A Ghost Story

Réalisation : David Lowery

Casting : Casey Affleck, Rooney Mara, McColm Cephas Jr, Kenneisha Thompson, Grover Coulson, Liz Franke, Barlow Jacobs, Richard Krause…

Nationalité : Américain

Genre : Drame, fantastique

Durée : 1h32

Date de sortie : 20 décembre 2017

Bande-annonce : https://youtu.be/ALWNcaCf-7s

Synopsis

Apparaissant sous un drap blanc, le fantôme d’un homme rend visite à sa femme en deuil dans la maison de banlieue qu’ils partageaient encore récemment, pour y découvrir que dans ce nouvel état spectral, le temps n’a plus d’emprise sur lui. Condamné à ne plus être que simple spectateur de la vie qui fut la sienne, avec la femme qu’il aime, et qui toutes deux lui échappent inéluctablement, le fantôme se laisse entraîner dans un voyage à travers le temps et la mémoire, en proie aux ineffables questionnements de l’existence et à son incommensurabilité.

Mon avis

Un film particulier et terriblement intense !

Je l’avais raté au cinéma et n’avais pas eu l’occasion de le découvrir ensuite, grâce à Netflix, j’ai pu me rattraper, quelle claque ce fut.

« J’attends quelqu’un ou quelque chose. »

Le fantôme a déjà été longuement abordé au cinéma, plus régulièrement lorsque l’on parle d’horreur, mais jamais de cette manière, à la fois si naïve et incroyablement profonde, presque réaliste. Ici, il est représenté comme dans nos images les plus enfantines, un drap et des trous pour les yeux, rien de plus simple et pourtant, d’un symbolisme percutant, puisque c’est le dernier linceul qui nous recouvre. Alors, bien sûr, c’est le portrait du deuil, de ceux qui restent, mais plus important encore, de ceux qui sont coincés dans cette vie après la mort, sans possibilité de bouger de l’endroit auquel ils sont rattachés pour toujours. On dit qu’une mort violente, laissée en suspens, puisqu’il nous reste une chose importante à régler, vous empêche d’accéder à l’au-delà et bien sûr, il faut y croire pour y adhérer, mais il n’y a pas meilleur exemple que celui-ci. On comprend immédiatement la souffrance qui se dégage de cet état, être témoin de tout ce qui vous entoure, la douleur de votre entourage, leur reconstruction, sans vous, qui êtes pourtant là pour y assister, sans possibilité d’intervention, ou presque. C’est terriblement percutant, on ressent au plus profond de nous-mêmes cette impuissance, cette inaction qui vous rend fou peu à peu, mais dont vous ne pouvez pas sortir. La réalisation de David Lowery est exceptionnelle d’originalité, un format d’image peu utilisé, un grain sublime, c’est quasiment de l’art, tant c’est sublimé à tout point de vue. Alors, effectivement, c’est extrêmement épuré, très sobre, pas simpliste pour autant, mais on choisit de montrer l’essentiel, sans surplus, sans fioritures, pour laisser toute la place à l’expression, dans tout ce qu’elle a de plus brutale. Un sentiment amplifié par la quasi-absence de son, de dialogues, si ce n’est deux ou trois et une chanson, qui vient prendre toute sa place, bouleversante, elle nous marquera à jamais, prenant tout son sens et son importance. En ce qui concerne le scénario, il est là encore, merveilleusement écrit, d’une finesse et d’une justesse incroyable, il nous offre un récit immersif, contemplatif, absolument sublime. Peut-être trop lent pour certains, peut-être pas à la portée de tous, mais si vous vous donnez la peine de le vivre pleinement, vous n’en ressortirez pas indemnes, c’est une certitude. C’est également le récit d’un amour pas toujours simple, qui a ses défauts, ses hauts et ses bas, mais qui persiste par-delà la mort et qui pourrait bien être la clé qui mène à la libération de l’âme. Quant au casting, il est brillant, le duo Casey Affleck/Rooney Mara y est tout simplement fabuleux, d’une puissance extraordinaire, ils incarnent à merveille ces personnages aux nombreuses fêlures.

En bref : Un film qui ne sera peut-être pas au goût de tous, il est pourtant parfait en tous points, nous offrant une histoire d’une intensité émotionnelle époustouflante, livrant des messages universels, l’amour, la mort, autant de sujets admirablement traités, avec une justesse effarante et un esthétisme sublime !

10/10

17 réflexions au sujet de « A Ghost Story »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s