A Discovery of Witches

Réalisation : Kate Brooke

Casting : Teresa Palmer, Matthew Goode, Edward Bluemel, Louise Brealey, Malin Buska, Aiysha Hart, Owen Teale, Alex Kingston…

Nationalité : Britannique

Statut : En cours

Synopsis

Diana, une jeune historienne à l’Université d’Oxford qui se trouve être une descendante des sorcières de Salem, est forcée d’embrasser sa destinée de sorcière lorsqu’elle ouvre par mégarde un livre magique.

Mon avis

Une série fantastique originale !

En voilà une à côté de laquelle je ne pouvais évidemment pas passer à côté, sans surprise, je l’ai dévoré et carrément adoré.

Bien que ne l’ayant pas lu, je connais le roman dont cette série est adaptée, c’est avant tout pour cette raison que j’ai tenté l’expérience, parce que je savais qu’elle aurait tout pour me plaire et ce fut bien le cas. C’est un univers maintes fois abordé dans le monde des séries ou du cinéma d’ailleurs, pourtant, celle-ci parvient aisément à se détacher du lot, de par son style, mais surtout pour sa grande qualité. Avant tout, il n’est pas seulement question de sorciers ou de vampires, mais d’un cadre beaucoup plus étendu, beaucoup plus riche, ce n’est pas aussi simple que ce que l’on connaît habituellement. C’est très éloigné des clichés du genre, oubliez le côté toujours très charismatique ou même sexuel qui a bien souvent cours, ici, l’essentiel est ailleurs et justement dans un fond beaucoup plus étoffé. Il y a une véritable histoire derrière tout ça, des mythes et des légendes extrêmement intéressants, que vous n’avez jamais vu ailleurs, qui lui donne toute son authenticité. Une authenticité qui se retrouve d’ailleurs dans l’atmosphère qui s’en dégage, qui reste vraiment ancrée dans ce mystère, c’est assez sombre, il y a un côté presque suranné, d’une autre époque, qui se voit très peu et qui est très appréciable. Visuellement, je la trouve assez sublime, non seulement les effets spéciaux sont excellents, mais en plus, son identité est très marquée, les paysages, les vêtements, sont d’une beauté saisissante et nous offrent un cadre délicieusement gothique. C’est une série qui a misé sur le format court, seulement huit épisodes pour la première saison et je pense sincèrement que c’est l’un de ses points les plus forts, ça permet de s’immerger plus vite et de ne pas traîner en longueur. Nous serons immédiatement dans le vif du sujet, pas de temps mort, on profite de chaque minute pour exploiter l’univers au mieux, nous en expliquer chaque détail et pour poser une intrigue qui se bonifie à chaque fois un peu plus. Ainsi, chaque épisode a son importance, ils nous font avancer, nous livrent des révélations, installent un peu plus le climat, qui devient de plus en plus tendu et nous révèlent son lot de rebondissements assez conséquents. Le tout est mené par un duo d’acteurs assez incroyable, auquel on s’attache assez rapidement d’ailleurs, Teresa Palmer et Matthew Goode, tout est dans leur charisme et dans leur alchimie, ils forment à eux seuls, toute la quintessence de cette série.

En bref : Une série unique, qui nous fait découvrir un univers fantastique hors du commun, très loin des clichés habituels, elle nous livre une histoire instantanément prenante, passionnante et qui saura nous réserver de nombreuses surprises !

13 réflexions au sujet de « A Discovery of Witches »

Répondre à Vampilou fait son Cinéma Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s