The Predator

Réalisation : Shane Black

Casting : Boyd Holbrook, Trevante Rhodes, Olivia Munn, Jacob Tremblay, Sterling K. Brown, Keegan-Michael Key, Yvonne Strahovski, Alfie Allen…

Nationalité : Américain

Genre : Action, science-fiction

Durée : 1h47

Date de sortie : 17 octobre 2018

Bande-annonce : https://youtu.be/4HnLfoODqow

Synopsis

Les pires prédateurs de l’univers sont maintenant plus forts et plus intelligents que jamais, ils se sont génétiquement perfectionnés grâce à l’ADN d’autres espèces. Alors qu’un jeune garçon devient accidentellement leur cible, seul un équipage hétéroclite d’anciens soldats et un professeur de science contestataire peuvent empêcher l’extinction de la race 

Mon avis

Un film à voir sans le son au mieux !

En voilà un que j’attendais grandement, peut-être trop d’ailleurs et malheureusement, ce fut une déception.

Alors, passons à mon avis.

« Nous pouvons mourir, mais nous sommes toujours là. Alors venez nous chercher ! »

Une saga culte, qui a connu ses hauts et ses bas, mais dont un nouvel opus est toujours un événement, celui-ci en faisait partie, mais autant dire qu’il s’est manifestement cassé la figure. Bon, à mes yeux, ce n’est pas le pire, ce n’est clairement pas le meilleur non plus évidemment, mais je dois bien avouer que quelques éléments m’ont tout de même plu, tout n’est pas à jeter. Le véritable problème de ce film reste principalement ses dialogues, ils sont proches du néant, une horreur monumentale, c’est pathétique, c’est navrant, honnêtement, j’ai rarement entendu quelque chose d’aussi débile. Non seulement de base, le niveau n’était pas très élevé, mais alors, lorsqu’ils s’essaient à l’humour, c’est une pure catastrophe, c’est graveleux, ça vole très bas, à tel point que ça en devient très gênant. Au-delà de ça, visuellement c’est tout de même pas mal, la réalisation de Shane Black est correcte, j’ai beaucoup aimé l’univers très sombre qu’il met en place, ça correspond parfaitement à la saga. Sans compter que les effets spéciaux sont d’excellente qualité, j’avoue que je n’ai pas boudé mon plaisir durant les scènes d’action qui envoient quand même du lourd et qui nous en mettent plein les yeux. Notons également que c’est un opus très sanglant, âmes sensibles s’abstenir, les détails sont assez explicites, c’est bien sûr violent, mais c’est assez inhérent à la saga. En ce qui concerne le scénario, là aussi le bas blesse, ce n’est pas exceptionnel, très décousu, il part dans tous les sens et reste beaucoup trop brouillon. Il avait de bonnes idées, mais malheureusement, elles sont mal exploitées, au profit de beaucoup trop d’incohérences, qui viennent largement gâcher notre plaisir. Bien que l’intrigue soit effectivement assez mauvaise, elle a le mérite d’être dynamique, on ne s’ennuie pas, disons qu’elle fait passer le temps, mais qu’elle reste ni plus, ni moins qu’au ras des pâquerettes. Quant au casting, là encore, ce n’est pas folichon, ils sont tous caricaturaux, même Boyd Holbrook, que j’apprécie pourtant beaucoup.

En bref : Un film qui ne parvient jamais vraiment à décoller, qui manque cruellement de crédibilité, ce qui est d’autant plus le cas avec cet humour absolument affligeant et ces énormes incohérences !

20 réflexions au sujet de « The Predator »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s