La Malédiction de la Dame Blanche

Réalisation : Michael Chaves

Casting : Linda Cardellini, Roman Christou, Jaynee-Lynne Kinchen, Raymond Cruz, Marisol Ramirez, Patricia Velasquez, Sean Patrick Thomas, Tony Amendola…

Nationalité : Américain

Genre : Épouvante-horreur

Durée : 1h34

Date de sortie : 17 avril 2019

Bande-annonce : https://youtu.be/NlVWRyA8eAc

Synopsis

Los Angeles, années 1970. La Dame Blanche hante la nuit…Et les enfants. Ignorant les avertissements d’une mère soupçonnée de violence sur mineurs, une assistante sociale et ses enfants sont projetés dans un monde surnaturel des plus effrayants. Pour espérer survivre à la fureur mortelle de la Dame Blanche, leur seul recours est un prêtre désabusé et ses pratiques mystiques destinées à repousser les forces du mal…À la frontière où la peur et la foi se rencontrent…Méfiez-vous de ses pleurs glaçants…Elle est prête à tout pour vous entraîner vers les ténèbres. Car sa douleur ne connaît pas de répit – son âme tourmentée n’a pas droit au repos. Et il n’existe aucun moyen d’échapper à la malédiction de la Dame Blanche.

Mon avis

Un film d’horreur original et efficace !

En voilà un que j’étais curieuse de voir, malgré quelques appréhensions et il fut au-delà de mes espérances.

« L’ont-ils entendue pleurer ? Ont-ils senti la piqûre de ses larmes ? »

Tout d’abord, je pense qu’il est important de souligner que ce film n’a absolument aucun rapport avec la légende urbaine que nous connaissons chez nous, cette Dame Blanche n’a aucun lien avec cet esprit qui hante les routes. Il est important de dire que le problème ne vient pas du film, mais bien de notre pays, qui a toujours la fâcheuse tendance à faire ce qu’ils veulent avec la traduction et à choisir des titres au petit bonheur la chance. Ici, comme la version originale le dit très distinctement, il est question de la Llorona, une légende qui vient du Mexique, une histoire qui hante les esprits de beaucoup, vraie ou pas, là est toute la question. Et c’est bien là son point fort, c’est un univers bien plus original dans lequel nous allons plonger, c’est vraiment quelque chose de nouveau que nous allons découvrir, on aura pas cette impression de déjà vu, bien au contraire. C’est vraiment pour ce mythe que j’ai eu un vrai coup de cœur, pour cet esprit que nous ne connaissions absolument pas et qui va nous faire partager une histoire assez terrible. Autre point que nous avons peu l’habitude de voir justement, généralement, on ne sait pas comment ces fantômes sont nés, pourquoi une fois morts, ils ont fini part hanter les autres et ici, nous allons justement tout savoir. J’ai tout particulièrement aimé la réalisation de Michael Chaves qui a fait un travail de qualité, visuellement, c’est plus que correct, les effets spéciaux sont utilisés à bon escient et surtout pas en surnombre. L’atmosphère est excellente, angoissante comme il se doit, pour une fois, il y aura très peu de jump scare, pas forcément de vrais sursauts, ce qui ne me déplaît pas, parce que justement, ce n’est pas surfait. Pour les fans de l’univers étendu de « Conjuring », vous pourrez également y trouver quelques clins, bien que le film n’y soit pas officiellement rattaché, ils sont pourtant clairement assumés et je dois bien avouer que ça m’a bien plu. En ce qui concerne le scénario, il est assez classique, il n’y aura pas forcément de grandes surprises, bien que le rythme soit bien palpitant et que l’on ne s’ennuie pas une seconde, c’est bien le principal d’ailleurs. J’ai beaucoup aimé le soin apporté à l’histoire en elle-même, plus touchante que toutes les débilités adolescentes que l’on a pu voir dernièrement, l’accent est vraiment mis sur les émotions. Quant au casting, il est génial, j’ai adoré le rôle de Linda Cardellini, j’ai eu un vrai coup de cœur pour Raymond Cruz et le duo d’enfants Roman Christou/Jaynee-Lynne Kinchen est excellent.

En bref : Un film d’horreur qui a su mettre en avant une légende urbaine bien différente de ce à quoi l’on pouvait s’attendre, c’est plus original, plus intéressant et l’histoire que l’on nous fera partager sera d’autant plus fascinante !

18 réflexions au sujet de « La Malédiction de la Dame Blanche »

  1. Pourquoi pas à l’occasion ! Même si je n’irais probablement pas au ciné pour le voir (surtout vu comment c’est compliqué d’aller au ciné depuis quelques mois, je dois être très sélecte mdr)

    J'aime

  2. Je l’ai trouvé assez original et intéressant également ! Dommage que ma séance ait été gâchée par les ados présents dans la salle … on entendait toujours des gens piailler l’horreur ! 🙂

    J'aime

Répondre à passionsaddict Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s