BlacKkKlansman

Réalisation : Spike Lee

Casting : John David Washington, Adam Driver, Topher Grace, Laura Harrier, Ryan Eggold, Jasper Pääkkönen, Corey Hawkins, Paul Walter Hauser…

Nationalité : Américain

Genre : Biopic

Durée : 2h16

Date de sortie : 22 août 2018

Bande-annonce : https://youtu.be/ZzNM_4UjD1c

Synopsis

Au début des années 70, au plus fort de la lutte pour les droits civiques, plusieurs émeutes raciales éclatent dans les grandes villes des États-Unis. Ron Stallworth devient le premier officier Noir américain du Colorado Springs Police Department, mais son arrivée est accueillie avec scepticisme, voire avec une franche hostilité, par les agents les moins gradés du commissariat. Prenant son courage à deux mains, Stallworth va tenter de faire bouger les lignes et, peut-être, de laisser une trace dans l’histoire. Il se fixe alors une mission des plus périlleuses : infiltrer le Ku Klux Klan pour en dénoncer les exactions.

Mon avis

Un film éprouvant et percutant !

Lorsque j’ai vu la bande-annonce, il me fallait immédiatement le voir et ce fut finalement un vrai coup de cœur.

Alors, passons à mon avis.

« Tout le pouvoir pour tous les peuples. »

Nous allons plonger dans l’une des périodes les plus sombres de l’Histoire des États-Unis, une époque malheureusement pas si reculée et qui résonne d’ailleurs dangereusement à notre actualité. Des films sur le Ku Kux Klan, on en a vu évidemment beaucoup, on en connaît forcément les pires aspects, mais cette histoire vraie nous fait voir les choses bien différemment, avec plus de force et d’intensité. Cette enquête au cœur même de ce groupe immonde est aussi l’occasion de voir que beaucoup se sont battus pour le voir disparaître, blancs noirs, juifs, ils se sont alliés pour combattre la haine. Cette équipe si improbable à la base, va se révéler incroyablement efficace, en faisant abstraction de leurs différences, ils vont devenir plus soudés que jamais, une véritable amitié va naître. Ils vont changer les mentalités, à leur petite échelle bien sûr, mais c’est en agissant ainsi, que l’on peut parvenir à changer le monde en profondeur, petit à petit, le meilleur peut vaincre l’horreur si l’on s’en donne les moyens. Mais, je ne vous cache pas que le contexte reste difficilement supportable, qu’il est parfois insurmontable d’être témoins de tels agissements, que des hommes puissent aller aussi loin dans la violence, c’est tout simplement abject. Il n’y a pas à dire, la réalisation de Spike Lee est absolument parfaite, il a l’œil idéal pour nous livrer cette histoire, le talent nécessaire pour nous la faire partager avec tout ce qu’elle a de plus dur, sans rien nous cacher. Visuellement, c’est un vrai régal, le côté un peu fou des années 70, vient se confronter à la violence de cet univers, un peu comme dans un combat entre la joie et la colère, un paradoxe qui attire vraiment l’œil d’ailleurs. Les références pop y seront nombreuses, on y parle films, musique, une ambiance très vive, comme une effervescence, c’est plein de pep’s et là aussi, ça vient délicieusement contrebalancer cette atmosphère très sombre. En ce qui concerne le scénario, il est lui aussi très maîtrisé, cette enquête va littéralement nous transporter dans une course effrénée, on ne voit pas le temps passé et l’on restera scotché à nos sièges du début à la fin. L’intrigue est d’une puissance magistrale, porteuse d’un message absolument percutant, qui fait écho à tout ce qui resurgit dans notre société actuelle. Il est notamment question des événements qui ont eu lieu à Charlottesville, il y a un peu plus d’un an maintenant, de cet attentat, parce que oui, c’en est un. Le générique lui est d’ailleurs entièrement dédié, avec de véritables images d’archives, qui ne pourront que vous amener des larmes, de tristesse bien sûr, mais également de colère. Quant au casting, le duo John David Washington/Adam Driver est tout simplement extraordinaire, l’alchimie est parfaite, ils sont bluffants de crédibilité.

En bref : Un film inévitablement poignant, qui nous fera vivre au cœur même de la haine, mais qui saura la combattre par une solidarité plus forte que tout et un certain humour très caustique ô combien efficace !

13 réflexions au sujet de « BlacKkKlansman »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s