Wild Rose

Réalisation : Tom Harper

Casting : Jessie Buckley, Julie Walters, Sophie Okonedo, Daisy Littlefield, Adam Mitchell, James Harkness, Jamie Sives, Ryan Kerr…

Nationalité : Britannique 

Genre : Drame

Durée : 1h40

Date de sortie : 17 juillet 2019

Bande-annonce : https://youtu.be/UiXyId5XQ_Y

Synopsis

A peine sortie de prison et de retour auprès de ses deux enfants, Rose-Lynn n’a qu’une obsession : quitter Glasgow pour devenir chanteuse de country à Nashville. Tiraillée entre sa passion et ses obligations de mère, la jeune femme va devoir faire des choix…

Mon avis

Un film poignant et aux messages forts !

Dès que j’ai vu la bande-annonce, j’ai su qu’il fallait que je le vois et ce fut une sacrée belle découverte.

« Trois accords et la vérité. »

Non, inutile de chercher à le comparer avec « A Star is Born », il n’y a absolument aucun rapport entre ces deux films, oui, ils parlent tous deux de musique, mais clairement, ça s’arrête là. Je vous avoue que cette phrase m’a passablement énervée, si on devait comparer chaque film de ce genre, on ne serait pas sorti de l’auberge, laissons plutôt chacun avoir sa propre identité, ce qui est d’ailleurs bien le cas ici. Je ne connais pas grand-chose de la country, ce n’est même pas un style qui m’attire particulièrement, pourtant, j’ai été totalement passionnée par tout ce que nous allons apprendre. C’est avant tout un véritable état d’esprit, une authenticité, une liberté, c’est une quête de vérité, qui nous parle directement au cœur. Je ne m’y attendais pas, mais oui, ce sont des textes qui savent vous toucher, qui pourront vous paraître anodins, voire futiles, mais qui recèlent pourtant de tout ce qu’il y a de plus réel et de plus poignant. On comprend bien vite que c’est en fait la musique de la vie, parfois très dansante et joyeuse, elle peut se montrer tout aussi mélancolique, que bouleversante, un contraste tout à fait saisissant. J’ai été totalement charmée par la réalisation de Tom Harper, j’ai adoré sa sobriété, la puissance qu’il insuffle dans ses images, pas de paillettes ou de lumières, juste la vérité de la vie. Alors, rien d’extraordinaire visuellement, le contexte et le cadre sont même assez pauvres, mais c’est justement tout ce qui fait l’intensité de l’ensemble, le bonheur que l’on trouve dans ces petits riens, c’est ça, la beauté des choses. En ce qui concerne le scénario, assez simple en apparence, toute l’importance réside finalement dans l’histoire qui nous est partagée, c’est en cela que c’est une réelle pépite. Ce sera une immense leçon de vie, une certaine vision de la jeunesse actuelle qui pense que le rêve n’est pas à portée de main et qu’il faut aller le chercher ailleurs. Mais non, en faisant un peu plus d’efforts, en s’organisant peut-être autrement, on se rend compte qu’il est parfois beaucoup plus proche que ce que l’on pouvait penser et qu’il n’est pas nécessaire de sacrifier sa famille pour y arriver. Au contraire, cet entourage est ce qui fera votre force, votre ancre pour vous maintenir dans la vie, mais aussi pour vous pousser vers le meilleur, pour atteindre votre but, tout en maintenant un véritable équilibre. Quant au casting, il est parfait, Jessie Buckley y est absolument extraordinaire, Julie Walters est incroyablement attachante et j’ai eu un vrai coup de cœur pour Sophie Okonedo.

En bref : Un film terriblement fort, une histoire tout en simplicité, mais d’une authenticité époustouflante, qui nous fera partager la réalité de la vie, dans tout ce qu’elle a de plus difficile et aussi de plus beau, pour le peu que l’on y travaille un peu !

14 réflexions au sujet de « Wild Rose »

  1. Wouah, tu donnes envie!
    J’aime assez les films musicaux et la musique country ne me déplaît pas, contrairement à l’univers redneck et très « blanc » auquel il est souvent associé. Mais le récit a l’air touchant (pas trop mièvre ?) et ça peut me plaire.

    J'aime

  2. Il me fait terriblement envie, j’avoue que ça me plait énormément. Je n’ai pas vu a star is born alors comme ça, la comparaison ne se fera pas du tout même si tu soulignes qu’il n’y a pas lieu d’avoir une comparaison 🙂

    J'aime

  3. Cette comparaison à « A star is born » me rappelle les multiples phrases qu’on a pu lire à un moment sur des tonnes de thrillers, se référant à « La fille du train »… et aucun n’avait rien la moindre chose à voir avec, si ce n’est de mettre en scène une femme ou de choisir une narration alternée (bon, il y avait occasionnellement de pâles copies bien ratées de l’original aussi). Et il y a eu le même délire avec les livres érotiques et « Cinquante nuances »… Enfin tout ça pour dire que, comme toi, ces petites phrases (même si ici elle est écrite en très gros) m’exaspèrent également. Sinon le film a l’air sympa mais j’avoue que je ne suis pas très sensible à l’univers de la musique au cinéma :/

    Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s