J’Accuse

Réalisation : Roman Polanski

Casting : Jean Dujardin, Louis Garrel, Emmanuelle Seigner, Grégory Gadebois, Hervé Pierre, Wladimir Yordanoff, Didier Sandre, Melvil Poupaud…

Nationalité : Français, italien

Genre : Historique, drame

Durée : 2h12

Date de sortie : 13 novembre 2019

Bande-annonce : https://youtu.be/cZ6q-c4Bues

Synopsis

Pendant les 12 années qu’elle dura, l’Affaire Dreyfus déchira la France, provoquant un véritable séisme dans le monde entier. Dans cet immense scandale, le plus grand sans doute de la fin du XIXème siècle, se mêlent erreur judiciaire, déni de justice et antisémitisme. L’affaire est racontée du point de vue du Colonel Picquart qui, une fois nommé à la tête du contre-espionnage, va découvrir que les preuves contre le Capitaine Alfred Dreyfus avaient été fabriquées.

Mon avis

Un film extrêmement intéressant !

Celui-ci, je voulais vraiment pouvoir le découvrir, me faire ma propre idée et clairement, je ne suis pas déçue.

« L’armée est ma vie. Le monde peut me tomber dessus, elle peut radier, piétiner, m’humilier, Dreyfus sera innocenté. »

Au-delà de toute polémique, ce n’est pas un film que je souhaitais voir pour le travail d’un seul homme, mais bien par respect de tous les autres et avant tout, simplement par intérêt pour son sujet. Effectivement, nous connaissons tous l’affaire Dreyfus, à plus ou moins grande échelle bien sûr, mais les grandes lignes ne sont inconnues de personne, tant elle a profondément marqué notre Histoire et ce, bien des années plus tard. En revanche, je me suis bien vite rendu compte que je connaissais finalement très peu cette époque et que j’ai appris beaucoup grâce à ce film. Notamment, je ne savais pas que l’antisémitisme était aussi présent en France à cette époque, que nous avions été aussi intolérants et violents que certains de nos voisins quelques décennies plus tard. Je dois bien avouer que ce fut un véritable choc pour moi, je ne m’attendais pas à être témoin d’une haine aussi viscérale, qui n’a absolument aucun fondement. Elle est seulement basée sur de mesquins préjugés, des idées reçues toutes plus ridicules les unes que les autres et une facilité déconcertante à désigner tout un peuple coupable de toutes les injustices possibles. Mais pire que tout, on se rend compte que même les plus hauts placés véhiculent ce genre message, qu’ils prennent pour acquis ce genre d’inepties et qu’ils n’hésitent pas à les utiliser pour se dédouaner. Il est encore plus insupportable de voir cet homme brisé pour l’exemple, parce que c’est plus facile que de trouver le véritable responsable et ainsi d’admettre ses propres erreurs face à l’opinion publique. Je n’apprécie, ni n’approuve ce que représente l’homme, néanmoins, Roman Polanski a fait un travail de réalisation assez saisissant, tout y est maîtrisé, pour nous offrir un ensemble vraiment qualitatif. Sa reconstitution de l’époque y est absolument parfaite, il nous plonge au cœur d’une France au bord de l’explosion, rongée par une colère grandissante, c’est extrêmement intense. Certaines scènes sont particulièrement éprouvantes, voire révoltantes, mais c’était pourtant une réalité bien présente, dont nous ne devrions pas être fières, mais ne jamais oublier pour autant. En ce qui concerne le scénario, il est extrêmement bien mené, très immersif, il nous plonge dans cette affaire sans a priori, pour nous exposer ce qui s’est passé réellement, sans jugement d’aucune sorte. C’est une intrigue qui pourra paraître assez lente pour certains, mais qui prend le parti de prendre le temps de mettre en place les éléments essentiels, pour rester au plus proche des actes. Pour ma part, j’ai trouvé cette histoire absolument passionnante, à tel point, que je n’ai pas vu le temps passer, bien au contraire, on se sent concerné, on a la sensation d’y être, de pouvoir faire changer le cours des choses et c’est d’une intensité remarquable. Quant au casting, il est quasiment parfait, j’ai trouvé Jean Dujardin extrêmement convaincant, Louis Garrel est d’un charisme saisissant, en revanche, je n’ai pas du tout apprécié la présence d’Emmanuelle Seigner.

En bref : Un film qui saura vous prendre aux tripes, qui ne pourra raisonnablement laisser personne indifférent, qui vous partagera la réalité de cette affaire, dans tout ce qu’elle a de plus choquant et de plus injuste !

12 réflexions au sujet de « J’Accuse »

  1. Un film que j’ai beaucoup apprécié. Comme toi, j’ai essayé de ne pas tenir compte de la polémique autour du réalisateur, je vais avant tout voir un film pour son contenu, qui plus est quand celui-ci est aussi intéressant.
    Jean Dujardin est incroyable, je suis allée voir le film sur un coup de tête sans en savoir plus et lorsque j’ai vu que c’était Jean Dujardin j’ai fait wow, ce rôle lui va si bien.
    Certaines scènes sont vraiment éprouvantes comme tu le dis, c’est lent, c’est une toile qui se tisse et qui montre chaque ramification. Une haine viscérale mais aussi une envie de rendre justice, une confrontation entre nos idéaux et principes et ce que l’on souhaite incarner.
    Un film qui laisse une forte impression, très immersif et saisissant.

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s