La Femme à la Fenêtre

Réalisation : Joe Wright

Casting : Amy Adams, Anthony Mackie, Fred Hechinger, Wyatt Russell, Gary Oldman, Brian Tyree Henry, Julianne Moore, Jeanine Serralles…

Nationalité : Américain

Genre : Thriller

Durée : 1h40

Date de sortie : 14 mai 2021

Bande-annonce : https://youtu.be/VQHoQrkRFPA

Synopsis

Anna Fox, une psychologue pour enfants agoraphobe vivant cloîtrée dans sa demeure new-yorkaise, se met à espionner par la fenêtre la famille d’allure parfaite qui s’est installée de l’autre côté de la rue. Sa vie bascule quand elle assiste par hasard à un crime épouvantable.

Mon avis

Un thriller efficace mais classique !

Passé directement sur Netflix, j’ai sauté sur l’occasion et s’il n’est pas exceptionnel, il reste tout à fait regardable.

« La curiosité est la preuve d’une diminution de la dépression. »

Je dois admettre que j’en attendais beaucoup, je n’ai pas lu le roman, mais je trouvais la bande-annonce pour le moins prenante et extrêmement prometteuse, peut-être trop justement. Je ne dis pas non plus qu’il est raté, ou mauvais, il n’est tout simplement pas à la hauteur des espérances, trop téléphoné, trop classique, il se révèle finalement peu surprenant, bien qu’efficace. Effectivement, on ressent bien le petit clin d’œil à la Hitchcock, néanmoins, le génie du maître n’y est pas et c’est peut-être la première erreur de ce film, vouloir rendre hommage, sans en avoir les prétentions. Néanmoins, l’atmosphère est, à mon sens, réussie, c’est un huis clos, angoissant par nature, on y est vraiment, c’est sombre, glaçant, presque glauque même, c’est une véritable chape de plomb qui nous tombe dessus et qui nous enferme complètement. La réalisation de Joe Wright est tout de même de qualité, on ne va pas se mentir, l’atmosphère est particulièrement bien retranscrite, cet emprisonnement tant psychologique, que physique est incroyablement intense. On le ressent d’autant plus profondément visuellement, avec très peu de lumière, une obscurité quasiment constante, presque sans pouvoir reconnaître le jour et la nuit, c’est aussi déstabilisant, qu’intéressant. En ce qui concerne le scénario, c’est à mon sens, le point le plus faible et c’est un vrai problème, lorsque l’on parle de thriller, où justement, on s’attend à une écriture maîtrisée, originale où tout du moins, surprenante. L’intrigue est malheureusement très conventionnelle, les pontifes ont été déjà vus, maintes fois utilisés, c’est très attendu et moi qui ne suis pas forcément très douée pour deviner un dénouement, j’ai pourtant compris à quoi nous aurons affaire. Effectivement, on comprend rapidement le déroulement, peu d’événements parviendront à nous surprendre, les rebondissements n’en sont pas vraiment, bien que la conclusion soit réussie et terriblement prenante. Néanmoins, tout n’est pas à jeter, bien au contraire, le récit est agréable à suivre, intéressant, on se prend au jeu et même si la surprise n’est pas au rendez-vous, le rythme est présent, sans que l’on ne s’ennuie une seconde. Quant au casting, il est excellent, Amy Adams y est tout simplement magistrale, Gary Oldman est toujours aussi parfait et j’ai beaucoup aimé la présence de Wyatt Russell.

En bref : Un thriller qui a sûrement visé trop haut, avoir trop d’ambition n’est pas forcément une bonne idée, si la qualité ne suit pas derrière, bien que l’ambiance soit une réussite, l’intrigue ne l’est clairement pas, trop classique, déjà vue, elle ne surprend à aucun moment, même si elle reste efficace et que le résultat est tout de même tout à fait regardable !

7/10

10 réflexions au sujet de « La Femme à la Fenêtre »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s