Sons of Philadelphia

Réalisation : Jérémie Guez

Casting : Matthias Schoenaerts, Joel Kinnaman, Maika Monroe, Ryan Phillippe, Paul Schneider, Nicholas Crovetti, Antoni Corone, Felix Scott…

Nationalité : Américain, français, belge

Genre : Drame, thriller

Durée : 1h30

Date de sortie : 26 mai 2021

Bande-annonce : https://youtu.be/cLKQN0wMRH0

Synopsis

Philadelphie. Il y a trente ans, la famille de Michael a recueilli Peter à la mort de son père, dans des circonstances opaques. Aujourd’hui, Peter et Michael sont deux petits malfrats aux tempéraments opposés. L’un est aussi violent et exubérant que l’autre est taciturne. Quand Michael est désigné comme gênant par la mafia italienne, le passé trouble de la famille ressurgit…

Mon avis

Un thriller sombre et psychologique !

Je n’avais pas pu le voir au cinéma, j’ai enfin pu me rattraper et je ne suis clairement pas déçue.

« Tu ne seras plus tout seul maintenant. »

Lorsque les liens du sang sont compliqués, que votre famille a le crime comme héritage, il est parfois difficile de se sentir appartenir à eux, de ne pas pouvoir se détacher de leur influence, parce que finalement, on leur doit beaucoup, on leur doit d’être ce que nous sommes. Mais lorsque les secrets de famille viennent s’y mêler, les drames ne sont jamais bien loin, la vengeance, ce sentiment de trahison, cette sensation que toute sa vie, tout n’a été que mensonges, tout ça, vient remettre les choses en perspective. Et lorsque vous faites partie des gangsters, au cœur d’une guerre de mafieux, tout devient beaucoup plus compliqué et l’on ne parle pas des classiques des années 50, mais plus de ce qui pourrait exister de nos jours, une vision tout à fait différente de ce que l’on connaît habituellement. Effectivement, même si on garde les éléments principaux de ce qui fait ce genre, nous sommes très loin des clichés connus, plus moderne, on se trouve dans une tout autre ambiance, plus réaliste, plus brutale et surtout, nettement plus psychologique. J’ai beaucoup aimé la réalisation de Jérémie Guez, elle met clairement en avant cette obscurité qui se dégage, à travers un quotidien fait de violences, dans une vie qui n’a que très peu d’issues, lorsque les chances ne sont pas de votre côté. Très sobre visuellement, on sent un désespoir immense s’en dégager, le ton y est presque taiseux et je pourrai comprendre que ça ne plaise pas à tout le monde, mais c’est un aspect qui me paraît pourtant essentiel, pour comprendre tous les enjeux de cet univers. En ce qui concerne le scénario, là aussi, il est très inhabituel lorsque l’on parle de films de gangsters, il prend le parti d’une certaine lenteur, qui laisse la place entière à la psychologie des personnages, plutôt qu’à l’action pure. Effectivement, au-delà de ce monde brutal, c’est la famille qui y est exposée, avec toutes ses difficultés, dysfonctionnelle, elle montre les ravages que peuvent engendrer le secret, tout ce qu’il peut engendrer, venant pourrir toutes les relations futures. Alors bien sûr, l’intrigue ne sera peut-être pas la plus rythmée qui soit, mais ce sont les émotions qui prennent le pas, des sentiments bruts, réalistes, qui font toute la puissance de ce récit et qui sauront nous toucher en plein cœur. Malgré les liens du sang, on ne peut pas tout accepter, on ne peut pas être en accord avec le pire, alors, il est parfois temps de faire des choix, même si ça va à l’encontre de tout ce que l’on a appris et cette direction peut aussi représenter une certaine liberté, la rédemption tant attendue. Quant au casting, c’est un vrai coup de cœur dans son ensemble, le duo Matthias Schoenaerts/Joel Kinnaman est tout à fait exceptionnel et j’ai beaucoup aimé la présence tout en subtilité de Maika Monroe.

En bref : Un film de gangsters très éloigné de ce que l’on peut faire habituellement, beaucoup plus moderne dans son traitement, il est plus contemporain, nous offrant une vision peut-être plus réaliste, mais en tout cas, certainement plus psychologique, qui met en avant la famille, ses secrets, son poids, notamment lorsque vous vous sentez différents, pas à votre place et qu’elle vous demande des actes qui vont au-delà de vos idéaux !

8/10

9 réflexions au sujet de « Sons of Philadelphia »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s