Attaque à Mumbai

Réalisation : Anthony Maras

Casting : Dev Patel, Armie Hammer, Jason Isaacs, Nazanin Boniadi, Anupam Kher, Tilda Cobham-Hervey, Natasha Liu Bordizzo, Angus McLaren…

Nationalité : Indien, australien, américain

Genre : Drame

Durée : 2h03

Date de sortie : 3 juillet 2019

Bande-annonce : https://youtu.be/m594kQW_NuA

Synopsis

Novembre 2008, une série d’attaques terroristes a lieu dans la ville de Mumbai. Durant trois jours, des hommes armés prennent d’assaut le légendaire Taj Mahal Palace Hôtel en retenant les clients et les employés qui s’y trouvent. Au milieu de ce chaos, le Chef du restaurant et un serveur vont risquer leur vie pour protéger leurs clients.

Mon avis

Un film terrifiant de réalisme !

Je savais qu’il fallait que je le vois, mais j’étais très loin de m’attendre à ce qu’il soit aussi difficile.

« Nous avons tous peur, mais pour surmonter cela, nous devons rester unis. »

C’est une histoire vraie terrible que l’on nous relate, celle d’une attaque terroriste, dont je n’avais aucun souvenir personnellement, que j’ai découverte dans toute son horreur. Un acte effroyable qui a duré pas loin de trois jours, avant que des forces d’intervention n’interviennent enfin, inadmissible, peu importe le pays concerné et pourtant, d’une vérité insoutenable. Effectivement, l’Inde n’est pas forcément reconnue pour ses groupes de forces spéciales, comme certains pays plus avancés dans ce domaine, néanmoins, il est effarant d’être témoins de la lenteur qu’il a fallu pour intervenir. Une attente insoutenable, criminelle, qui a permis à ces monstres de faire autant de victimes qu’ils le souhaitaient, laissant ceux qui restaient avec la peur au ventre que leur tour vienne. La réalisation d’Anthony Maras est d’un réalisme percutant, il ne cache rien, pas même le pire, montrant la vérité crûe, brutale, dans toute son inhumanité, nous immergeant dans ce cauchemar, comme si nous y étions. Un quasi huis clos dans l’enfer d’un hôtel de rêve pourtant, quand le luxe, se confronte à la violence, il n’y a plus de statut social qui compte, tous sont réduits au même niveau, celui de victime, ni plus, ni moins. En ce qui concerne le scénario, il est inévitablement assez simple, puisqu’il retrace heure après heure cet événement tragique, néanmoins, il est écrit à la perfection, sans fausse note. Et l’intrigue nous prend dans ses filets dès les premières minutes, des minutes tragiques, qui donnent le ton immédiatement, qui nous montrent toute la volonté de ces hommes à commettre le pire et sans remords aucun. Les scènes sont d’une violence inouïe, on se rend compte de la sauvagerie de ces hommes, qui n’avaient d’autres volontés, que de faire le plus de victimes possibles, ils ne cherchaient qu’à tuer, sans plus de revendications. Nous serons les témoins de toute la terreur ressentie par ces otages, clients ou employés, ils étaient tous logés à la même enseigne, les seuls à pouvoir se sortir de cet enfer, puisque les forces d’intervention ne réagissaient pas. L’entraide a été leur seule force, ce qui les a sauvés pour certains, pendant que beaucoup d’autres se faisaient simplement exécuter, de sang froid, presque pour le seul plaisir d’avoir du pouvoir sur autrui. Alors, inutile de dire à quel point ce récit nous prend à la gorge, nous bouleverse, nous met aussi dans une colère profonde, face aux bourreaux bien sûr, mais aussi à la lenteur de ce système, qui est tout aussi responsable de ce nombre effarant de victimes. Quant au casting, il est extraordinaire, Dev Patel y est d’une force remarquable, Armie Hammer m’a terriblement touché, Nazanin Boniadi est bouleversante et j’ai eu une véritable tendresse pour le rôle d’Anupam Kher.

En bref : Un film terrifiant de réalisme, qui retrace des événements d’une cruauté sans borne, une attaque terroriste violente, radicale, qui a fait un nombre de victimes considérables, le portrait d’une monstruosité sans limite, qui a commis le plus effroyable, avec une froideur à vous glacer le sang et qui montre également l’inefficacité effarante des forces d’intervention locales !

9/10

16 réflexions au sujet de « Attaque à Mumbai »

  1. Je ne connaissais pas ce film qui pique ma curiosité grâce à ton excellente chronique. L’événement, en revanche avait déjà été traité par Nicolas Saada en 2015 dans « Taj Mahal », un film sans doute moins spectaculaire mais tout aussi anxiogène je pense.

    Aimé par 1 personne

Répondre à Vampilou fait son Cinéma Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s