est absolument culte, on peut passer des heures à se les refaire, que les fous rires seront toujours aussi nombreux. Mais cette fois, ce n’est pas seulement drôle, c’est également bouleversant, eh oui, c’est possible, la preuve, les larmes que j’ai versées durant ces moments bourrés d’émotions, tellement naturels, que l’on y croit de toute notre âme. En ce qui concerne le casting, Ryan Reynolds est toujours aussi excellent, Josh Brolin fait un formidable ennemi, je suis totalement fan de Zazie Beetz et encore une fois, j’ai adoré le rôle de Brianna Hildebrand.

En bref : Un second opus qui a su parfaire son image, qui est resté dans la veine de son prédécesseur, tout en sachant aller plus loin, nous livrant une histoire beaucoup plus profonde !

8 réflexions au sujet de « Deadpool 2 »

  1. Pour ma part, « Deadpool 2 » est un très bon film de super-héros avec une trame de départ assez sombre et tragique dont le développement permet d’obtenir de nombreuses scènes hilarantes. L’intrigue s’articule finalement vers un film de copains où l’on pourrait comparer le duo Deadpool / Cable comme celui que formaient Nick Nolte et Eddie Murphy dans 48 heures (1982). Le rythme est très soutenu et le métrage propose de nombreuses scènes d’action où les effets spéciaux prennent toutes leurs places permettant d’offrir des visuels très spectaculaires avec de supers ralentis. La photographie est très dynamique et la bande originale emprunte de nombreux standards de la pop-culture. Un film très drôle et qui remplit donc sa fonction de divertissement. À voir, sans hésiter.
    Ma note : 16/20.
    Ma critique : https://wp.me/p5woqV-5Zs

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s