Les Sept de Chicago

Réalisation : Aaron Sorkin

Casting : Yahya Abdul-Mateen, Sacha Baron Cohen, Joseph Gordon-Levitt, John Carroll Lynch, Eddie Redmayne, Alex Sharp, Jeremy Strong, Mark Rylance…

Nationalité : Américain

Genre : Drame

Durée : 2h09

Date de sortie : 16 octobre 2020

Bande-annonce : https://youtu.be/nH79C2udi5U

Synopsis

Lorsque la manifestation en marge de la convention démocrate de 1968 tourne à l’affrontement, ses organisateurs sont accusés de conspiration et d’incitation à la révolte.

Mon avis

Un film aussi percutant que révoltant !

Plusieurs mois que je souhaitais le voir sur Netflix, c’est maintenant chose faite et je dois dire que je ne suis clairement pas déçue.

« Rien n’est plus dangereux qu’une foule en mouvement. »

C’est dans l’une des périodes historiques les plus explosives des États-Unis que nous allons plonger, en pleine guerre du Vietnam, qui divise cruellement le pays et qui est le point d’orgue de multiples combats éthiques. Le mouvement Black Panther, les inégalités raciales, les pacifiques, la pauvreté, l’égalité des sexes, toutes les luttes se trouvent mêlées dans un cocktail prêt à mettre le feu aux poudres. Une ambiance parfaitement retranscrite, qui résonne d’ailleurs curieusement avec notre époque, sur de très nombreux aspects et qui nous pousse à nous demander ce qui a bien pu évoluer au cours de ces dernières décennies. Des émeutes terribles vont suivre, marquant les générations suivantes, notamment lorsque l’on parle des suites judiciaires qui ont eu lieu, une véritable mascarade politique. La réalisation d’Aaron Sorkin est tout simplement parfaite, très pointue, codifiée, elle met en lumière de façon incisive, une période plus que mouvementée et elle le fait avec beaucoup de talent. Visuellement, c’est d’une sobriété quasiment artistique, un jeu de lumière, des plans très immersifs, on se prend au jeu instantanément, baigné par une atmosphère extrêmement prenante, dont on ne ressort pas indemne. En ce qui concerne le scénario, il est complexe, dans le bon sens du terme, il n’a effectivement pas choisi la simplicité, mais c’est un parti pris qui fonctionne à merveille dans ce cas justement. Alors oui, le fond peut être difficile à assimiler, c’est un exposé juridique très pointu, auquel on a la sensation de ne pas toujours tout comprendre, mais l’intérêt est de suivre la totalité de ce débat mémorable. Plus les évènements avancent, plus on tombe des nues devant tant d’incompétences, à tel point, que l’on peut se demander si tout ceci n’est pas une farce, mais non, tout ce dont nous sommes témoins est réel. Et je dois dire que le pire de la justice, de l’Homme même, se révèle, à travers des mots, des idéaux terrifiants, qui existent pourtant toujours à l’heure actuelle et c’est ça le pire. C’est un récit extrêmement éprouvant, riche en messages, nous les recevons avec toute leur force, c’est impactant et on ne peut décemment pas y rester insensible. Émotionnellement, c’est d’ailleurs parfois difficile, n’oublions pas qu’au centre de ce combat, il y a de nombreuses morts, ce sont pour elles qu’il a fallu lutter, ce sont elles qui doivent avoir le rôle principal et c’est exactement le cas. Quant au casting, il est exceptionnel, chaque rôle ayant une véritable importance, on peut notamment souligner celui de Joseph Gordon-Levitt, Sacha Baron Cohen y est très étonnant et Eddie Redmayne y est délicieusement ambivalent.

En bref : Un film qui peut paraître trop complexe, qui l’est effectivement par certains aspects, mais qui est révélateur de toute une époque, une génération de bouleversements, qui résonne encore avec la nôtre et qui nous fait partager une histoire percutante, celle d’un combat aux multiples facettes, que l’on ne devrait jamais oublier !

8/10

19 réflexions au sujet de « Les Sept de Chicago »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s