Suspiria

Réalisation : Luca Guadagnino

Casting : Dakota Johnson, Tilda Swinton, Mia Goth, Chloë Grace Moretz, Lutz Ebersdorf, Jessica Harper, Elena Fokina, Ingrid Caven…

Nationalité : Italien, américain

Genre : Épouvante-horreur

Durée : 2h32

Date de sortie : 14 novembre 2018

Bande-annonce : https://youtu.be/Jv43Pxeoir0

Synopsis

Susie Bannion, jeune danseuse américaine, débarque à Berlin dans l’espoir d’intégrer la célèbre compagnie de danse Helena Markos. Madame Blanc, sa chorégraphe, impressionnée par son talent, promeut Susie danseuse étoile. Tandis que les répétitions du ballet final s’intensifient, les deux femmes deviennent de plus en plus proches. C’est alors que Susie commence à faire de terrifiantes découvertes sur la compagnie et celles qui la dirigent…

Mon avis

Un film très particulier mais passionnant !

Voilà un film qui a su grandement m’intriguer par sa bande-annonce et autant dire que j’ai passé un moment très spécial.

Alors, passons à mon avis.

« Mort aux autres mères ! »

Plus jeune, peut-être trop d’ailleurs, j’ai vu l’original signé Dario Argento, il ne m’avait pas laissé un souvenir impérissable, si ce n’est que je n’y avais absolument rien compris et que je l’avais déjà trouvé très bizarre. Bon, pour cette nouvelle version, j’ai au moins compris le film, enfin je crois, mais très honnêtement et sans langue de bois, c’est sûrement le film le plus étrange que j’ai pu voir. Pour tout vous dire, je suis presque incapable de dire si j’ai aimé ou non, c’est tellement particulier, tellement fou, qu’il vous laisse dans un état d’esprit tout aussi mitigé, mais dans tous les cas, il ne vous laissera pas indifférent. En revanche, une chose est sûre, il est vraiment captivant, même si vous ne savez pas exactement où on vous emmène, dès les premières minutes, quelque chose d’indescriptible retient votre attention, pour ne plus vous lâcher une seconde. Je pense que c’est avant tout l’ambiance qui fait toute la différence, oppressante, angoissante, elle vous submerge, vous tient entre ses griffes, pour vous mettre presque mal à l’aise, mais l’intensité qui s’en dégage est extraordinaire. Notons également que cet univers qui tourne autour de la danse, y est pour beaucoup aussi, surtout si comme moi, vous êtes attachés à cet art, il vous fera d’autant plus vibrer, à travers ses chorégraphies d’une puissance époustouflante. On peut saluer le travail de réalisation de Luca Guadagnino, qui encore une fois, fait preuve d’un talent hors du commun, fournissant un visuel tout simplement sublime, là encore très artistique, presque expérimental même. Il faut absolument souligner l’extrême violence de nombreuses scènes, ce qui ressort d’ailleurs à l’image, avec ces multiples teintes de rouge, qui sont omniprésentes, tel un fil conducteur. Âmes sensibles, abstenez-vous, j’ai pourtant le cœur ben accroché en la matière, mais sachez que même moi, j’ai trouvé certains passages quasiment insupportables, c’est très gore, très spectaculaire et extrêmement éprouvant. En ce qui concerne le scénario, je l’ai trouvé bien mené il garde un certain suspens jusqu’au bout, dans le sens où l’intrigue ne se dévoilera entièrement qu’à la fin. Beaucoup n’aimeront pas forcément ce sentiment de ne rien savoir, malgré quelques indices disséminés ça et là, mais c’est quelque chose que j’apprécie, j’aime découvrir au fur et à mesure et ne pas tout savoir dès le début. En revanche, même si l’histoire est passionnante, je dois bien avouer que le final m’a laissé un peu dubitative, ils sont allés trop loin à mon sens, en ont trop fait, ont poussé le sanglant à son paroxysme, bien que l’on comprenne enfin dans quel but, j’ai le sentiment que ce n’était pas nécessaire. Quant au casting, il est assez bluffant dans son ensemble, Dakota Johnson y est excellente, je suis toujours aussi fan de Tilda Swinton et Mia Goth nous prouve une fois de plus tout son talent.

En bref : Un film bien étrange, pour lequel il vous faudra avoir les nerfs bien solides, très particulier, très violent, il sera néanmoins captivant et d’une puissance redoutable !

6 réflexions au sujet de « Suspiria »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s