Replicas

Réalisation : Jeffrey Nachmanoff

Casting : Keanu Reeves, Alice Eve, Thomas Middleditch, Emjay Anthony, Aria Lyric Leabu, Emily Alyn Lind, John Ortiz, Nyasha Hatendi…

Nationalité : Américain, britannique, chinois, portoricain

Genre : Science-fiction, thriller

Durée : 1h48

Date de sortie : 6 juin 2019

Bande-annonce : https://youtu.be/CQopGH4qMEI

Synopsis

Un neuroscientifique dont la famille est tuée dans un accident de voiture utilise ses connaissances pour tenter de les ramener à la vie. Mais le gouvernement et la police s’y opposent.

Mon avis

Un film intense et haletant !

Je ne connaissais pas du tout, mais il m’a tout de suite attiré et ce fut une excellente découverte.

« Nous sommes la somme de ce qui nous est arrivé et de la façon dont nous l’avons traité. »

Nous allons plonger dans un univers de science-fiction, mais plus particulièrement dans un aspect purement scientifique, ce n’est pas spécifiquement très futuriste visuellement, il n’y a pas de voitures volantes ou autres. Non, ici, on s’attache vraiment aux progrès de la médecine, plus précisément aux moyens de vivre plus longtemps, ou tout du moins, de conserver ses facultés neuronales, alors que le corps n’est plus viable. Un sujet qui passionne de tout temps, sur lequel l’humanité se pose des questions depuis la nuit des temps, l’immortalité en quelque sorte, sur fond de clonage. Alors il est évident que l’éthique entre jeu, bien sûr que toutes les raisons possibles ne sont pas bonnes pour faire ça, mais lorsqu’il est question d’amour, on ne peut que comprendre. La souffrance peut vous pousser à toutes les extrémités, perdre tout ce que l’on aimait est impensable, alors si l’on a les moyens de changer les choses, il est logique de tout tenter. Mais lorsque l’on touche à un domaine si complexe, on attire forcément les grandes puissances, celles qui voient une aubaine en cette invention et les milliards qu’ils pourront se faire avec. J’ai beaucoup aimé la réalisation de Jeffrey Nachmanoff, bien que ses moyens ne soient pas faramineux, il réussit à merveille son pari, pour nous immerger dans un univers ô combien passionnant. Dans l’ensemble, les effets spéciaux sont corrects, peut-être pas exceptionnels, mais ils sont utilisés dans peu de scènes, alors le résultat est tout à fait honorable. Pour le reste, tout est misé sur le réalisme et je dois dire qu’au vu du sujet, ça peut faire froid dans le dos, les innovations nous paraissent si plausibles, tout paraît si technique, si construit, que l’on a aucun mal à croire à la véracité des événements. En ce qui concerne le scénario, il est extrêmement bien mené, peut-être pas très complexe, il est néanmoins parfaitement écrit et nous livre une intrigue qui se tient, qui va nous mener dans une aventure terriblement haletante. Nous serons constamment sur le fil du rasoir, dans l’attente de la réussite de cette expérience, nous suivrons son cheminement, ses échecs, avec le cœur au bord des lèvres, tant le stress ira crescendo. Alors, étonnamment, c’est un récit extrêmement fort émotionnellement, qui a une dimension particulièrement humaine, qui aborde tout ce qui fait de nous des êtres humains en sommes. Quant au casting, il est excellent, Keanu Reeves en est évidemment la tête de proue, mais j’ai également beaucoup aimé le rôle d’Alice Eve et celui de Thomas Middleditch est tout aussi essentiel.

En bref : Un film de science-fiction fascinant de par son univers qui touche à des questions qui nous ont tous effleuré l’esprit, qui nous fera partager une histoire intense et ô combien prenante !

7/10

10 réflexions au sujet de « Replicas »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s