La Belle et le Clochard

Réalisation : Charlie Bean

Casting : Thomas Mann, Kiersey Clemons, Ashley Jensen, Adrian Martinez, Arturo Castro, Yvette Nicole Brown…

Nationalité : Américain

Genre : Aventure, romance

Durée : 1h35

Date de sortie : 7 avril 2020

Bande-annonce : https://youtu.be/pFhOBObXh9k

Synopsis

Dans une petite ville de Nouvelle-Angleterre, la chienne cocker Lady voit sa vie parfaite bouleversée par l’arrivée d’un heureux événement dans la famille de ses maîtres. Elle fait alors la rencontre de Clochard, un chien errant pour qui la rue n’a plus aucun secret.

Mon avis

Une adaptation plutôt sympathique !

C’était l’une de mes plus grosses attentes et même si tout n’est pas parfait, j’ai passé un bon moment.

« Chaque jour peut devenir une aventure. »

Lorsque j’ai vu qu’il sortait sur Disney +, je ne voulais pas passer à côté et j’ai donc tenté l’expérience, il est vrai que le coup de cœur n’est pas au rendez-vous, mais il reste agréable à regarder. Pour être honnête, j’ai surtout beaucoup aimé l’histoire derrière ce film, sachant que les chiens qui y jouent sont de vrais représentants de la race canine et qu’ils ont été sauvés de la fourrière, un geste que je trouve formidable. Et dans ce genre de films, avec des animaux en personnages principaux, j’apprécie qu’ils soient réels, en cela, c’est un bon point, qui n’est malheureusement pas allé jusqu’au bout. Effectivement, l’effort fait a été quelque peu amoindri par cette volonté curieuse de les faire parler, une méthode que je trouve très peu moderne et qui gâche complètement l’effet recherché. Le résultat est esthétiquement assez désagréable, il faut avouer que ce n’est pas réussi et à mon sens, il aurait mieux valu avoir leurs dialogues sous forme de pensées, pour faire plus naturel. Notons également que c’est une adaptation du dessin animé, tout n’est pas parfaitement ressemblant, quelques libertés ont été prises, mais justement dans le but d’être plus proche de ce qui peut exister. Malgré les quelques bémols dus à l’utilisation de certains effets spéciaux, j’ai beaucoup aimé la réalisation de Charlie Bean, que je trouve tout à fait correcte, voire vraiment belle lors de quelques plans remarquables. C’est notamment le cas lors de la reconstitution de l’époque et de la Nouvelle-Angleterre, une ville que l’on va découvrir pleinement, à travers les pérégrinations de nos héros. Cette flânerie dans les rues, cette aventure et ce sentiment de liberté sont justement les éléments qui m’ont transporté, les mieux travaillés et les plus aboutis, ils correspondent totalement à l’esprit du dessin animé. En ce qui concerne le scénario, il ne diffère pas de ce que l’on connaît, le déroulement reste le même, les grandes lignes ont été respectées, les scènes les plus cultes y sont bel et bien présentes. De même, certains pourront être déçus de la bande-son, toutes les musiques ne sont pas les mêmes, bien que la plus connue y soit, les autres ont été retravaillées ou sont même originales. Alors oui, tout n’est pas parfait, certains choix sont regrettables, mais l’émotion et la nostalgie sont bien là et ils parviennent à nous toucher, pour le meilleur. Quant au casting, bien que les chiens soient primordiaux, j’ai tout particulièrement aimé le duo Thomas Mann/Kiersey Clemons, que j’ai trouvé absolument parfait.

En bref : Une adaptation live qui a ses défauts, qui a choisi plus de réalisme, mais qui n’est pas allée au bout de ses idées, qui nous offre tout de même l’une des plus jolies histoires d’amour signées Disney !

12 réflexions au sujet de « La Belle et le Clochard »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s