The King’s Man : Première Mission

Réalisation : Matthew Vaughn

Casting : Ralph Fiennes, Gemma Arterton, Rhys Ifans, Matthew Goode, Tom Hollander, Harris Dickinson, Daniel Brühl, Djimon Hounsou…

Nationalité : Américain, britannique

Genre : Action, espionnage

Durée : 2h11

Date de sortie : 29 décembre 2021

Bande-annonce : https://youtu.be/ebffrCkW-Dw

Synopsis

Lorsque les pires tyrans et les plus grands génies criminels de l’Histoire se réunissent pour planifier l’élimination de millions d’innocents, un homme se lance dans une course contre la montre pour contrecarrer leurs plans.

Mon avis

Une prequelle à mon sens tout à fait réussie !

Après moultes péripéties, dates repoussées et autres, j’ai enfin pu voir ce film que j’attendais tant, un vrai bonheur.

« Un gentleman ne se cache pas dans l’ombre. »

En grande amoureuse de la saga, j’étais curieuse de découvrir ses origines, tout en ayant quelques doutes, notamment sur son intérêt, était-ce surfer sur la vague du succès ou y avait-il un vrai but, là étaient mes appréhensions. Pourtant, elles se sont très vite envolées, assister à la construction du Kingsman, à ses idées, a été pour moi absolument essentiel, on les découvre sous un tout autre regard, bien différent de tout ce que nous pouvions imaginer. Pour se faire, il y a une véritable composante Historique à ce film, ce par quoi tout a commencé, une période bien difficile pour le monde, celle de la Première Guerre Mondiale, qui s’apprête à éclater. Alors, moi qui ne suis pas une très grande fan du genre, je dois admettre que c’est justement ce point qui m’a tant fait apprécier ce métrage, avoir mêlé les faits réels à cet univers assez décalé fonctionne admirablement bien, plus que ce que j’imaginais. La réalisation de Matthew Vaughn est à la hauteur de son talent, on retrouve sa patte tout à fait particulière, un peu loufoque de temps en temps, mais il y a insufflé cette fois, une tout autre gravité, qui donne une authenticité bien différente, plus profonde. Visuellement, il n’y a rien à redire, les effets spéciaux sont évidemment excellents, les scènes d’action sont époustouflantes, je retiendrai notamment un duel à l’épée saisissant, qui nous immerge complètement en son cœur. En ce qui concerne le scénario, il n’est peut-être pas des plus complexe, mais il met clairement l’accent sur l’histoire de fond, qui se dessine au centre de celle avec un grand H et on savoure les deux, avec un grand bonheur. Lorsque l’on comprend sur quelle base cette organisation s’est montée, sur ce besoin de protéger son enfant, d’agir pour le mieux pour son avenir, de faire en sorte qu’il ne connaisse pas la guerre, la souffrance et de rendre son avenir meilleur. Parce que les gouvernements sont trop facilement corrompus, qu’ils ont parfois besoin d’un œil extérieur, pour prendre les bonnes décisions et surtout, pour prendre en mains ce qu’ils ont trop peur de mettre en place. Alors, même si l’action est clairement au rendez-vous, on ne passe pas à côté de vraies émotions, de sentiments forts, qui viennent nous toucher en plein cœur, au travers de cette relation père/fils, qui saura perdurer au-delà des difficultés. Quant au casting, il est parfait, Ralph Fiennes y est tout simplement génial, j’ai adoré retrouver Gemma Arterton, Djimon Hounsou y est tout à fait crédible et Harris Dickinson a une importance cruciale.

En bref : Une prequelle qui trouve tout son intérêt, qui nous conte des origines bien différentes que tout ce que nous pouvions imaginer, elles possèdent une humanité, un altruisme extraordinaires, un ton plus grave, presque plus dramatique parfois, mais qui ne perd pas pour autant le côté un peu déjanté de la saga, qui saura ressortir aux moments les plus opportuns et ainsi nous faire sourire dans une certaine nostalgie !

8/10

7 réflexions au sujet de « The King’s Man : Première Mission »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s