The Prom

Réalisation : Ryan Murphy

Casting : Meryl Streep, James Corden, Nicole Kidman, Kerry Washington, Keegan-Michael Key, Andrew Rannells, Ariana DeBose, Jo Ellen Pellman…

Nationalité : Américain

Genre : Comédie musicale

Durée : 2h11

Date de sortie : 11 décembre 2020

Bande-annonce : https://youtu.be/GwOoZ-4W1Pw

Synopsis

Stars de la scène new-yorkaise, Dee Dee Allen et Barry Glickman traversent une véritable tempête, le dernier spectacle qu’ils ont monté à Broadway à grands frais est un échec retentissant qui a soudain réduit leur carrière à néant. Dans le même temps, au fin fond de l’Indiana, Emma Nolan, lycéenne, connaît un chagrin d’un tout autre ordre, malgré le soutien du proviseur, la responsable de l’association des parents d’élèves lui a interdit de venir au bal de fin d’année avec sa petite amie Alyssa. Lorsque Dee Dee et Barry comprennent qu’ils peuvent faire de l’épreuve d’Emma une cause à défendre, ils mettent le cap sur l’Indiana, en compagnie d’Angie et Trent, deux autres comédiens cyniques cherchant à faire redécoller leur carrière.

Mon avis

Une comédie musicale bouleversante !

Je voulais le voir depuis sa sortie sur Netflix, c’est maintenant chose faite et quelle belle découverte ce fut.

« Nous ne sommes pas des monstres. Nous sommes des perturbateurs culturels. »

Et pourtant, dans un premier temps, ce n’était pas forcément gagné, un début que j’ai trouvé légèrement caricatural, qui peut déstabiliser, mais une fois que les choses sont posées, c’est un véritable petit régal. C’est une comédie musicale, alors pour ceux qui n’apprécient pas le genre, vous pouvez passer votre chemin, les musiques sont partout, les paroles omniprésentes, même si on laisse place à de véritables dialogues tout de même. Mais pour ceux qui aiment, la qualité est clairement au rendez-vous, c’est entraînant, percutant, coloré, des chorégraphies qui envoient, c’est plein de bonne humeur et qu’est-ce que ça fait du bien. Notamment parce que les sujets abordés sont tout de même délicats, lourds de conséquences, ils nous prendront aux tripes par leur réalisme et la vision bien malheureusement toujours d’actualité, de notre société. La réalisation de Ryan Murphy est reconnaissable entre mille, on retrouve sa patte, bien que ce soit un tout autre registre que ce qu’il peut faire habituellement et il maîtrise une fois de plus son sujet. Visuellement, il n’y a rien à dire, c’est un show à l’état pur, des costumes, des jeux de lumières, des paillettes, des chorégraphies parfaitement étudiées, c’est sublime, un véritable spectacle pour nos yeux. En ce qui concerne le scénario, pas forcément complexe dans le fond, c’est l’histoire qui revêt toute son importance, ainsi que les messages qu’il fait passer, c’est en cela qu’il se dégage et qu’il parvient à nous toucher. C’est le témoignage de toute une communauté, mais plus encore, de tous ceux qui se sentent différents, plus que l’identité sexuelle de chacun, c’est véritablement le formidable portait de ce qui fait de nous des êtres uniques. Parce que la normalité ne devrait pas exister, parce qu’il n’est pas anormal de ne pas être comme tout le monde, parce qu’on ne devrait pas avoir à rentrer dans un seul moule et que chacun d’entre nous, devrait pouvoir vivre, comme il est. Mais voilà, c’est encore loin d’être le cas, s’assumer soi-même n’est déjà pas simple, mais le faire accepter aux autres est encore un combat, une lutte de tous les instants et une souffrance inouïe. Les jugements, les sous-entendus, les petites blagues qui paraissent anodines, mais qui blessent malgré tout, c’est au quotidien et c’est pesant d’être la cible des regards, celle qui ne passe jamais inaperçue. Alors même si l’humour est tout de même bien présent, un certain décalage irrésistible, l’émotion nous gagnera au fur et à mesure, pour venir nous bouleverser complètement, par la portée extraordinaire de ces vies pas toujours simples, mais pleines de couleurs. Quant au casting, il est excellent, Meryl Streep est toujours aussi talentueuse, James Corden est incroyablement touchant, Nicole Kidman y est absolument sublime et Jo Ellen Pellman est tout simplement merveilleuse.

En bref : Une comédie musicale qui maîtrise à merveille tous les codes du genre, un univers coloré, délicieusement chorégraphié, entraînant, qui nous fait partager une histoire pourtant difficile, porteuse de messages extrêmement forts, qui sauront nous toucher en plein cœur et nous émouvoir par la véracité d’une société qui a encore du chemin à faire !

8/10

13 réflexions au sujet de « The Prom »

Répondre à Kimysmile Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s