L’Ombre d’Emily

Réalisation : Paul Feig

Casting : Anna Kendrick, Blake Lively, Henry Golding, Andrew Rannells, Jean Smart, Bashir Salahuddin, Joshua Satine, Ian Ho…

Nationalité : Américain 

Genre : Thriller

Durée : 1h57

Date de sortie : 26 septembre 2018

Bande-annonce : https://youtu.be/y3COqOW5kWI

Synopsis

Stephanie cherche à découvrir la vérité sur la soudaine disparition de sa meilleure amie Emily.

Mon avis

Un thriller bien mené et un brin décalé !

Ah, celui-là, il me tardait vraiment de le voir et je dois dire que je me suis littéralement éclatée.

Alors, passons à mon avis.

« C’est une énigme. Vous pourrez l’approcher, mais vous ne l’atteindrez jamais tout à fait. C’est un beau fantôme. »

Pour tout vous dire, même si j’avais vraiment hâte de le voir, je m’attendais à un thriller assez classique, pas forcément surprenant en soi et sachez que ce fut absolument tout le contraire. Il y a d’abord une atmosphère très particulière, un côté totalement barré, une note loufoque, une espèce de non sérieux, que l’on ressent immédiatement et qui n’aura de cesse de s’accentuer au fur et à mesure, pour devenir finalement très cynique, voire carrément glauque. Il est vrai qu’au départ, ça peut paraître un peu déplacé pour ce genre, j’avoue que c’est même légèrement déstabilisant, pourtant, on finit par rentrer totalement dans le jeu et en fin de compte, c’est ce qui fait toute son identité. Dans un certain sens, ce paradoxe vient justement augmenter la gravité de l’univers, on pourrait penser que ça vient au contraire l’atténuer, mais non justement, c’est ce qui le rend plus sévère. J’ai adoré la réalisation de Paul Feig, j’ai vraiment eu l’impression qu’il avait lâché les rênes de son imagination, il n’a pas hésité et il s’est donné à fond, sans limites, il va jusqu’au bout de ses idées, c’est ce qui en fait sa réussite. Il parvient à confronter les clichés de la société américaine, la parfaite ménagère un peu kitch d’un côté, la femme indépendante et superficielle de l’autre, pour nous montrer à quel point tout n’est qu’apparence. Nous allons comprendre que finalement tout le monde a quelque chose à cacher, que derrière une certaine personnalité, qu’elle soit lisse ou volcanique, se tapit une tout autre facette, bien plus complexe. En ce qui concerne le scénario, c’est une vraie petite bombe, qui m’a bluffé du début à la fin et c’est assez rare pour le souligner, alors ne lésinons pas sur les mots. Le vrai point fort de cette intrigue, c’est incontestablement son talent à nous balader constamment, impossible de voir venir les événements, on nous emmène de fausses pistes, en fausses pistes, c’est aussi énervant, que jubilatoire. Bien sûr, on pourra deviner quelques éléments de réponse, mais sachez que la plus grande majorité sera une immense surprise et croyez-moi, c’est du très grand art, jusqu’à la toute dernière minute. Quant au casting, inutile de dire que le duo Anna Kendrick/Blake Lively fonctionne à merveille, radicalement opposées, elles forment pourtant un duo explosif qui fait des étincelles.

En bref : Un thriller au ton totalement décalé, un peu barré, qui accentue finalement la sévérité de cet univers, qui parvient même à amplifier cette violence sous-jacente et qui nous fera partager une histoire délicieusement haletante !

13 réflexions au sujet de « L’Ombre d’Emily »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s