Aucun Homme ni Dieu

Réalisation : Jeremy Saulnier

Casting : Jeffrey Wright, Alexander Skarsgård, Riley Keough, James Bloor, James Badge Dale, Jonathan Whitesell, Macon Blair, Eric Keenleyside…

Nationalité : Américain

Genre : Thriller, drame

Durée : 2h05

Date de sortie : 28 septembre 2018

Bande-annonce : https://youtu.be/M7V_yaQjml8

Synopsis

Au fin fond d’un Alaska sauvage et hostile, un spécialiste des loups à la retraite reprend du service pour enquêter sur la disparition d’un enfant.

Mon avis

Un thriller aux accents mystiques !

Repéré sur Netflix, il m’a immédiatement fait de l’œil et je dois dire que ce fut une expérience aussi intense que particulière.

« L’ordre naturel ne justifie pas la vengeance. »

Tout commence assez classiquement, un thriller tout ce qu’il y a de plus simple une disparition d’enfant, sauf que le coupable est une meute de loups et l’enquêteur un naturaliste. Enfin ça, c’est ce que l’on croit durant les toutes premières minutes, mais très rapidement, les choses vont se compliquer, pour devenir plus sombre, plus mystérieux, quasiment mystique même. C’est une ambiance très spécifique qui s’offre à nous, presque glauque même, elle vient nous oppresser, nous angoisser et nous plonger dans un monde brutal. Dans un village reculé, totalement laissé pour compte, soumis aux aléas de la nature, les hommes y sont devenus plus sauvages, réglant leurs problèmes entre eux et à leur manière. Loin de toute civilisation, ils sont retournés dans un état plus sauvage, qu’humain, se rapprochant parfois plus de la bête, également dans leur façon de vivre. C’est une vision très particulière qui nous est montrée, celle de la part animale que nous avons en chacun de nous, mais que nous gardons cachée, cette double personnalité, qui peut parfois nous conduire au pire. La réalisation de Jeremy Saulnier est absolument exceptionnelle, un véritable bijou visuel, une immersion intensive dans l’obscurité la plus sombre et pourtant sublime. C’est un environnement très rude qu’il met en avant, dans la pauvreté la plus extrême, qui endurcit la plus noble des âmes, qui la pervertit même et la pousse inévitablement vers la violence. Parce que oui, c’est terriblement brutal, la férocité y est omniprésente, celle de la nature sauvage, qui devient l’unique recours face aux difficultés de cette vie. En ce qui concerne le scénario, il est écrit de main de maître, d’une subtilité extraordinaire, ce sera peut-être son défaut également, parce qu’il ne sera peut-être pas accessible à tous. Effectivement, de nombreux éléments ne sont pas explicites, des non-dits qui, s’ils ne sont pas compris, n’auront clairement pas l’impact voulu et ne rendront pas toute la quintessence de cette histoire. Il faut être conscient du moindre détail, chaque petit dialogue a son importance et nous révèle des indices cruciaux sur la finalité de l’intrigue. Très loin d’être un film d’action, certains seront peut-être gênés par ce rythme volontairement lent, pourtant, la fulgurance de quelques scènes viendra pimenter l’ensemble avec une puissance saisissante. C’est une histoire finalement dramatique qui va s’ouvrir à nous, qui redéfinira la façon dont on se perçoit en tant qu’homme, qui nous poussera vers une réflexion profonde, qui ne laissera personne indifférent. Quant au casting, il est absolument génial, Jeffrey Wright y est incroyablement convaincant, Alexander Skarsgård y est plus charismatique que jamais et Riley Keough est quasiment envoûtante.

En bref : Un film qui ne sera évidemment pas à la portée de tous, trop philosophique ou métaphysique, il sera pourtant riche d’enseignements, pour nous livrer un récit véritablement profond, très sombre et d’une intensité époustouflante !

8/10

13 réflexions au sujet de « Aucun Homme ni Dieu »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s