Chernobyl

Réalisation : Craig Mazin

Casting : Jared Harris, Stellan Skarsgård, Paul Ritter, Jessie Buckley, Adam Nagaitis, Emily Watson, Con O’Neill, Adrian Rawlins…

Nationalité : Américaine, allemande, britannique

Statut : Terminée

Synopsis

26 avril 1986, l’histoire vraie de la pire catastrophe causée par l’homme et de ceux qui ont sacrifié leur vie pour sauver l’Europe du drame. L’explosion d’un réacteur à la centrale nucléaire de Chernobyl, en Ukraine, a de terribles conséquences aussi bien sur le personnel de l’usine, que sur les équipes de secours, la population et l’environnement.

Mon avis

Une mini série absolument nécessaire !

Personne n’a pu passer à côté des avis dithyrambiques sur cette série, évidemment, ce fut mon cas et à mon tour, je peux vous dire que c’est un véritable chef-d’œuvre.

Nous connaissons tous cette tragédie, que nous l’ayons vécu ou non, on connaît forcément son existence, mais personne ne pouvait comprendre ce qu’il s’était vraiment passé. Et c’est justement le but ici, nous le faire vivre de l’intérieur, minute par minute, dans tous les camps concernés, que ce soit la population, le gouvernement ou ceux qui étaient au plus près. Et laissez-moi vous dire que ce sera pour le moins insupportable, parce que l’on ne s’imaginait pas vraiment, parce que l’on ne savait pas réellement, nous allons apprendre, de la pire des façons. Rien ne nous sera épargné, les pires images, les plus effroyables détails, tout y est, la vérité éclate enfin, après ces années de mensonges, tout se dévoile et croyez-moi, c’est parfaitement abominable. Une succession d’erreurs, qui ont conduit au pire, des décisions égoïstes, par orgueil, parce que l’on ne veut pas admettre devant le monde entier la gravité de ce banal accident et vous obtenez des milliers de victimes. Ce qui prime avant tout, c’est de s’en sortir la tête haute, prendre des décisions bien à l’abri, pendant que l’on envoie le simple peuple se sacrifier et mourir dans les conditions les plus inhumaines possible. Dès les premières minutes, au-delà de la souffrance évidente, c’est la colère qui ressort, cette injustice que nous ressentirons au plus profond de nous-mêmes et cette question qui restera gravée en nous, pourquoi. Je peux comprendre que certains ne puissent pas la regarder, parce qu’il ne faut pas se mentir, c’est véritablement insupportable, c’est insoutenable, la souffrance est omniprésente et surtout, elle se fait constante. La mort immédiate était finalement préférable, lorsque l’on voit les conséquences dévastatrices qui s’enchaînent, que ce soit à court terme, mais aussi sur le long terme et encore de nos jours même. On ne nous cache aucun détail, que ce soit la mort de ces pompiers dans d’atroces souffrances, brûlés par les radiations, ou quelques mois et années plus tard, avec les malformations des enfants à naître, ainsi que les cancers qui se sont multipliés. Alors, la réalisation de Craig Mazin est un petit bijou, malgré l’horreur de la situation, on ne peut nier la beauté de son travail, le grain donné à l’image, c’est sublime et d’autant plus vibrant. Visuellement, c’est évidemment très sombre, quasiment apocalyptique, on pourrait presque avoir une impression d’irréel, comme si ce n’était qu’un cauchemar, mais non, la réalité reprend bien vite ses droits. Quant au casting, il y est extraordinaire, tous ont une importance cruciale, du pire au meilleur, mais on peut noter une Jessie Buckley extraordinaire, Jared Harris y est incroyable, c’est aussi le cas de Stellan Skarsgård et j’ai trouvé Emily Watson incroyablement touchante.

En bref : Une mini série que je trouve quasiment essentielle, parce que nous devrions tous savoir ce qu’il s’est vraiment passé, pour ne plus jamais que les puissants soient coupables d’une telle tragédie, pour que les peuples ne subissent plus des souffrances aussi innommables et pour que nous n’oubliions pas tout simplement !

10/10

16 réflexions au sujet de « Chernobyl »

  1. Même avis de mon côté. Une série qui glace les sangs et nous fait revivre (ceux de mon âge en tout cas 😉) cet épisode dévastateur dont nous n’avions pas toutes les clefs. Il faut saluer l’immense travail de documentation réalisé pour coller à la réalité, les décors également, absolument bluffants.
    Une série qui n’a pas du tout plu du côté de Moscou je crois. 😁

    Aimé par 1 personne

Répondre à juliet595 Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s