X-Men : Dark Phoenix

Réalisation : Simon Kinberg

Casting : Sophie Turner, James McAvoy, Michael Fassbender, Jennifer Lawrence, Nicholas Hoult, Tye Sheridan, Alexandra Shipp, Jessica Chastain…

Nationalité : Américain 

Genre : Science-fiction 

Durée : 1h54

Date de sortie : 5 juin 2019

Bande-annonce : https://youtu.be/X5n0Ey1Rcjo

Synopsis

Au cours d’une mission de sauvetage dans l’espace, Jean Grey frôle la mort, frappée par une mystérieuse force cosmique. De retour sur Terre, cette force la rend non seulement infiniment plus puissante, mais aussi beaucoup plus instable. En lutte contre elle-même, Jean Grey déchaîne ses pouvoirs, incapable de les comprendre ou de les maîtriser. Devenue incontrôlable et dangereuse pour ses proches, elle défait peu à peu les liens qui unissent les X-Men.

Mon avis

Un opus qui sonne clairement comme un adieu !

Inutile de dire que je l’attendais avec une très grande impatience et il ne m’a absolument pas déçu.

« J’ai vu le mal…Et il est maintenant en face de moi. »

Autant dire que je ne comprends évidemment pas ce déchaînement médiatique qu’il a pu subir, ce n’est peut-être pas le meilleur de la franchise et pour cause, il est très différent de ses prédécesseurs, mais c’est très loin d’être un navet. Alors oui, il est beaucoup moins impressionnant que le précédent, mais il n’était pas voué à l’être, ni même à l’égaler, ce qui m’a d’ailleurs beaucoup plu. C’est en réalité, l’opus le plus intimiste de la saga, sûrement le plus personnel, celui le plus au cœur de ce groupe que l’on aime tant et celui qui va en dévoiler beaucoup sur les X-Men. Il y a d’ailleurs un véritable aspect psychologique ici, on nous montre des facettes différentes de certains personnages, ça ne plaira peut-être pas à tout le monde, mais c’est pourtant une dualité bien plus réaliste. Parce que oui, nul n’est lisse, chacun de nous peut avoir une part d’ombre et de lumière, personne n’est bon ou mauvais, mais nous sommes tous un peu des deux, avec les erreurs qui vont avec. Alors, en choisissant de combattre cet ennemi de l’intérieur, chacun luttera contre ses propres démons, avant de pouvoir mettre leur ego de côté et pouvoir s’allier, avec la force de volonté qui les caractérise tant. J’ai beaucoup aimé la réalisation de Simon Kinberg, là encore, je l’ai trouvé plus humaine, beaucoup moins extravagante, j’ai adoré la proximité qu’il a voulu y mettre, c’est plus sobre et finalement, ça fait aussi du bien. Pour autant, les effets spéciaux sont bien présents, ils savent être extrêmement impressionnants, nous livrant certaines scènes absolument bluffantes. Notons que c’est une suite qui se démarque également par son atmosphère, beaucoup plus sombre que les précédents, il se montre bien plus percutant, plus prenant, il vous prendra aux tripes à de nombreuses reprises et pas seulement pour le meilleur. En ce qui concerne le scénario, je l’ai beaucoup aimé, c’est l’un des épisodes les plus connus du comic qui y est conté et personnellement, je l’ai trouvé parfaitement adapté. L’intrigue est respectée dans ses grandes lignes, c’est sûrement la plus complexe psychologiquement, la plus riche, celle qui va aborder de nombreux sujets, des questions importantes et jamais on ne se perd, tout est cohérent, formidablement maîtrisé. On ne s’ennuie pas une seconde, tout s’enchaîne très vite, peut-être trop, parce que l’on voit la fin arriver et qu’il sera l’heure de dire adieu à cette incroyable franchise telle que nous la connaissons, tout en ayant très peur de son avenir. Quant au casting, il est excellent, j’ai trouvé Sophie Turner absolument parfaite, le duo légendaire James McAvoy/Michael Fassbender est toujours aussi génial et petit coup de cœur pour Jessica Chastain qui est méchamment classe.

En bref : Un dernier opus bouleversant, le plus intimiste, le plus personnel, peut-être moins dans la surenchère visuelle, mais tellement plus dans l’émotion et qui nous offre une fin magistrale, aussi belle, que difficile !

12 réflexions au sujet de « X-Men : Dark Phoenix »

  1. Heyo, je préfère ne pas lire tout l’avis, pour éviter de me faire trop influencer au moment où je vais le voir. Je kiffe trop X-Men et Sophie Turner, en tout cas, donc j’ai hâte de voir ce que ça va donner ! L’affiche que tu as mise au début est tellement belle omg omg omg !

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s