Black Christmas

Réalisation : Sophia Takal

Casting : Imogen Poots, Aleyse Shannon, Lily Donoghue, Brittany O’Grady, Caleb Eberhardt, Cary Elwes, Simon Mead, Madeleine Adams…

Nationalité : Américain, Néo-Zélandais

Genre : Épouvante-horreur

Durée : 1h33

Date de sortie : 11 décembre 2019

Bande-annonce : https://youtu.be/9UEtaHonZV4

Synopsis

Sur un campus universitaire, lors des vacances de Noël, des filles de la confrérie sont les proies d’un tueur en série.

Mon avis

Un film assez fun et divertissant !

Il m’a tout de suite fait envie et même si ce n’est clairement pas le film du siècle, c’était très sympa.

« De nombreux sacrifices ont été faits pour perpétuer la tradition. »

C’est un remake, mais pour le coup, je ne connaissais pas l’original, donc je ne pourrais pas juger, mais en tout cas, celui-ci est un slasher assez classique de prime abord, qui va pourtant se révéler un poil plus original au fil des minutes. Effectivement, il y a un léger aspect fantastique qui vient s’y mêler, une petite touche de paranormale qui vient s’ajouter, pour se détacher un peu du lot et c’est plutôt agréable. Je ne m’attendais pas forcément à cette tournure, mais finalement, c’est un peu plus intéressant que la classique chasse à la chaîne, disons que ça vient mettre un petit peu de pep’s à tout ça. Nous allons entrer dans le monde très mystérieux des sororités et des fraternités, un concept déjà assez effrayant à mon avis, mais qui va le devenir encore plus ici, avec ce qui va s’y dérouler. On sait tous que c’est un univers assez glauque en réalité, où l’alcool coule à flots, les dérives n’y sont jamais bien loin, viols, bizutages extrêmes, c’est déjà très borderline en temps normal et ça ne va pas s’arranger ici. On y dénonce d’ailleurs très largement les comportements masculins, peut-être un peu trop pour être crédible même, ça peut vite devenir dérangeant, les hommes ne sont pas tous comme ça, évitons les généralités. Il en va de même pour le féminisme très exacerbé du film, je ne pense pas que ce soit de cette manière que l’on donne envie de le devenir, en tout cas, pas à moi, c’est presque ridicule. Je ne dis pas, certaines scènes sont clairement jouissives, on a toutes un petit côté girl power qu’on aime brandir de temps en temps et je dois dire que se sont mes moments préférés, moins hystériquement sérieux en quelque sorte. J’ai beaucoup aimé la réalisation de Sophia Takal, je suis assez fan du mélange horreur et Noël, c’est tellement antinomique, que ça fonctionne à merveille, ça démystifie un peu cette période. Illuminations, sapins et vieux bonshommes barbus, contre meurtres, ainsi que légères effusions de sang, c’est totalement paradoxal, mais là aussi, c’est finalement assez drôle. En revanche, je l’ai quand même trouvé assez soft dans le sanglant, aucune scène n’est réellement choquante, celles qui auraient pu l’être sont grandement minimisées, mais au moins, rien n’est en trop, ce n’est pas plus mal. En ce qui concerne le scénario, il n’est évidemment pas très folichon, ça reste très classique et prévisible, même si la petite originalité paranormale, vient ajouter une certaine dose d’inattendu. Pour autant, on ne s’ennuie pas, on s’amuse même pas mal, il est simplement dommage que ce soit trop excessif, dans les réactions, dans les dialogues, ça en devient moins crédible et fatalement, on se détache un peu de l’action. De même, l’humour n’a pas franchement trouvé sa place, on a la sensation qu’il est un peu décalé et je n’ai pas spécialement adhéré à la familiarité du langage, qui là aussi tombe comme un cheveu sur la soupe. Quant au casting, je suis toujours aussi fan d’Imogen Poots, mais Aleyse Shannon ne m’a pas spécialement convaincue.

En bref : Un slasher classique dans son fonctionnement, qui a su trouver une petite originalité quand même, un peu grossier dans son ensemble, pas toujours crédible, il reste assez sympa et divertissant !

8 réflexions au sujet de « Black Christmas »

  1. Ton texte joliment tourné m’inspire une certaine circonspection vis à vis de ce film que je vais sans doute éviter, nonobstant la présence d’Imogen Poots qui m’avait tant plu dans le dernier film de Bogdanovich (ça remonte). Bon Noël. 😀

    J'aime

  2. Je ne connais pas l’original non plus, mais ça change un peu des films de Noël classiques ahah ! Merci pour la découverte, s’il est dispo sur Prime ou netflix pendant les fêtes un jour, je me pencherai dessus ^^ Joyeux Noël ma belle ❤

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s