Preacher

Réalisation : Sam Catlin et Seth Rogen

Casting : Dominic Cooper, Joseph Gilgun, Ruth Negga, Lucy Griffiths, W. Earl Brown, Tom Brooke, Anatol Yusef, Ian Colletti…

Nationalité : Américaine

Statut : En cours

Synopsis

Au premier coup d’oeil, le révérend Jesse Custer n’a rien de spécial. Après tout il n’est qu’un homme d’église d’une petite ville, perdant peu à peu ses fidèles et laissant s’éteindre sa foi. Mais il va bientôt avoir la preuve que Dieu existe bel et bien. Et qu' »IL » est un sacré fils de…Avec sa petite-amie Tulip et un vampire nommé Cassidy, le voilà parti sur les routes américaines pour le trouver…

Mon avis

Une série totalement déjantée et addictive !

Ah, j’en avais longuement entendu parler, elle m’a immédiatement fait envie et c’est incontestablement un pur coup de cœur, elle fait déjà partie de mes séries préférées, après seulement une saison de vue.

Il est évident que ce qui m’a tout de suite attiré, c’est l’univers fantastique, tiré du comic que je connaissais seulement de nom, mais qui me correspondait tellement, c’est tout ce que j’aime et bien plus encore. Cependant, j’étais très loin de m’attendre à quelque chose d’aussi original, voire de totalement unique même, vous n’avez jamais vu ça et je crois que vous ne le verrez jamais ailleurs. Bon, il y a des vampires, rien de très novateur vous me direz, mais là encore, je n’en ai jamais vu des comme ça, même si les bases du mythe sont présentes, quelques libertés sont prises, donnant une certaine fraîcheur à ces créatures maintes fois mises en avant. Mais l’essentiel ne se trouve pas ici, non, tout repose sur le paradis, l’enfer, les anges, les démons et plus important encore Dieu lui-même, oui, oui, le tout-puissant. Mais oubliez tout ce que vous connaissez, les mignons petits angelots, la bonté divine, parce que vous allez tomber de très haut et croyez-moi, vous ne verrez plus jamais la religion du même œil, mais ce n’est finalement pas plus mal. Alors autant vous prévenir, c’est effectivement très irrévérencieux, c’est totalement politiquement incorrect, mais bon sang que ça fait du bien, ce cynisme est littéralement à mourir de rire, c’est complètement barge, mais ça fait beaucoup de bien de démystifier tout ça. Il est vrai qu’il faut adhérer au ton employé, c’est parfois très grinçant, très noir, mais personnellement, c’est justement ce que j’ai tant aimé, ce second degré, cette autodérision, c’est ce qui fait toute l’authenticité de cette série. Mieux vaut vous prévenir, mais lorsque l’on se lance, on ne sait absolument pas dans quoi on met les pieds, il est vrai que les premiers épisodes pourront vous paraître sans queue, ni tête et que l’on ne sait pas trop où on va. Mais un peu de patience, très vite, les liens vont se faire, tout se dessine plus clairement, les pièces du puzzle s’assemblent, pour nous offrir un tableau absolument passionnant, se révélant même délicieusement addictif. L’intrigue est d’une qualité absolument bluffante, chaque épisode sera important, tous apportent une pièce à l’édifice et les rebondissements seront omniprésents, nous livrant une histoire incroyablement rythmée et intense. Le tout avec un visuel, là aussi d’une maîtrise totale, il y a une vraie identité, une palette de couleurs très vives d’un côté, mais très sombres de l’autre, c’est presque acidulé, il y a une vraie touche pop, un peu à la Warhol. Mais notons aussi que c’est très cru, rien ne nous est caché, il ne faut pas minimiser que c’est extrêmement violent, que les effusions de sang seront bien au rendez-vous et c’est tout à fait assumé. Cependant, si ça fonctionne aussi bien, c’est avant tout grâce à un casting exceptionnel, principalement pour ce trio absolument bluffant, qui en fait tout le charme, Dominic Cooper, Joseph Gilgun et Ruth Negga, tous plus barrés les uns que les autres.

En bref : Une série unique en son genre, un univers extrêmement riche, un ton très irrévérencieux, visuellement sublime, mais indubitablement gore et si le cynisme est une religion pour vous, vous serez aux anges !

2 réflexions au sujet de « Preacher »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s