Code 8

Réalisation : Jeff Chan

Casting : Stephen Amell, Robbie Amell, Laysla De Oliveira, Sung Kang, Greg Byrk, Kari Matchett, Peter Outerbridge, Alex Mallari Jr…

Nationalité : Canadien

Genre : Science-fiction, action

Durée : 1h38

Date de sortie : 14 janvier 2020

Bande-annonce : https://youtu.be/u3Y6UPAjQjY

Synopsis

Dans un monde où 4% de la population est née avec des pouvoirs surnaturels, et où ces personnes sont discriminées et traquées sans relâche, un ex-malfrat et un trafiquant de drogue possédant un don de télékinésie s’allient pour mettre fin à un dangereux réseau de criminels.

Mon avis

Un film de héros bien différent !

Voilà un film Netflix qui m’intriguait particulièrement et que j’ai pris beaucoup de plaisir à regarder.

« Si tu veux quelque chose, prends-le ! »

Il est vrai que les super-héros, les personnes aux pouvoirs extraordinaires sont à la mode, on en voit beaucoup, depuis plusieurs années, plus ou moins confidentiels et réussis, ils plaisent ou non. C’est un genre que j’apprécie toujours, puisque c’est dans mon univers de prédilection, mais je dois bien avouer que j’aime d’autant plus lorsque cela sort du lot et que l’on parvient à faire dans l’originalité. Et celui-ci atteint ce but à merveille, un peu à l’image de « Push », peu connu, mais qui reste une valeur sûre à mes yeux, il prend un contrepied extrêmement intéressant, qui nous conduit dans une direction bien plus riche en réflexions. Effectivement, là où ces personnes surhumaines sont généralement considérées comme des héros, des sauveurs de l’humanité, ici, ce sont plutôt des parias, des rebuts de la société fichés, qui ont tout juste le droit de survivre. Enfin ça, c’est après s’en être servis comme une main d’œuvre bénit du ciel quelques années auparavant, ils étaient utiles, jusqu’à ce qu’ils soient remplacés par des robots et qu’ils se retrouvent mis au ban de la société. Malgré le genre très fantastique, vous pouvez vous rendre compte du réalisme des sujets abordés, qui résonnent considérablement avec notre société, qui ne cesse de s’automatiser, laissant peu à peu de côté bon nombre de travailleurs sans emploi. La réalisation de Jeff Chan est complètement en accord avec l’univers, moderne mais à la fois très sombre, notamment dans la représentation des conditions de vie de ces êtres dotés de pouvoirs, qui sont quasiment dans le dénuement le plus triste. Les effets spéciaux sont absolument excellents, on peut d’ailleurs noter le visuel tout à fait spectaculaire des dons de chacun, plus ou moins impressionnants, ils apparaissent bien à l’écran, pour nous en mettre plein la vue. En ce qui concerne le scénario, pas forcément très complexe, il maîtrise pourtant parfaitement son sujet, pour nous offrir un divertissement certes, mais qui va également plus loin que ça. L’intrigue saura nous captiver sans problème, l’action est clairement au rendez-vous, le rythme est prenant, mais plus encore, nous serons totalement investis émotionnellement, pour vivre une aventure finalement très humaine. Quant au casting, il est plus que correct, le duo Robbie et Stephen Amell fonctionne à la perfection, j’ai également beaucoup apprécié le rôle de Kari Matchett, que j’ai trouvé extrêmement touchante. 

En bref : Un film aux héros plus parias que sauveurs, qui donne une image bien plus profonde à ce genre à part entière et qui nous offre non seulement un bon film d’action, mais aussi une histoire au potentiel émotionnel très fort !

7/10

12 réflexions au sujet de « Code 8 »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s